Des spectacles francophones en direct sur la page Facebook du Réveil

Une idée de Mehdi Cayenne maximisée par William Burton

William Burton, le fondateur du Réveil. Photo: Stéphane Bédard
Partagez
Tweetez
Envoyez

Cette semaine, la page Facebook Le Réveil offre à plusieurs artistes de la francophonie canadienne une diffusion en direct pour leur permettre de réaliser une performance dans le confort de leur maison, loin des salles de spectacles.

William Burton, le fondateur de ce média d’Ottawa (dont l’application Apple et Android sort dans les prochains jours), explique que le Réveil «est un agenda culturel permettant de favoriser le lien entre les artistes et leurs publics».

William Burton, le fondateur du Réveil

L’idée initiale

C’est grâce à une publication Facebook du chanteur Medhi Cayenne demandant à son public s’il devait faire une prestation en direct de chez lui, que William Burton a eu l’idée de présenter dimanche soir trois artistes situés à trois endroits différents, à raison d’une demi-heure chacun pendant une heure et demie.

Les artistes qui se sont joints à Medhi Cayenne étaient Louis Venne et Émilie Landry.

Mehdi Cayenne l’été dernier à la Franco-Fête de Toronto.

Les Juno

Mercredi 18 mars à 20h, le Réveil permettra à l’auteur-compositeur-interprète Ponteix et à l’artiste visuel Sckuse de présenter ce qu’ils avaient spécialement préparé ensemble pour le gala des prix Juno. Malgré l’annulation de l’événement, le grand public pourra donc assister à cette performance unique.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Jeudi soir 19 mars, toujours à 20h, le chanteur Joey Robin Haché sera en direct de la page Facebook du Réveil. Et vendredi soir 20 mars, ce sera au tour du groupe Sugar Crush de faire un spectacle en direct de leur résidence.

La programmation du Réveil cette semaine. Photo: William Burton

Tous les spectacles qui ont été diffusés précédemment sont disponibles sur la page Facebook du Réveil.

Un devoir universitaire… en direct

William Burton, qui est également étudiant en théâtre à l’Université d’Ottawa, doit continuer ses cours, mais à distance.

«Ce matin, j’ai enregistré un devoir que l’un de mes professeurs m’a donné, et je l’ai invité à me regarder.» La situation actuelle fait en sorte que le système scolaire doit s’adapter aux cours et aux évaluations à distance. «Alors, moi, je veux montrer à tout le monde la nouvelle réalité des étudiants.»

Ce devoir enregistré en direct se retrouve également sur la page Facebook du Réveil.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur