La démolition du Gardiner revitaliserait l’est du centre-ville

Partagez
Tweetez
Envoyez

La démolition du tronçon est de l’autoroute surélevée Gardiner à Toronto pourrait créer 4100 emplois, grâce à la revitalisation du secteur, conclut un rapport de consultants obtenu par plusieurs médias.

Le Gardiner, une artère clé qui traverse le centre-ville, serait remplacé par un boulevard Lakeshore élargi, à l’est de la rue Jarvis.

L’autre option principale sur la table, celle qui est prônée par le maire John Tory, consisterait à démolir le tronçon est de l’autoroute, mais tout en maintenant la bretelle d’accès à l’autoroute Don Valley.

Cette solution, dite hybride, créerait 2100 emplois, soit moins que le statu quo, selon un extrait du rapport cité par le Toronto Star.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Par ailleurs, les coûts d’entretien liés au maintien d’une portion des voies surélevées seraient plus élevés que ceux d’un boulevard en surface.

En revanche, conclut la firme HR&A, la solution hybride est «légèrement plus avantageuse» pour l’essor du centre-ville de Toronto, étant donné qu’il ajouterait 2-3 minutes de moins que ce qu’engendrerait la démolition du Gardiner au temps de déplacement des automobilistes.

Le comité municipal des Travaux publics doit débattre de la question mercredi prochain.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur