Du (re)nouveau à l’ACFO Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

Le lobby politique des francophones de Toronto, l’ACFO-Toronto
, vient d’embaucher Marc-André Gagnon au poste de coordonnateur de projets.

L’ACFO, historiquement Association canadienne-française de l’Ontario, a été rebaptisée Association des communautés francophones de l’Ontario à Toronto au niveau local et Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO) au niveau provincial.

La principale agence de défense des droits des Franco-Ontariens a connu des hauts et des bas. À Toronto, elle a souvent été éclipsée par des regroupements d’organismes, quand elle n’était pas carrément invisible.

L’ACFO Toronto a également un nouveau site web au www.acfo-toronto.com. On peut ajouter gratuitement des évènements sur son Journal Facebook et interagir via Twitter en cherchant @ACFO_TO.

On y lit que ses dossiers prioritaires sont le développement d’un quartier francophone autour de l’angle Yonge et Carton/College; la promotion des soins de longue durée aux aînés franco-torontois; la représentation à l’Hôtel de Ville de Toronto, où le Comité français est inopérant; la multiplication des programmes d’études supérieures en français; la place du français aux Jeux Pan-Am de Toronto en 2015. L’ACFO Toronto veut également donner de la formation en leadership et participer aux activités multiculturelles franco-torontoises.

Originaire de Hull (Québec), Marc-André Gagnon est candidat au doctorat en Histoire à l’Université de Guelph. C’est d’ailleurs de là qu’il travaillera pour l’ACFO Toronto, se rendant dans la Ville-Reine régulièrement. L’ACFO Toronto n’a pas de bureaux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

M. Gagnon travaillera d’ailleurs à la restructuation administrative et financière de l’ACFO Toronto, et coordonnera des projets esquissés depuis des années et délaissé faute de financement. Il travaillera aussi sur un projet social en partenariat avec Action positive VIH/SIDA.

Selon Céline Saday, vice-présidente de l’ACFO Toronto, l’organisme prépare un évènement de collecte de fonds afin de développer des ressources financières autonomes. Plus de détails seraient annoncés le mois prochain…

La candidature de Marc-André Gagnon a particulièrement retenu l’attention du comité de recrutement en raison de ses qualités pour la recherche et une connaissance du fonctionnement des organismes à but non lucratif, acquise et développée pendant quatre ans au service de l’organisation de la Fête nationale du Québec en Outaouais.

On lit aussi dans le communiqué de l’organisme que cette embauche a été rendue possible grâce à une subvention de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario (AFO), complétée par une entente entre l’ACFO Toronto et Action positive VIH-SIDA.

En plus d’être le nouveau visage de l’ACFO Toronto, le coordonnateur épaulera les onze membres du conseil d’administration dans le travail de restructuration entrepris par Gilles Marchildon depuis son élection à la présidence, en janvier 2012.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur