Catherine Major lance son nouvel album dans la pandémie

Son 5e album Carte Mère est sorti le 15 mai

Catherine Major nous présente son 5e album «Carte Mère». Photo: John Londono
Partagez
Tweetez
Envoyez

La chanteuse québécoise Catherine Major vient de lancer son nouvel album Carte Mère de façon virtuelle, et L’Express s’est entretenu avec elle.

Lancement

Alors que tout ce qui est relié aux arts est reporté, la chanteuse aurait pu choisir de reporter son lancement. Elle a au contraire décidé d’aller de l’avant et de s’ajuster à la nouvelle réalité. Le lancement virtuel sur sa page Facebook animé par Marina Orsini a obtenu un franc succès.

«Au départ on s’est dit qu’on allait faire ça à l’automne, puis finalement on est revenue sur la décision parce que moi j’avais besoin que ça sorte cet album-là. On ne savait pas du tout comment ça allait évoluer tout ça. C’est assez surréaliste comme situation, et j’ai décidé avec mon équipe que les gens avaient besoin de musique plus que jamais. Alors on a décidé de le lancer quand même.»

«Le lancement virtuel c’était bien. C’était une belle expérience et très unique. J’ai été la première à faire ça. On avait une équipe et c’était très professionnel. C’était un bel événement et je pense que les gens ont apprécié. On ressort des segments de ça sur ma page Facebook et y’a des belles choses qui sont restées de ça. C’est un peu moins tangible parce que je ne vois pas les gens. Ça me manque beaucoup cet aspect-là.»

Catherine Major en spectacle

Carte Mère

Le nouvel opus de la chanteuse est non seulement différent au niveau du son, mais pour la première fois, Major a choisi de mettre le chapeau de réalisatrice.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«J’ai fait ça de chez moi dans la dernière année. C’est parti de musique et arrangements que j’ai travaillés seule. J’ai décidé de me faire confiance. Cette fois-ci je n’ai pas travaillé avec un réalisateur. J’avais plein d’idées en tête et j’avais envie faire ça. Après on a rajouté une touche orchestrale et Jeff Moran a mis des mots sur des musiques déjà ficelées.»

Sonorité électro

Chose frappante lorsque l’on écoute Carte Mère est les sonorités électroniques de l’album. Une touche inhabituelle pour l’artiste qui lui va à merveille.

«J’avais envie de composer d’une autre façon. J’avais envie de partir les structures des chansons d’une autre façon. J’avais plein de groove en tête et le piano je voulais que chaque ligne prenne sa place. J’avais envie de construire ça une ligne à la fois.»

Orchestrations

Celle qui a déjà participé à des concerts avec orchestres symphoniques par le passé a poussé le concept un peu plus loin en engageant le Bratislava Symphony Orchestra pour le nouvel album.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

«Le concept était là dès le départ. Les orchestrations se sont écrites vers le milieu parce qu’il fallait que les chansons soient écrites et déjà arrangées. J’avais le projet en tête et, plus que ça, j’avais le projet sur scène. Ça ne prend pas forme aussi vite que prévu, mais ça va se faire.»

Collaboration efficace

«On aurait voulu un orchestre d’ici, au départ, mais ce n’était pas possible pour des raisons financières. Malheureusement la réalité économique d’ici, c’est trois fois moins cher là-bas. Donc ça a été la façon de concrétiser le rêve d’être avec un orchestre symphonique.

Ils proposent une approche très efficace. Ils se rencontrent, ils sont dans une salle en Slovaquie et on enregistre en direct avec eux par Skype. Ils nous envoient toutes les bandes. On dirige le chef, qui lui dirige l’orchestre. J’ai des images aussi, que je vais éventuellement utiliser pour le spectacle.»

Tableau glacé

Une des pièces les plus émouvantes de l’album est définitivement Tableau Glacé. Cette chanson, écrite pour une amie emportée par la maladie, est la seule dont Catherine Major signe le texte sur Carte Mère.

«Ça a été difficile. Je n’écris pas beaucoup de textes. Ça a été salvateur surtout et ça a vraiment été un baume pour moi. Ce qui a été difficile est que je l’ai écrite quand elle était encore en vie donc j’aurais voulu lui offrir, lui faire entendre. Je n’étais pas capable de lui offrir vers la fin parce que c’est une chanson qui parle de partir, je l’autorisais à partir et elle refusait catégoriquement de mourir. C’est la beauté de la création, ça fait du bien et ça sauve l’âme des créateurs souvent.»

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Plans

Comme pour tous les artistes, la CoViD-19 a mis un frein aux plans de tournée à moyen terme. Catherine Major n’y a pas échappé.

«Toute ma tournée qui était prévue (une vingtaine de shows qui commençait aux Francofolies) a été remise en 2021. C’est particulier. Je vais voir l’état des choses, l’état des salles. J’ai aucune idée. C’est un peu angoissant et je ne suis pas la seule artiste dans cette situation.»

En attendant la suite, le 5e album de Major est disponible dès maintenant sur toutes les plateformes numériques.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur