Kenneth McRoberts, fondateur de Glendon 2.0

Partagez
Tweetez
Envoyez

Une centaine de collègues du principal sortant du Collège Glendon, Kenneth McRoberts, de même des dignitaires du gouvernement de l’Ontario et des étudiants, ont célébré ce mardi 24 juin ses 15 ans de leadership au campus bilingue de l’Université York à Toronto.

M. McRoberts vient de céder les rênes de Glendon à Donald Ipperciel, après trois mandats de cinq ans marqués notamment par la construction d’un magnifique pavillon à l’entrée du campus, le Centre d’excellence en études bilingues.

Tous les yeux sont tournés vers Glendon à l’heure où la francophonie ontarienne cherche à augmenter l’offre de programmes postsecondaires en français à Toronto et dans le Centre-Sud-Ouest de la province. Le Collège universitaire, situé à l’angle des avenues Lawrence et Bayview, est considéré par plusieurs comme l’embryon ou un élément important d’une future université franco-ontarienne, une idée que Kenneth McRoberts encourage.

«Glendon est un petit campus, mais il doit voir grand», a-t-il lancé. C’est aussi sous sa gouverne que Glendon a établi une École d’affaires publiques.

En cette St-Jean-Baptiste 2014, les personnalités se sont succédé au podium du nouvel amphithéâtre du Centre d’excellence pour saluer la carrière et les réalisations du professeur McRoberts.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

L’ancien principal Albert Tucker a notamment souligné que M. McRoberts est en quelque sorte le «deuxième fondateur» de Glendon puisque, dès son arrivée, il a dû persuader l’Université York de ne pas rapatrier le Collège au grand campus de l’avenue Keele.

(Fondé par Escott Reid, Glendon est en fait le campus original de l’Université York, inauguré par le premier ministre Lester B. Pearson en 1966.)

C’est notamment à l’initiative de M. McRoberts que Glendon a pris le contrôle de son service de recrutement des étudiants. Aujourd’hui, a souligné le premier intéressé, Glendon peut se permettre de choisir des étudiants qui ont des moyennes, et il jouit du plus haut taux de satisfaction des étudiants de York.

Le président de l’Université York, Mamdouh Shoukri, était de la fête, avec le juge Paul Rouleau de la Cour d’appel de l’Ontario, qui est membre du Conseil consultatif de Glendon et de son École d’affaires publiques, les sous-ministres provinciaux Paul Genest (Affaires francophones) et Janine Griffore (Éducation), ainsi que l’ex-ministre Greg Sorbara, chancelier de York.

Coïncidence qui ne peut pas nuire: le campus est situé dans la circonscription de la première ministre Kathleen Wynne!

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur