Hygiène : 99% des restaurants de Toronto ont leur carton vert

79 inspecteurs réussiraient à visiter chaque établissement de 1 à 3 fois par an

La vignette verte du comptoir Mission Works
Partagez
Tweetez
Envoyez

À Toronto, les restaurants, comptoirs et camions de nourriture ont l’obligation d’afficher la vignette de couleur verte ou jaune selon des critères sanitaires bien précis. L’établissement qui reçoit un carton rouge doit fermer. C’est un indicateur efficace pour les consommateurs.

Le comptoir Mission Works rue Queen à l’ouest de Greenwood.

17 293 cartons verts

Vous les avez sûrement déjà vu sur les vitrines des restaurants. Ces cartons doivent être obligatoirement affichés sur la devanture de l’établissement de manière claire et lisible.

Le vert signifie qu’aucune ou une seule infraction mineure a été observée au cours des derniers mois. Sur 17 344 établissements, 17 293 ont présentement la vignette verte, soit près de 99% des restaurants à Toronto.

«Les inspecteurs passent environ trois fois par an. Ils ne préviennent pas. Ils vérifient tout, du sol au plafond», explique Christine, employée chez Mission Works, un comptoir du quartier Leslieville arborant une vignette verte.

Même si certains inspecteurs sont moins rigoureux que d’autres, le contrôle n’en reste pas moins «strict»Christine ajoute que «ce ne sont jamais les mêmes, sinon on les repère au bout d’un moment».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Inspections sanitaires dans les cuisines. @pixabay

Le carton jaune signifie que plusieurs infractions ont été observées lors de l’inspection. L’établissement a alors 48h pour régler les différents soucis avant de récupérer une vignette verte. C’est actuellement le cas de 54 restaurants dans la ville reine.

«Si l’établissement vient d’ouvrir, il sera plus fréquemment contrôlé», précise Christine.

DineSafe

À l’extérieur des grandes villes possédant un département de la Santé publique, c’est le ministère de la Santé de l’Ontario qui gère l’inspection sanitaire des restaurants. À Toronto, ce sont donc les 79 inspecteurs de Toronto Public Health qui interviennent.

Ils se basent sur un système d’inspection appelé DineSafe, créé en 2001 et également utilisé par la province.

Selon un ancien inspecteur sanitaire de DineSafe, le nombre d’inspecteurs est insuffisant au regard du nombre d’établissements qui doivent être vérifiés. Le nombre d’inspecteurs s’élevait d’ailleurs à 84 en 2013.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.
Respect des normes d’hygiène obligatoire pour le personnel des restaurants. @pixabay

Chaque établissement reçoit entre 1 et 3 inspections  par an selon plusieurs critères: le type d’établissement, le processus de préparation, mais aussi les quantités de nourriture servie et le type d’aliments préparés.

Le SU&BU voit rouge

Au cours de la visite, les inspecteurs vont vérifier un par un les critères établis par DineSafe. Si le restaurant ne respecte par l’un des critères, cela donne lieu à une infraction: «mineure», «significative» ou cruciale». L’infraction cruciale est la plus grave. Elle peut donner lieu à la fermeture du restaurant.

C’est l’infraction qui a été constatée récemment au restaurant SU&BU, condamné pour «incapacité à préparer de la nourriture pouvant être mangée en toute sécurité». C’est le 14e établissement en 2019 à recevoir une vignette rouge.

Le propriétaire de l’établissement, Serruya, a contesté cette faute grave en expliquant qu’il avait à plusieurs reprises tenté de contacter les services de la ville suite à un problème de souris observé dans la fontaine en face du restaurant. Sans succès.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

— Jim Chan (@phijimchan) July 16, 2019

Si la vignette rouge entraîne la fermeture temporaire du restaurant, une réouverture peut être envisagée. Il faut que le gérant des lieux corrige toutes les infractions repérées par les inspecteurs. C’est le cas du SU&BU qui a déjà rouvert ses portes.

Sur la page DineSafe de la Ville, on peut trouver une carte interactive qui répertorie les établissements à Toronto avec la couleur de leur vignette et l’historique de leurs inspections récentes. Les critères établis par DineSafe sont également rendus publics.

La carte interactive DineSafe de la Ville de Toronto.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur