Élections provinciales: encore plus de possibilités

Partagez
Tweetez
Envoyez

Voter en Ontario n’aura jamais été aussi facile que cette année, si l’on en croit Greg Essensa, directeur général des élections. En plus de tous les accommodements auxquels certains sont habitués, voter à la prochaine élection provinciale sera plus accessible pour les personnes avec un handicap. Une nouvelle machine, technologie d’aide au vote, pour voter à été dévoilée mercredi dernier lors d’une conférence où les médias ont été invités en tant que partenaires, à prêcher la bonne parole pour que les électeurs se rendent aux urnes pour les élections du 6 octobre prochain.

Outre les classiques 12h d’ouverture de bureau de vote le jour du scrutin le 6 octobre prochain, les Ontariens disposeront de 28 jours (8 septembre – 5 octobre) pour voter par bulletin spécial dans le bureau du directeur de scrutin ou un bureau satellite. Ils pourront également faire une demande de voter par la poste, entre le 8 septembre et le 30 septembre.

Le vote par anticipation aura lieu du 21 au 30 septembre et la technologie d’aide au vote sera disponible dans les bureaux du directeur de scrutin et dans tous les bureaux satellites, ce qui représente quelque 140 bureaux au bas mot pour tout l’Ontario.

Cette nouvelle technologie a déjà été mise en place dans un projet pilote lors des élections partielles de Toronto St-Paul.

Le prix de cette machine, en location, serait de 850 000 $ selon le directeur général des élections, qui ne peut avancer de chiffres quant aux attentes du nombre d’utilisateurs potentiels, mais assure que son bureau est entré en relation avec toutes les associations de personnes handicapées de l’Ontario pour faire passer le message. De plus, tout le monde est autorisé à utiliser cette machine.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Les personnes avec un handicap pourront enfin voter dans le secret et avec une confidentialité totale, ce qui devrait être le cas», indique Greg Assansa.

Loren Wells, directrice générale adjointe aux élections explique que le projet pilote a été un succès et que le bureau des élections à proposer un rapport insistant sur le rôle clé e cette machine au Parlement, qui a donc décidé d’entériner l’idée pour les futures élections.

La machine consiste en une manette, qui pourrait ressembler à une manette de jeux vidéo, avec plusieurs flèches, croix et boutons permettant de naviguer auditivement ou tactilement dans les menus de vote.

Testée devant les journalistes, la machine semble relativement simple d’utilisation et pourrait bien aider bon nombre de personnes déficientes à voter de manière très facile.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur