Concert cosmopolite avec Judith Cohen et ses amies

Un voyage musical en plein Toronto

judith cohen
Judith Cohen dans la salle de l'Alliance Française de Toronto, pendant un concert de musique du Moyen Age en 2017. (Photo: Carlos Gárate)
Partagez
Tweetez
Envoyez

Un grand moment artistique attend les spectateurs à l’Alliance française de Toronto le 16 mars à 20h, alors que l’anthropologue de la musique Judith Cohen et ses invitées, nées aux quatre coins du globe, offriront chansons et danses les plus diverses.

Violon, mandoline, harpe celtique, percussions iraniennes… la liste des instruments ici est non-exhaustive.

La fille de Judith Cohen, Tamar, l’accompagnera également sur scène avec du flamenco et d’autres danses.

Traditions féminines

Le concert est présenté une semaine après la Journée internationale des femmes.

«Je n’ai jamais eu de problèmes en tant que femme musicienne ou chanteuse, même pendant mes voyages», indique Judith Cohen à L’Express. «Cependant, j’éprouve un réel intérêt pour la tradition et les danses féminines dans les différentes cultures.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«On peut continuer de fêter les femmes durant toute l’année!»

judith cohen
Judith Cohen avec le «bonhomme gigueur» pendant un concert datant de juillet 2018 pour l’Institut Cervantes de Cracovie, en Pologne. (Photo: Carlos Gárate)

Inspirations multiples

Dès petite, Judith Cohen fait face à un grand nombre de cultures. Elle parlait notamment le yiddish avec ses parents.

Spécialiste en musiques sépharades, elle est autant capable de chanter de l’espagnol, des chansons des Balkans, médiévales ou du Canada francophone.

Cela se reflète dans ses choix d’études (à Montréal). Elle possède une maîtrise en sciences médiévales sur les femmes musiciennes dans les trois religions présentes alors au Moyen-Âge en Espagne et au Portugal.

Elle obtient par la suite un doctorat sur les musiques sépharades au Canada.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Les voyages forment la musique

Ses inspirations, Judith Cohen les retire aussi du grand nombre de voyages qu’elle a pu faire au cours de sa vie. «J’ai beaucoup voyagé, pendant des années. Jamais on ne s’ennuie en voyage», dit-elle.

Elle découvre et apprend alors beaucoup de chansons et d’histoires. Elle tient ses connaissances des moments de partages musicaux avec d’autres artistes.

Judith Cohen
Affiche d’un concert que Judith Cohen a donné à Pékin au mois de juillet 2018, organisé par l’Alliance française de la Chine. (Photo: Carlos Gárate)

Un lien durable avec l’AFT

Judith Cohen est une habituée de l’Alliance française de Toronto: cela fait 4 à 5 ans qu’elle y offre des concerts.

«La première fois que je me suis produite à l’AFT, c’était dans la petite salle. Il y avait peu de places. Le concert proposait de la musique médiévale française.»

C’est toujours un plaisir pour elle. «J’aime beaucoup travailler avec l’AFT. J’ai eu la chance de travailler avec différents programmateurs culturels et ce fut toujours un plaisir.»

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur