La vie est une chanson: pari réussi

J’aurais voulu être un artiiiiiiste!

Partagez
Tweetez
Envoyez

Avez-vous déjà rêvé de parler en chanson? D’utiliser les paroles de vos titres préférés pour avoir une discussion avec un ami? C’est en tout cas le pari un peu fou que la troupe BombeDiMai a osé se lancer avec La vie est une chanson, une comédie musicale sans musique où le texte provient d’une soixantaine de chansons francophones. La dizaine de comédiens de la troupe a tenu en haleine une salle ultracomble vendredi soir dernier dans la galerie Pierre Léon de l’AFT.

Le spectacle de BombeDiMai, produit en collaboration avec les Indisciplinés de Toronto a emmené le public voir l’intérieur d’un cours de théâtre où l’histoire est construite autour de l’apprentissage des comédiens, dirigés par une vieille professeure directive et aigrie.

Toutes les répliques viennent de chansons, certaines que l’on reconnaît facilement, d’autres où il faut se creuser les méninges pour les retrouver.

La francophonie à l’internationale

La salle, composée de francophones de plusieurs pays du monde, a offert aux comédiens des réactions amusantes lorsque chacun connaissait une chanson issue de sa culture.

Les comédiens, dirigés par Serge Paul pour cette pièce, se sont donc mis dans la peau de jeunes apprentis suivant un cours de théâtre dans le but de devenir des vedettes.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il y a la belle sans cerveau, le beau mec s[ur de lui, l’hystérique, l’adolescent rebelle, l’introverti, etc.

Une petite partie du spectacle a été écrite par la troupe, pour servir de liant aux paroles des chansons, qui composent la majeure partie du spectacle. On a pu y reconnaître Brel, Aznavour, Les Colocs, Manau, Souchon… et bien d’autres encore.

Plus de soixante chansons ou extraits se sont succédés pendant la pièce. Au fil de l’histoire, on découvre la trame de plusieurs relations amoureuses entre Nicolas, Valérie, Henri, Andy, Isabelle, Patrick, Simone et Tom, les apprentis-comédiens – comédiens amateurs!

Des personnages aux caractères hilarants

La mise en scène, sobre et efficace mettait largement l’accent sur la personnalité des personnages et les interactions, entre eux et leur professeur.

La chanson phare de la pièce, celle qui la résume le mieux, revient deux fois, au début et à la fin du spectacle, il s’agit du Blues du businessman, issu de la comédie musicale Starmania. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, d’une bande de comédiens qui espère réussir malgré les méandres de leur formation et de leur vie personnelle. Et pourquoi pas la célébrité après tout?

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plusieurs des comédiens avaient déjà participé à différents spectacles de la troupe des Indisciplinés de Toronto, qui a d’ailleurs collaboré à la création de BombeDiMai.

«On est la première troupe de théâtre amateur qui produit une autre troupe», s’amusait un des membres des Indisciplinés.

Les deux soirées de jeudi et vendredi derniers ont toutes deux fait salle comble, mieux encore, la galerie Pierre-Léon de l’Alliance française de Toronto n’a pas pu accueillir tous ceux qui souhaitaient voir le spectacle!

Les comédiens et le metteur en scène Serge Paul espèrent donc pouvoir remonter sur les planches en avril pour permettre à un plus grand nombre de voir le show.

Prions pour que le même scénario ne se répète pas et que tout le monde puisse voir la pièce!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Reste que pour une première, la pièce co-écrite par Barbara-Audrey Bergeron, Patrick Romango et Serge Paul doit être qualifiée de grande réussite et le public ne s’y est pas trompé.

Un belle expérience que savoureront les comédiens amateurs de la pièce, Nawal Errahmani, Laurence Milan, Carline Zamar, Guillaume Touzel-Bond, Jean-Nicolas Masson, Arnaud Serraf, Michel Rommel, Chloé Jarrigeon et le metteur en scène Serge Paul.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur