La « grange » de streetcars est fonctionnelle

Il ne reste plus à Bombardier qu’à livrer la marchandise…

Partagez
Tweetez
Envoyez

Les «Leslie Barns», la nouvelle station d’entretien des streetcars de la Commission des transports de Toronto à l’angle de Lakeshore et Leslie, accueillaient un public nombreux et curieux, samedi.

L’inauguration officielle coïncidait avec la fin de semaine «Doors Open» de Toronto au cours de laquelle on pouvait visiter des dizaines d’édifices souvent inaccessibles.

70 véhicules du dernier modèle de Bombardier devaient déjà être déployés sur les rails du centre-ville de Toronto, mais le constructeur québécois peinera à en livrer 30 d’ici la fin de l’année.

C’est un retard que le président Andy Byford a qualifié de «complètement inacceptable» et qui nuit à ses projets de modernisation du système.

Des véhicules au rancart ou qui devaient être retirés de la circulation doivent être réparés et remis en services en attendant, occasionnant des coûts de 34 millions $.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plusieurs anciens streetcars étaient d’ailleurs exposés à l’extérieur des Leslie Barns samedi, dont le tout premier modèle datant de 1921. Les jeunes enfants prenaient un plaisir évident à monter dedans et à visiter les nouvelles installations dignes des Mighty Machines.

Conçu par les architectes de la firme Strasman et construit selon les plus récentes normes environnementales, le nouveau garage d’une superficie 26 000 mètres carrés et de 20 mètres de hauteur sera entouré d’arbres. Son aménagement paysager tiendra compte de son quartier commercial et de l’intersection des pistes cyclables riveraines.

On promet que le grand mur gris actuel, qui sert notamment de protection contre le bruit, va également s’adapter à son environnement et sera recouvert de végétation. Des ouvertures permettront d’ailleurs aux promeneurs de voir ce qui se passe à l’intérieur.

Les aires d’entretien des véhicules permettent aux mécaniciens d’y accéder de tous les côtés. Trois élévateurs permettent aussi de soulever les véhicules pesant 48 200 kilos. Une chambre spéciale sert à la peinture des streetcars.

Une fois livrés tous les nouveaux véhicules de Bombardier – théoriquement en 2019 – environ 200 mécaniciens et opérateurs travailleront au garage de la rue Leslie.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

On y a notamment incorporé le premier système électronique d’aiguillage des streetcars sur ses 8,3 kilomètres de rails. Dans les deux autres garages, en effet, le conducteur doit sortir de son véhicule pour forcer la voie dans une nouvelle position.

La génératrice des Leslie Barns peut produire 8 mégawatts d’électricité, soit une quantité qui pourrait alimenter une quinzaine de pâtés de maisons.

Les Leslie Barns accueilleront environ la moitié de la flotte de 204 streetcars de Toronto. Les garages des avenues Connaught et Roncesvalles demeureront ouverts pendant encore un bon moment.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur