55 squamates à Toronto

Partagez
Tweetez
Envoyez

Jusqu’au 7 septembre voyagez à travers les cinq continents, en visitant la nouvelle exposition du Centre des sciences de l’Ontario, qui héberge plus d’une cinquantaine de reptiles issus de 26 espèces, provenant de divers pays.

L’exposition intitulée Lizards & Snakes: ALIVE! est offerte au public dans le cadre du 40e anniversaire du Centre des sciences de l’Ontario.

Depuis l’ouverture du Centre en septembre 1969, plus de 40 millions de personnes l’ont visité. Il a aussi servi de modèle à plus de mille autres centres de sciences qui ont été construits dans le monde entier, au cours des 40 dernières années.

L’événement présente 55 reptiles vivants, en soulignant leur étonnante capacité d’adaptation avec leur langue protractile, leur venin mortel, leur camouflage et leurs modes fascinants de locomotion.

Les différentes espèces proviennent des quatre coins du globe: l’Australie, Cuba, l’Égypte, le Guatemala, Madagascar, le Soudan, pour ne citer que quelques-uns des pays représentés.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Parmi les nombreux spécimens abrités, on peut observer, entre autres, un Python birman de plus de quatre mètres, un Iguane vert, le Caméléon masqué, le Dragon d’eau vert, le Scinque à langue bleue et le Serpent de lait de Campbell.

Les squamates sont présentés dans des habitats reconstitués, avec des mares, des branches d’arbres, des rochers et des plantes vivantes.

Le terme «squamate» est un mot scientifique, qui vient du latin voulant dire écailleux, et qui décrit une classification de reptiles comprenant des lézards et des serpents.

Reptiland

«Lizards & Snakes: Alive! a été conçue par l’American Museum of Natural History à New York en collaboration avec le Fernbank Museum of Natural History à Atlanta et le San Diego Natural History Museum», mentionne Keaton Massie, chargé d’accompagner l’exposition à Toronto et de procurer les soins aux reptiles.

«L’American Museum of Natural History est l’une des plus importantes institutions scientifiques, éducatives et culturelles au monde», ajoute Paul Terry, responsable de superviser les expositions itinérantes internationales au nom du Centre des sciences de l’Ontario.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

La mission du musée à New York, consiste à étudier et interpréter les civilisations humaines et le monde naturel; il comporte de nombreuses salles d’expositions, des laboratoires de recherche, l’une des plus grandes bibliothèques d’histoire naturelle de l’Occident et une collection de plus de 30 millions de spécimens et d’artéfacts culturels.

Les espèces présentées à Toronto, sont hébergées par le zoo Reptiland en Pennsylvanie, spécialisé dans la reproduction et la préservation de reptiles issus de tous les continents.

Le mandat du zoo sert entre autres, à appuyer l’organisation d’expositions itinérantes partout dans le monde. L’accompagnateur de l’expo 2009, Keaton Massie, est un membre du personnel de Reptiland. Diplômé en zoologie, il est un expert dans le traitement des lézards et serpents.

Visite éducative

En plus de voir les lézards et serpents vivants, les visiteurs sont invités à écouter des enregistrements de divers squamates, à tester leurs connaissances et à examiner comment un serpent à sonnette s’adonne à la chasse.

L’exposition offre l’opportunité d’effectuer plusieurs activités éducatives, telles que trouver les habitats de lézards, assembler des squelettes de squamates, toucher des moulages de peau de serpents, résoudre un casse-tête, répondre à un questionnaire, et faire des jeux. Shayla Ott, stagiaire du Collège Centennial à Toronto, a pour rôle de renseigner le public sur place.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Depuis de nombreuses années, les animaux vivants font partie de salles d’exposition et programmes éducatifs du Centre des sciences de l’Ontario.

L’exposition permanente du Centre, «La Terre vivante», comprenant des grenouilles venimeuses dans leur forêt tropicale et des insectes géants, en est le parfait exemple.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur