Harper et Wynne discutent d’infrastructures

Partagez
Tweetez
Envoyez

La première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne, dit avoir eu un «tête-à-tête positif» lundi avec son homologue fédéral. Elle réclamait une telle rencontre depuis des mois.

Elle admet que Stephen Harper lui a clairement indiqué qu’il n’était toujours pas prêt à bonifier le Régime de pensions du Canada et qu’il n’appuyait pas son projet de créer un régime de retraite ontarien.

«On ne peut pas toujours être d’accord. L’important, c’est d’aller de l’avant», a-t-elle déclaré.

Parmi les enjeux abordés:

Infrastructures: «Les investissements dans l’infrastructure publique sont l’un des moyens les plus efficaces pour les gouvernements de soutenir la croissance économique et la création d’emplois tout en favorisant un milieu d’affaires plus concurrentiel à l’échelle mondiale», affirme Kathleen Wynne.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cercle de feu: «Le gouvernement de l’Ontario s’est engagé à faire un investissement de jusqu’à 1 milliard $ dans l’infrastructure stratégique des transports dans le Cercle de feu, souligne la première ministre ontarienne. Le premier ministre et moi avons eu une bonne discussion au sujet de notre souhait d’avoir un partenaire fédéral.»

Eau potable dans les réserves autochtones: «Bien que cette question relève techniquement du fédéral, indique Kathleen Wynne, elle préoccupe nos deux paliers gouvernementaux et nous nous sommes entendus pour que dorénavant, nos gouvernements travaillent en collaboration pour faire les progrès nécessaires.»

Industrie de l’auto: «Je suis heureuse que nous nous soyons entendus, le premier ministre et moi-même, pour continuer de travailler en collaboration afin de créer des investissements d’ancrage stratégiques et des projets en recherche et développement dans le secteur automobile de l’Ontario, affirme Kathleen Wynne.»

Commerce intérieur: «Nous nous sommes entendus, dit la première ministre de l’Ontario, pour renforcer notre collaboration et notre engagement pour enlever les obstacles au commerce entre les provinces.»

Il s’agissait de la première rencontre entre les premiers ministres Harper et Wynne depuis décembre 2013. La première ministre Wynne avait multiplié les demandes publiques de rencontre au cours des derniers mois. Elle avait d’ailleurs rendu public, en novembre, un échange de lettres avec son homologue fédéral, qui faisait état de relations tendues.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Stephen Harper lui avait répondu de plutôt contacter individuellement les ministres fédéraux responsables de chaque dossier qu’elle souhaitait aborder avec lui, ce à quoi elle avait finalement acquiescé. Mme Wynne continuait cependant à exiger une rencontre. 

Les Conservateurs fédéraux étaient également mécontents des critiques lancées à leur endroit par les Libéraux proviciaux lors de la campagne électorale ontarienne au début de l’été dernier. Le gouvernement Harper est en mode résolution de problème en vue des élections générales fédérales qui devraient avoir lieu en octobre 2015.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur