Combo «Agri-Culture» autour de St. Catharines

C’est le temps de faire l’école buissonnière

Ruelle de grafittis et murales devant le FirstOntario Performing Arts Centre à St. Catharines. (Photo: Nathalie Prézeau)


26 septembre 2016 à 23h32

Le seul spectacle en français que l’imitateur André-Philippe Gagnon fera cet automne lors de sa tournée ontarienne sera celui de St. Catharines le 20 octobre.

On pourrait s’étonner qu’une ville de 130 000 habitants, dont environ 4 000 francophones, ait pris une telle initiative, mais le magnifique centre des arts FirstOntario Performing Arts Centre, géré par la municipalité et qui ouvrait ses portes en 2015, considère l’ensemble de la région du Niagara, comprenant 430 000 habitants, dont plus de 15 000 francophones, comme son marché.

L'imitateur André-Philippe Gagnon se produira en français au FirstOntario Performing Arts Centre de St. Catharines le 20 octobre.
L’imitateur André-Philippe Gagnon se produira en français au FirstOntario Performing Arts Centre de St. Catharines le 20 octobre.

Rappelons aussi que le centre des arts est au coeur de St. Catharines. Qui est au milieu de la région du Niagara. Qui compte 88 vignobles. On comprend donc qu’un petit combo «Agri-Culture» pourrait largement justifier un après-midi de congé aux yeux des amateurs de vin francophiles du Sud de l’Ontario, histoire d’éviter le trafic sortant de Toronto, pour jouer aux touristes autour de St. Catharines, où l’on se rend en 1h15 dans les meilleures conditions.

On a tendance à réduire la région des vins à Niagara-on-the-Lake, alors que, tout juste après Hamilton, l’autoroute QEW est ponctuée d’affiches annonçant des vignobles. De fait, on trouve 49 producteurs de vin près de l’escarpement du Niagara et Twenty Valley (avant St. Catharines). Les autres sont situés autour de la route 55 menant à Niagara-on-the-Lake (à environ 15 minutes au-delà de St. Catharines).

Hors des sentiers battus

Une bonne façon de profiter des vignobles de l’escarpement est de prendre la sortie 55 vers Jordan Road (à 13 kms de St. Catharines).

Si vous êtes intrigué par les deux grands mats qu’on voit poindre au-dessus de la cime des arbres longeant le QEW avant cette sortie, empruntez Jordan Road vers le lac puis la route de service vers le nord pour voir l’épave de… La Grande Hermine!

Il s’agit en fait d’un traversier construit en 1914 qui, pour des fins commerciales qui n’ont pas abouti, a été habillé de bois pour ressembler au navire de Jacques-Cartier. Le bateau est passé au feu en 2003, ce qui a détruit toute ressemblance avec La Grande Hermine, mais nous a laissé une bonne histoire et une belle épave de 140 pieds habitée par les cormorans (accessible depuis le terrain de stationnement du Ramada Jordan/Beacon Harbourside Resort au 2793 Beacon Boulevard, aussi appellé N. Service Rd).

La Grande Hermine à Jordan Harbour. (Photo: Nathalie Prézeau)
La Grande Hermine à Jordan Harbour. (Photo: Nathalie Prézeau)

Revenez sur Jourdan Road (route 26) pour croiser la route 81 (King Street), longeant les vignobles de l’escarpement. Tournez à droite sur cette route pour atteindre Jordan Village, une excellente halte à la hauteur de Nineteenth Street.

Il faut faire un crochet sur l’étroite Main Street, juste après Nineteenth Street (là où vous verrez une belle maison à la porte verte acidulée où la future boutique Refabulous ouvrira probablement d’ici l’Action de grâce). Continuez plus loin sur la jolie Main Street et vous croiserez le petit musée historique de Jordan (3800 Main Street).

Derrière le petit musée, où vous pourrez admirer quelques bâtiments historiques, se trouve l’entrée cachée du sentier Twenty Valley. Il descend vers un étang et offre une très belle balade bordée de graminées et contournant un vaste étang. En 15 minutes, le sentier se termine sur une petite route de campagne. Vous voudrez refaire le sentier dans le sens inverse.

Pour les amateurs de vin

Quelques vignobles de l’escarpement offrent une vue prenante, tel Megalomaniac Winery, à 10 minutes de Jordan Village (tournez à droite sur la route 81 en sortant de Main Street, puis à gauche sur l’avenue Cherry jusqu’au 3930). Elle est notable pour sa vue panoramique qu’on admire depuis son large patio, et pour l’originalité de ses étiquettes rappelant le chapeau de Magritte.

Le site www.winecountryontario.ca liste tous les vignobles du coin dans sa section Niagara Escarpment & Twenty Valley.

Le vignoble 13th Street à St. Catharines. (Photo: Nathalie Prézeau)
Le vignoble 13th Street à St. Catharines. (Photo: Nathalie Prézeau)

En suivant la route 81 vers Niagara, tournez à gauche sur Thirteenth Street, puis à droite sur Fourth Avenue, pour faire un petit stop chez le vignoble 13th Street Winery and Bakery, marquant l’entrée de St. Catharines. Leur salle de dégustation ouvre sur un très beau jardin orné de sculptures, et leur boutique regorge de produits décadents, dont une sélection de tartelettes succulentes et de fromages.

Le Festival des vins du Niagara battait son plein durant les weekends de septembre, mais le temps des vendanges sera terminé à la mi-octobre. Cependant, les vignobles restent ouverts à l’année. On peut y déguster quatre vins pour 5$ (montant habituellement déduit de tout achat de 50$ et plus).

Pour les amateurs d’eau

Les habitants de St. Catharines sont ralentis au quotidien par l’activité du canal et de ses ponts, mais les écluses sont fascinantes pour les visiteurs.

Le St. Catharines Museum & Welland Canals Centre est un incontournable (au 1932 Welland Canals Pkwy). L’accès au petit musée est gratuit (on encourage les dons) et on y offre des exhibits fort intéressants et une foule d’artéfacts mettant la ville en valeur et expliquant le système des écluses. Le Lock 3 attenant est bordé de balcons pour les visiteurs.

Les locaux affirment que les Locks 4, 5, 6 et 7 sont encore plus intéressants. Le Lock 7 (au 50 Chapel Street South, Thorold à quelques minutes de route du Lock 3), est charmant. De là, on peut marcher sur le sentier Welland Canal pour observer les écluses.

Fait étonnant, le petit centre d’informations du Lock 7 offre le service en français!

Lock 7 à Thorold. (Photo: Nathalie Prézeau)
Lock 7 à Thorold. (Photo: Nathalie Prézeau)

«Pas si étonnant», affirme Stéphanie Filippi, coordinatrice du développement communautaire pour le centre des arts FirstOntario. «Je suis très impressionnée par le niveau de collaboration qui existe entre les différents organismes francophones de différents secteurs oeuvrant dans notre région Niagara. Depuis plus de deux ans, il existe une table interagences qui facilite la communication régulière, qui permet de soutenir le développement et le rayonnement de la francophonie ici.»

Sara Palmieri, directrice de la programmation et du marketing, souligne que le spectacle francophone du 20 octobre d’André-Philippe Gagnon n’est pas un effort isolé du centre des arts pour répondre aux besoins de la communauté francophone.

«Le 1er octobre par exemple, dans le cadre de la Journée de la culture qui comprendra une dizaine d’activités gratuites, nous offrirons des textes d’automne en français, en partenariat avec l’organisme local SOFIFRAN. Nous sommes heureux d’offrir une programmation qui répond aux besoins de la communauté francophone, et qui reflète la diversité culturelle de notre région.»

Pour les amateurs de magasinage

Sur la rue principale de Jordan Village, non loin du petit musée, on trouve une douzaine de boutiques sympathiques dont Pamela’s (3836 Main Street) qui présenter une sélection originale de vêtements et accessoires pour femmes. On nous y a confirmé que la majorité des boutiques de la rue sont ouvertes à l’année.

La boutique Shannon Passero à Thorold. (Photo: Nathalie Prézeau)
La boutique Shannon Passero à Thorold. (Photo: Nathalie Prézeau)

Dans le petit bled de Thorold, à 2 minutes de voiture du Lock 7, on trouve l’immense boutique Shannon Passero située dans un ancien bureau de poste (au 18 Front N.), remplie de trouvailles, un peu dans l’esprit de la chaîne Anthropologie. C’est une belle excuse pour admirer la jolie rue Front et peut-être s’arrêter pour déjeuner au diner rétro Cosmo’s Diner (26 Front N.) ou pour un cupcake décadent chez Sweetest Addiction (32 Front S.).

Les amateurs de sérieuses aubaines préféreront profiter de leur escapade à St. Catharines pour explorer le Outlet Collection at Niagara, un très beau centre couvert abritant plus de cent magasins de marques connues (dont Saks Fifth Avenue) où les consommatrices avisée voudront passer quelques heures.

Pour vraiment décrocher

Voilà tout un programme, qui mériterait de partager les frais d’une chambre avec deux grands lits entre amis pour la nuit du 20 octobre. Il existe plusieurs options à moins de 100$ dans les hôtels de St. Catharines (nous avons trouvé le Comfort Inn au 2 Dunlop Drive, à 85$, recevant des critiques favorables). On trouve de nombreux excellents restaurants autour du centre des arts, qui est au coeur du vieux St. Catharines.

Le café Mahtay, situé directement devant le centre, est un favori pour une bouchée simple et savoureuse… et un petit bain dans l’univers de la vie estudiantine. Le département des arts de l’université Brock déménageait en 2015 directement derrière le centre FirstOntario, dans l’édifice historique d’une ancienne usine.

Le circuit de Nathalie Prézeau autour de St. Catharines.
Le circuit de Nathalie Prézeau autour de St. Catharines.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Un quatrième album pour l’humoriste Hunter Collins

Hunter Collins
Pas de sujets tabous pour cet homme blanc hétéro...
En lire plus...

23 juin 2018 à 12h00

Les aires protégées qui ne sont pas protégées

Objectif 2020 : 17 % des terres émergées et 10 % des océans
En lire plus...

23 juin 2018 à 10h00

CRISPR : émoi autour du mot « cancer »

Le «ciseau génétique» provoquerait une «contre-attaque»
En lire plus...

23 juin 2018 à 7h00

Charme industriel entre les briques rouges de la Distillerie

La Distillerie
La Distillerie est bien un quartier de Toronto où le paysage industriel rencontre l’art moderne. Les gens y viennent pour venir se restaurer dans...
En lire plus...

22 juin 2018 à 19h00

Les Indisciplinés investissent dans un grand spectacle pour leur 10e anniversaire

Indisciplinés de toronto
De plus en plus de nouveaux comédiens et techniciens talentueux
En lire plus...

22 juin 2018 à 15h00

François Bourassa se réinvente

François Bourassa
Le 27 juin au Festival de jazz
En lire plus...

22 juin 2018 à 14h00

Un règlement albertain machiavélique

La Couronne suspend des procédures pour ne pas reconnaître le droit des Défendeurs au français
En lire plus...

22 juin 2018 à 12h30

Aurélie Resch décroche le prix Trillium

Prix littéraire Trillium de l'Ontario
Rare encouragement pour les récits courts
En lire plus...

22 juin 2018 à 11h39

Cannabis : à la poursuite du diamant vert

La légalisation va donner accès à du financement pour la recherche
En lire plus...

Impact économique de l’intelligence artificielle : on cherche encore

Pas de pertes d’emplois ni de productivité accrue
En lire plus...

22 juin 2018 à 7h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur