200 campeurs francophones à Harbourfront

Partagez
Tweetez
Envoyez

La popularité des camps de jour en français à Harbourfront ne se dément pas. L’été dernier, une soixantaine de jeunes s’y étaient inscrits. Cette fois, ils sont plus de 200.

Le responsable Pierre Rivard, rencontré par L’Express au camp de journalisme en français vendredi dans les locaux du Collège Boréal, se dit très heureux de ce développement.

Les neuf participants de ce camp d’une semaine venaient de recevoir le numéro du Harbourfront Star sur lequel ils ont travaillé pendant une semaine. La plupart d’entre eux, âgés de 11 à 15 ans, ne savent pas encore si une carrière en journalisme leur sourirait, mais ils savent qu’ils aiment écrire.

Certains articles dans leur journal ont d’ailleurs fait appel davantage à la créativité qu’au sens de l’observation.

l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

En une de leur journal: un compte rendu des activités de leur propre camp de journalisme. Ils ont aussi effectué des reportages sur les deux autres camps francophones de cette semaine-là: Les Découvreurs (6 à 8 ans) et Les Touche-à-tout (8 à 12 ans).

En français, Harbourfront offre aussi cet été des camps de danse, d’arts visuels, de théâtre et de sciences.

Le Collège Boréal se trouvant au 3e étage du 1 rue Yonge, l’édifice du Toronto Star, les jeunes journalistes ont visité la salle de rédaction du plus gros quotidien au Canada et l’ont mentionné dans leur propre publication.

Partagez
Tweetez
Envoyez
l-express.ca remercie ses partenaires. En devenir.

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur