La distraction, source d’accidents multiples

Partagez
Tweetez
Envoyez

Adopté massivement à l’échelle de la planète, le téléphone mobile est aujourd’hui devenu un véritable couteau suisse de la communication moderne, peut-on lire sur le site de l’Agence Wallonne des Télécommunications.

En effet, «fin 2009, les chiffres de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) montraient que plus de 4,6 milliards de ‘comptes’ mobiles étaient actifs dans le monde. 50% de la population mondiale est aujourd’hui connectée depuis son téléphone mobile et le taux de couverture par des systèmes cellulaires dépasse les 80%».

Quelque part dans une gare en France, au Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord, aux États-Unis ou au Canada, un homme marche le long des rails, tête baissée, un téléphone collé à l’oreille.

Tellement concentré que ce qui devait arriver arriva! Monsieur tombe sur les rails. Heureusement pour lui, pas de train à l’horizon. Il reprend ses esprits et remonte.

Dans une grande surface, une vidéo qui a largement été à la télévision et sur YouTube, une dame sort d’une boutique et se met à «texter» sur son téléphone portable!

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Elle ne réalise pas qu’elle va droit sur un grand bassin décoratif…plein d’eau! Résultat, un bain non voulu!

Des personnes qui ratent une marche ou se retrouvent presque dans un trou malgré le signe avertissant d’un danger…, il s’agit de faits que l’on peut multiplier à l’infini, tant ils sont nombreux.

Il vous est probablement arrivé d’éviter, sur un trottoir, d’éviter d’entrer en collision avec une personne allant dans le sens opposé, occupé à envoyer un texto ou à lire un message!

Un «Sorry», un sourire confus ou un regard furieux, c’est selon, et la vie continue.

Mais là n’est pas le propos, car le drame est que tout ne se termine pas de la même façon.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La chaîne américaine ABC fournit une petite indication sur les conséquences de ces manques d’attention chez le voisin du Sud :

• Le nombre de piétons blessés admis aux urgences a quadruplé ces sept dernières années ;
• 1120 ont été admises aux urgences pour des accidents causés par la distraction liée aux joyaux électroniques
• Les victimes souffrent des dommages allant du pied à la tête (fractures, traumatismes, etc..)

Conséquence, il y aurait des États prêts à légiférer pour punir les accros à l’iPad et autre iPhone. Comment cela se passera-t-il, c’est une toute autre question!

Certains accidents, dont certains mortels survenus à Toronto ont été imputés à une imprudence d’individus traversant une rue sans la moindre précaution, accrochés à leur cellulaire ou les oreilles «bouchées» par des écouteurs.

Ce qui s’applique aux piétons, bien entendu, est valable pour les automobilistes. Et une loi s’applique en Ontario depuis le 26 octobre 2009. En vertu de cette loi, les policiers devaient commencer à donner des contraventions à compter du 1er février 2010.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Selon de nombreuses études en effet, l’usage du téléphone cellulaire au volant est une source importante de distractions visuelles et cognitives. Il conduit, entre autres, à :

• une augmentation du temps d’adaptation nécessaire pour maintenir une distance sécuritaire entre les véhicules;
• une plus grande difficulté à accomplir des tâches en apparence simples, comme conduire en ligne droite ou maintenir le véhicule au centre de la voie;
• une réduction des aptitudes à éviter les obstacles; etc..

Malheureusement, en dépit de cette loi, le téléphone cellulaire et les nouvelles technologies font leur loi. Piétons et automobilistes, un peu de retenue. Pour votre sécurité et celle des autres!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur