Fiers de nos PME franco-ontariennes

AirStart, Daniel et Daniel récompensés au gala du RDÉE

Partagez
Tweetez
Envoyez

AirStart, l’entreprise d’Anne Vinet et de son mari Rob Wills à Mississauga, qui fournit des pièces d’avion dans le monde entier, a remporté le prix Coup de coeur du gala de la PME organisé jeudi soir dernier par le RDÉE Ontario à Toronto.

Le couple a indiqué que c’était un honneur pour eux, de «pouvoir contribuer à l’économie ontarienne, francophone et internationale».

Hasard ou pas, cette 6e édition du gala des petites et moyennes entreprises de l’Ontario avait lieu lors de la Journée des Franco-Ontariens.

De la distillerie à la boucherie en passant par une entreprise de relaxation, quinze finalistes se disputaient les trophées remis par le Réseau de développement économique et d’employabilité de l’Ontario au Westin Harbour Castle.

Le traiteur Daniel et Daniel, du quartier Cabbagetown à Toronto, a remporté le prix de l’entreprise de service de l’année.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Ça fait 34 ans qu’on fait la promotion de la cuisine et de l’art de vivre français. Quand on est arrivé, on avait 1500$ chacun et on aurait bien aimé qu’il y ait un organisme tel que le RDÉE pour nous aider», a indiqué l’un des deux Daniel en recevant son prix.

Le prix de la micro-entreprise a été décerné à la Distillerie Rheault, de Hearst dans le nord de la province.

Le prix du jeune entrepreneur a été décerné au Café de Joël à Rockland, dans l’est ontarien.

Celui du commerce de détail est allé au vignoble Sandbanks Estate.

Le prix de l’entreprise de transformation a été attribué à Margarine Golden Gate Michca, d’Oakville.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Cette année encore, le RDÉE a fait appel à Guy Mignault, le directeur artistique du Théâtre français de Toronto, pour animer le gala.

Plusieurs décideurs de la francophonie ont répondu également présents à l’invitation pour «célébrer l’entreprenariat provincial».

Denis Vaillancourt, le président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), a rappelé l’importance pour les entreprises de servir dans les deux langues officielles du Canada et d’en être fier: «Nous sommes forts de notre passé, nous sommes fiers de notre présent et nous sommes confiants dans l’avenir», a-t-il martelé.

Le président du conseil d’administration du RDÉE Ontario, Denis Laframboise, a indiqué que «la multiplication de ces entreprises constitue un gage de prospérité francophone».

Quant à la représentante du gouvernement provincial, la députée libérale d’Orléans, Marie-France Lalonde, elle a tenu à rappeler que les «PME sont l’épine dorsale de notre économie» et elle a souligné l’importance de la relève.

* * *
Aussi au Gala des PME:
AirStart: quand l’avion doit décoller
M pour mentor

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur