Gila Martow reste aux Affaires francophones

Partagez
Tweetez
Envoyez

La députée de Thornhill Gila Martow est confirmée à son poste de critique de l’opposition officielle aux Affaires francophones et pour le Grand Toronto, dans le cabinet fantôme du nouveau chef progressiste-conservateur de l’Ontario, Patrick Brown, dévoilé jeudi dernier.

Mme Martow avait appuyé Christine Elliott dans la course au leadership du parti au printemps dernier, mais le nouveau chef ne semble pas lui en avoir tenu rigueur.

D’autres adversaires qui s’étaient éventuellement désistés obtiennent d’ailleurs des responsabilités: Vic Fideli est le critique aux Finances, Lisa MacLeod au Conseil du Trésor, et Monte McNaughton au Développement économique.

Christine Elliott a toutefois annoncé récemment qu’elle quittait la politique provinciale.

L’ancien chef Tim Hudak, qui est resté député, est membre du cabinet fantôme à titre de critique aux Services financiers.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Randy Hillier, un ancien candidat au leadership (contre Tim Hudak et Christine Elliott en 2009), est maintenant critique de la Procureure générale Madeleine Meilleur, qui est aussi ministre des Affaires francophones et qui, à ce titre, fera face à Mme Martow.

Jeff Yurek surveillera le plus gros ministère provincial, la Santé (Eric Hoskins), et le chef Patrick Brown s’est attribué l’Éducation et les Collèges et universités.

Mentionnons que si le whip en chef John Yakabuski est critique à l’Énergie, un poste séparé de « critique de la vente d’Hydro One » a été confié à Todd Smith.

Dans même esprit, Lisa Thompson ne sera pas seulement critique à l’Environnement mais aussi du système de « plafonnement et d’échange » de gaz à effet de serre que propose de mettre en place le gouvernement libéral.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur