Dom Juan renouvelé au TfT

Pierre Simpson et Marcelo Arroyo. (Photo: Marc LeMyre)

Pierre Simpson et Marcelo Arroyo. (Photo: Marc LeMyre)


16 mai 2017 à 15h14

Dom Juan de Molière est une des pièces les plus reprises et revisitées du dernier siècle. En produire une version originale, rafraîchissante, est donc un défi, que le Théâtre français de Toronto relève haut la main en cette fin de saison, du 10 au 28 mai au théâtre de la rue Berkeley.

Salle comble, le soir de la première, pour voir s’exécuter Pierre Simpson (Dom Juan), Marcelo Arroyo (Sganarelle), Lina Blais (Done Elvire), Sophie Goulet (Charlotte), Christian Laurin (Dom Luis) et Nicolas Van Burek (Dom Carlos).

Pour sa première mise en scène au TfT, le nouveau directeur artistique Joël Beddows a opté pour une scène en bois et des «cubes» pouvant être déplacés et utilisés de multiples façons, devenant tantôt rochers, tantôt vitrines de musées, tables à manger…

Le metteur en scène fait donc participer notre imagination; pas de place pour la passivité.

Hormis les deux acteurs principaux, Pierre Simpson et Marcelo Arroyo, les quatre autres comédiens jouaient tous les rôles de la pièce: Done Elvire ainsi qu’une paysanne pour Lina Blais; le père de Don Juan et la statue pour Christian Laurin. Quant à Sophie Goulet, elle jouait Charlotte, mais aussi Mme Dimanche, une créancière.

Pierre Simpson incarne fort justement un Dom Juan des temps modernes, évoluant dans la tragédie autant que la comédie.

Premier temps fort de la soirée: une scène sous forme de talk-show, où Sganarelle et Don Juan se déguisent pour échapper aux frères de Done Elvire: Sganarelle en présentateur télé et Dom Juan en rappeur. Sganarelle en profite pour faire le procès du célèbre libertin.

Sganarelle est fagoté de vêtement actuel, donnant à son discours une portée intemporelle, tandis que les autres sont habillés de vêtements d’époques, sauf le valet, qui semble provenir du futur.

Second temps fort: le langage des paysans dans un vieux français québécois, pas facile à comprendre pour tout le monde. Cela dit, après la représentation, certains étaient d’avis que «l’accent québécois était génial, il aurait même fallu l’entendre chez tous les protagonistes, tout au long de la pièce»…

Un bémol: il nous a semblé que la musique n’apportait pas de plus-value à la mise en scène épurée.

Joël Beddows avouait être nerveux. «Monter Dom Juan au TfT était mon rêve», dit-il. Mais qu’il se rassure: le pari est gagné.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Employé a la vente au detail – MEPHISTO

MEPHISTO
La boutique de chaussures « MEPHISTO confort de France » recherche un collaborateur à la vente au 1177  Yonge St à Toronto (centre ville), au Nord de Bloor St Summerhill station...
En lire plus...

Lave-auto Mobile Léandre Rossignol

preview1
Chez Lave-Auto Mobile Léandre Rossignol, votre voiture c’est notre passion. Que ce soit pour un lavage intérieur, extérieur, pour un cirage ou pour un reconditionnement de peinture, nous nous...
En lire plus...

HP ELITEBOOK 8460P I5-2540M 2.60GHZ USB 3.0 WEBCAM WIN 10 FR

IMG_7651
– Hp elitebook 8460p – Processeur intel core i5-2540M – 2.60ghz max 3.30ghz – Moniteur 14.1’’ – 4gb ram mémoire – 320gb HDD disque dur – Licence WINDOWS 7...
En lire plus...

Les Voix du cœur recherchent de nouveaux talents

Une scène du spectacle des Voix du Coeur au théâtre Bluma Appel en mai 2016.
Le spectacle du printemps portera sur les cinq sens...
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h57

Didier Leclair se dit «écrivain de la marge»

Didier Leclair à la bibliothèque de Toronto le 18 septembre.
Écrire en français hors Québec: tout un défi
En lire plus...

20 septembre 2017 à 16h03

Six Franco-Ontariens à la rencontre d’une Première Nation

Les Franco-Ontariens participent à une cérémonie autochtone.
Au pays des Wahgoshigs
En lire plus...

20 septembre 2017 à 13h31

Nouveau conseil d’administration pour le CFT

Le nouveau conseil d'administration du Centre francophone de Toronto. À gauche: le président Jean-Luc Bernard.
Le CFT a reçu le titre d’«organisation phare» de la part de Centraide/United Way
En lire plus...

19 septembre 2017 à 17h35

Des wraps pour les adeptes de l’alimentation crue

WrapItUpRAW-taco-web-79f4912ff1dacc222fd91b2b6532550aacd9e3fb
La production exige beaucoup de travail, mais la commercialisation se fait en un tour de main.
En lire plus...

19 septembre 2017 à 15h21

Les finalistes du prix Christine-Dumitriu-van-Saanen

Paul-François Sylvestre, Gabriel Osson, Claude Guilmain
Tous Torontois
En lire plus...

19 septembre 2017 à 11h22

Rentrée télé: des champions… et un point de saturation

La série de six épisodes Comment devenir adulte, de Wookie Films (Winnipeg), est diffusée cet automne sur la chaîne Unis. Dans la photo, Rémi, Vanessa, Simon et Bréanne préparent la rentrée au Collège Louis-Riel. (Photo: Wookie Films)
L’offre télévisuelle de l’automne est lancée dans l’inquiétude. Les producteurs se mobilisent pour défendre la clause d’exception culturelle attaquée par Washington dans les pourparlers...
En lire plus...

18 septembre 2017 à 16h01

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur