41 «voisins» de L’Esplanade pour les Jeux PanAm

Deux degrés de séparation

Partagez
Tweetez
Envoyez

Une cinquantaine de jeunes du quartier torontois de L’Esplanade (au sud de la rue Front à l’est de Yonge) ont été mis en contact avec 41 personnes de chacun des pays qui seront représentés cet été aux Jeux panaméricains afin de rédiger leur portrait.

Le résultat de ce travail de 10 semaines est un recueil intitulé Forty One Neighbours, publié par le centre communautaire Jamii et la troupe de danse Corpus, lancé la semaine dernière au St.Lawrence Hall.

Ces 41 récits sont accompagnés de photos des personnalités choisies, commandées à autant de photographes de ces pays, pour créer un livre splendide, dont la première responsable est Isorine Marc, productrice chez Corpus et fondatrice de Jamii («communauté» en swahili), un organisme de développement communautaire et culturel.

Murale et spectacles

«Écrit avec l’innocence de la jeune plume de 53 Esplanadiens», indique Isorine Marc dans la préface bilingue, «ces 41 portraits nous emmènent dans un voyage multiculturel en Amérique».

Le livre, par lequel on est exposé à 11 langues et 42 calligraphies différentes, est également destiné à inspirer d’autres artistes qui créeront cet été une murale, une installation et un spectacle de danse.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En associant le quartier de l’Esplanade aux Jeux PanAm, on veut démontrer et célébrer l’unité d’une communauté et la diversité de ses cultures. Le quartier lui-même est le fruit d’une expérience originale de planification urbaine dans les années 1970.

Ce sont des élèves de 7e et 8e des écoles Market Lane (publique) et St Michael (catholique) qui ont été impliqués. «De questions générales sur leur travail, leur famille, leur quartier, à des questions plus intimes, les élèves ont petit à petit capturé l’essence de leur interlocuteur», explique Isorine Marc.

Liens avec le quartier

Les 41 personnes qu’ils ont interviewées par courriel ont chacune un lien direct avec le quartier torontois: ce sont des neveux, cousines, amis ou collègues de gens de l’Esplanade oeuvrant au sein d’entreprises ou d’institutions locales.

Corpus a été fondé en 1997 par le Français David Danzon et la Québécoise Sylvie Bouchard. La Francaise Isorine Marc a étudié en Finlande et à Brest avant de traverser l’Atlantique. Elle travaille pour Corpus depuis 2006 et a fondé Jamii en 2011.

Corpus et Jamii co-produisent une série de projets communautaires artistiques, notamment des présentations à l’extérieur dans le parc Crombie. Ils sont coéditeurs de Forty One Neighbours, qui a reçu du financement, entre autres, de la Fondation Trillium et du Conseil des arts de l’Ontario.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Le livre est en vente, (20$) dans le quartier, notamment au Berkeley Bistro, et en ligne sur Amazon. Tous les profits vont à des projets communautaires artistiques dans le quartier de L’Esplanade.

Par ailleurs, à moins de 100 jours de l’ouverture des Jeux panaméricains de 2015 à Toronto, les billets ont été remis en vente la semaine dernière. Pour obtenir un horaire complet des événements, consulter TORONTO2015.org/fr/billets.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur