Expansion de Porter: Toronto dit oui à la négociation

Partagez
Tweetez
Envoyez

À la fois les partisans et les opposants du projet d’agrandissement de l’aéroport Billy Bishop au centre-ville de Toronto crient victoire.

Le conseil municipal a voté à l’unanimité, mardi soir, en faveur de la négociation, sous certaines conditions, d’un nouvel accord-cadre qui permettrait à des jets de se poser à l’aérodrome.

Le transporteur Porter projette d’y utiliser les nouveaux jets de la CSeries de Bombardier pour voler sur Miami et San Francisco notamment, en concurrence directe avec Air Canada et WestJet.
 
LES CONDITIONS :

• Nombre annuel de passagers limités à 2,4 millions (2,3 millions présentement) durant les négociations.

• Réalisation d’une étude d’impact environnemental pour mesurer le niveau de pollution sonore et atmosphérique ainsi que l’impact du prolongement de la piste principale dans le lac Ontario.

• Mise en place d’un plan contre la congestion à l’aéroport du centre-ville. Investissement de 100-300 M$ nécessaires.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

• Confirmation que les jets de la CSeries de Bombardier que Porter veut utiliser respectent les limites en place sur le nombre de décibels.

Le président du groupe d’opposants No Jets T.O., Anshul Kapoor, a revendiqué la victoire, même si le conseil n’a pas cloué le projet au sol. «Le lobbying et les millions de dollars en publicités n’ont pas eu gain de cause», a-t-il dit.

Le comité de la santé publique recommandait, lui, de rejeter le projet, en raison des «effets sur la santé».

Le PDG de Porter Robert Deluce s’est réjoui du vote au conseil. « [Cette décision] montre la voie à suivre», croit-il.

À l’issue des négociations avec Porter, l’Administration portuaire et Transports Canada, le conseil municipal doit tenir un autre vote sur le projet à une date indéterminée l’an prochain, soit après les élections municipales d’octobre.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur