BQT: Nicole Lemieux arrive au meilleur moment


19 mai 2015 à 9h40

L’Ontario et le Québec ne se sont jamais si bien entendus.

Les conseils des ministres des deux provinces voisines, qui sont aussi les deux plus grosses du pays, se rencontrent désormais deux fois par année.

Avec l’annonce de sa future participation au marché du carbone Québec-Californie, la première ministre Kathleen Wynne a été la vedette du récent sommet des provinces à Québec sur les changements climatiques.

Quelques jours plus tard, c’est au premier ministre Philippe Couillard qu’on accordait l’honneur de s’adresser aux membres de l’Assemblée législative de l’Ontario. Il y a proclamé l’avènement d’un nouveau fédéralisme coopératif… auquel il ne manquerait plus qu’un peu de bonne volonté à Ottawa.

Nicole Lemieux, la nouvelle chef de poste du Bureau du Québec à Toronto, arrive donc à un moment propice, confirme-t-elle en entrevue à L’Express, dans les nouveaux locaux du BQT au 400 rue University.

La haute fonctionnaire – elle était récemment sous-ministre adjointe à l’Éducation – connaissait déjà la ville reine où elle est venue plus souvent ces dernières années. «Je dois maintenant élargir mon réseau de contacts, tant informels que professionnels, dans les milieux d’affaires et gouvernementaux, mais aussi dans la communauté franco-ontarienne», dit-elle.

Le BQT est en effet une «ambassade» dans la juridiction qui représente le principal partenaire économique du Québec et, s’il faut se fier à l’actualité, son principal partenaire politique au pays. Il favorise aussi la diffusion d’artistes québécois en Ontario et appuie certaines activités et institutions culturelles francophones d’ici.

«Nous somme très sollicités», explique Mme Lemieux, dont la mission relève du ministère des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Francophonie canadienne (Jean-Marc Fournier).

Les relations économiques entre le Québec et l’Ontario représentent le plus gros dossier du BQT, mais pas nécessairement le plus visible. Le BQT a un conseiller économique (Francis Gagnon) et un conseiller politique (Daniel Bonin) mais plus de conseiller culturel.

Cette année encore, faute de temps, on organisera une réception à Toronto le 16 juin en vue de la «Fête nationale» (la St-Jean) mais pas une de ces «Soirées Québec» grandioses avec spectacle et foire commerciale qui ont attiré jusqu’à 2000 personnes. «L’an prochain, cependant, on fera sans doute quelque chose de plus gros», espère-t-elle.

La visite de Philippe Couillard était en quelque sorte un baptême du feu pour la nouvelle représentante du Québec à Toronto, nommée à la fin mars et qui remplace Vicky Trépanier, partie en octobre dernier.

«C’était un moment historique, certainement, que cette visite de M. Couillard», dit-elle, «qui a aussi permis de resserer les liens entre le Québec et la francophonie ontarienne en cette année du 400e anniversaire de la présence française en Ontario.»

«Nous avons vraiment à coeur l’avenir de la francophonie canadienne», ajoute-t-elle. C’est l’un des grands axes de l’action du Bureau du Québec à Toronto, avec l’analyse de la situation politique, le développement économique, les nombreux échanges scolaires et universitaires entre les deux provinces, et de plus en plus la filière environnementale/climatique.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Des sculptures asymétriques pour des réponses humaines inédites

sculpteur
Le nouveau musée The Modern.Toronto met en vedette des artistes de l’abstrait, comme le sculpteur ontarien André Fauteux jusqu'au 9 février.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 9h00

Comment les écrivains parlent-ils des animaux?

À vos déguisements: l'émission radiophonique littéraire Quatrième de Couverture revient avec le «carnaval des animaux», le 19 janvier prochain à 14h30 au Collège Boréal.
En lire plus...

16 janvier 2019 à 7h00

10 nominations pour Damien Robitaille au 10e Gala Trille Or

Damien Robitaille est en lice pour le Prix Trille Or de l'«Artiste solo» de l'année et dans neuf autres catégories non genrées de l'APCM,...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 19h31

Contestation judiciaire : les premières demandes de financement sont attendues

Programme de contestation judiciaire
Près de deux ans après la fermeture du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL) et 12 ans après l’abolition du Programme de contestation judiciaire...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 16h00

Haro sur le gaspillage des aliments

Un tiers de la nourriture produite dans le monde finirait à la poubelle. Au Canada, plus de 60% de cette nourriture serait encore consommable....
En lire plus...

15 janvier 2019 à 14h25

La santé mentale dans le domaine de l’emploi: il faut en parler

C’est bien, pour une entreprise, d’avoir une approche définie sur papier pour traiter les problèmes de santé mentale – mais sa mise en pratique...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 9h00

Un mystérieux signal cosmique, c’est bien, mais deux, c’est mieux

Des «sursauts radio rapides» venus des profondeurs du cosmos, mais qui ne durent que quelques millièmes de seconde, c’est déjà intrigant. Mais lorsqu’on en...
En lire plus...

15 janvier 2019 à 7h00

La débandade des Maple Leafs se poursuit

Les Maple Leafs recevaient la visite de l'Avalanche du Colorado pour la seule fois de la saison lundi soir à l'Aréna Scotiabank. Avant la...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 22h54

1,9 million $ du fédéral pour le «Carrefour» de l’Université

Université de l'Ontario français
La ministre fédérale des Langues officielles et de la Francophonie, Mélanie Joly, a annoncé un investissement de 1,9 million $ pour le développement du...
En lire plus...

14 janvier 2019 à 20h40

L’immigration comme solution pour faire croître la francophonie en Ontario

Plusieurs politiques canadiennes ont été mises de l’avant au cours des dernières années, afin de favoriser l’immigration francophone hors Québec.
En lire plus...

14 janvier 2019 à 9h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur