Coup de projecteur sur les lumières du quartier de la Distillerie

L'exposition Toronto Light Festival a ouvert ses portes

Le quartier de la Distillerie accueille son premier festival hivernal de la lumière.
Partagez
Tweetez
Envoyez

Pour la première fois à Toronto, un quartier entier devient le théâtre d’une exposition à ciel ouvert. Le Toronto Light Festival a ouvert ses portes vendredi 27 janvier, et ce pour un mois et demi.

Tous les soirs, à la tombée de la nuit, le quartier de la Distillerie se transforme et les installations lumineuses qui y sont installées se dévoilent.

Vingt et une créations sont ainsi exposées dans l’une des plus grandes galeries en plein air du continent. On retrouve ainsi des oeuvres d’artistes canadiens et internationaux qui jouent avec les formes, les couleurs et les types de sources lumineuses, le tout installé sur un site historique.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Fortement relayé sur les réseaux sociaux, l’événement gratuit et familial a su attirer, dès les premiers jours, un large public: «Nous voulions créer quelque chose de spécial et qui impulsera l’esprit collectif de la ville», explique Mathew Rosenblatt, créateur et directeur exécutif du Toronto Light Festival. 

L’objectif affiché est aussi d’apporter de la chaleur et de la lumière pendant nos froides nuits d’hiver: «Nous voulons littéralement guider les gens vers la lumière, qu’ils interagissent avec, et qu’ils explorent la ville comme jamais auparavant.»

Une promenade nocturne vers la lumière, inspirée par des événements similaires répandus à travers le monde, comme à Amsterdam où se tient depuis 2012 le Amsterdam Light Festival. À l’image de l’exposition néerlandaise, le Toronto Light Festival pourrait lui aussi devenir un événement annuel… L’édition 2017  se conclut le 12 mars.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur