Grève à l’Université York

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’Université York de Toronto et ses 3700 assistants à l’enseignement en grève depuis mardi sont retournés à la table des négociations vendredi.

Les pourparlers se dérouleront en présence d’un conciliateur. Parmi les points de discorde: les salaires et la sécurité d’emploi.

Entre-temps, les cours sont toujours suspendus à York, incluant son campus bilingue Glendon.

Mercredi, le ministre ontarien du Travail, Kevin Flynn, avait exhorté les deux parties à reprendre les négociations pour éviter un long conflit de travail. En 2008-2009, un débrayage à York avait duré trois mois, menant au prolongement de la session jusqu’à la mi-juin.

Par ailleurs, aucune reprise des négociations n’est prévue à l’Université de Toronto, où 6000 aides-enseignants sont en grève depuis une semaine.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les grévistes manifestaient vendredi midi au campus du centre-ville. L’Université n’a pas annulé les cours, contrairement à la situation à York.

En revanche, les bibliothèques, les laboratoires informatique, les cafétérias et les installations d’entraînement physique de l’Université York demeurent ouverts.

«Plusieurs institutions font face, comme York, à des défis financiers. En dépit de ces défis, York n’a pas demandé de concessions [à ses assistants à l’enseignement]», assurait Mamdouh Shoukri, le recteur de l’Université York, à l’issu du vote de grève lundi dernier.

La direction de l’Université dit que sa dernière offre contractuelle était «très concurrentielle». Leur syndicat (SCFP) répond que l’Université n’a pas répondu à plusieurs demandes, que ce soit en matière salariale (augmentation proposée de 1,5% par an vs une augmentation demandée de 3%) ou de sécurité d’emploi. 

«Nous ne pensons pas que nos positions sont si différentes», a toutefois estimé Faiz Ahmed, président de la section locale du syndicat.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur