David Soknacki se retire de la course à la mairie

Partagez
Tweetez
Envoyez

L’ancien conseiller municipal et chef du budget de Toronto David Soknacki jette l’éponge, admettant que ses appuis «n’augmentaient pas suffisamment» pour rester dans la course à la mairie.

Selon les derniers sondages, il était en quatrième place loin derrière John Tory, Olivia Chow et Rob Ford. Il jouissait d’environ 5% d’appui dans les intentions de vote.

«Nous avons livré une campagne d’idées, mais les électeurs nous ont aussi dit que leur priorité était de se débarrasser du maire Ford», a-t-il dit mardi. Il n’a pas révélé qui il appuie parmi les autres candidats.

L’entrepreneur avait adopté des positions parfois controversées, promettant notamment d’annuler le projet de prolongement du métro dans l’est de la ville, pour y construire plutôt un train léger moins coûteux.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Il promettait également, s’il était élu, de s’attaquer à ce qu’il qualifiait de «gonflement insoutenable» du budget de la police.

Par ailleurs, une autre candidate, Sarah Thompson, a elle aussi abandonné la course à la mairie mardi. Elle préfère maintenant se présenter comme conseillère municipale dans le quartier 20 (Trinity Spadina).

Karen Stintz, qui a été conseillère municipale et chef de la TTC, a mis fin à sa campagne à la mairie le mois dernier, sans elle non plus appuyer un autre candidat. La course à la mairie est maintenant une lutte à trois entre John Tory, Olivia Chow et Rob Ford. Les noms d’une cinquantaine d’autres candidats très marginaux figureront également sur le bulletin de vote.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur