EDOC 2015: la course à l’économie numérique

Partagez
Tweetez
Envoyez

«Accompagner Toronto parmi les villes mondiales, rapprocher les talents de la planète et impliquer la prochaine génération canadienne»… Le président du Conseil du Trésor en personne, Tony Clement, a lancé la deuxième édition de l’EDOC (Expérience des données ouvertes canadienne) qui se déroule cette semaine, du 20 au 22 février, dans les locaux de l’entreprise One Eleven, au 5e étage du 111 ouest rue Richmond.

Cet «hackathon», comme on appelle ce genre d’événements, s’adresse à la communauté d’entrepreneurs technos la plus active du Canada.

Montréal, Toronto et Vancouver organisent la production participative de l’EDOC, une opération nationale visant à créer de nouvelles applications à partir de données publiques mises à disposition par le gouvernement du Canada (http://ouvert.canada.ca/fr).

Les exemples de réussite de données ouvertes ne manquent pas pour motiver les candidats: le mot-clic de Twitter, Linux, WordPress, Wikipédia… Tous ces concepts découlent du principe de la production participative. En transformant des tonnes de papiers et d’appels téléphoniques en un programme informatique utile, les équipes s’affronteront pendant 48 heures sur trois thèmes en 2015: Jeunes, Commerce et Qualité de vie.

Nicolas Debray, le fondateur français d’Outclick, une nouvelle entreprise de rencontres, sera présent à l’hackathon pour «échanger avec les acteurs canadiens».

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour Ryan Doherty de www.iamsick.ca, l’EDOC c’est «explorer des nouvelles données afin d’améliorer mon concept». Son site web propose une prise en charge médicale personnalisée. Son objectif: améliorer sa carte interactive informant en temps réel des places disponibles et des temps d’attentes dans les hôpitaux de Toronto.

Toute personne intéressée peut exploiter les données publiques encadrée d’experts comme Ray Sharma, l’organisateur de l’EDOC à Toronto, ou Bilal Khan, le directeur de One Eleven, et remporter une dotation sur les 40 000 $ en concours à Toronto.

Près de 1000 développeurs, graphistes, étudiants se donnent rendez-vous à cette foire techno pour réaliser la prochaine innovation qui va propulser encore plus loin le Canada.

Favoriser la croissance par l’économie numérique est l’objectif que se fixe Canada 150, un projet pour le 150e anniversaire de la Confédération en 2017. L’EDOC, une composante de ce programme, incite «à encourager les adeptes de données, les concepteurs, les codeurs… à créer de la valeur ajoutée pour nos concitoyens», déclare le ministre Clement.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur