La nouvelle école secondaire catholique de Scarborough: Père-Philippe-Lamarche

Le chantier de l'école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough, il y a quelques semaines.

Le chantier de l'école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough, il y a quelques semaines.


22 juin 2017 à 11h46

La nouvelle école secondaire catholique qui ouvrira ses portes à Scarborough en septembre prochain sera baptisée Père-Philippe-Lamarche, du nom du premier curé de la paroisse du Sacré-Coeur de Toronto, à laquelle il s’est consacré jusqu’à sa mort en 1924.

Cette nouvelle appellation a été entérinée lors de la réunion du Conseil scolaire catholique MonAvenir le 20 juin.

Il y a 130 ans

Le père Philippe Lamarche est arrivé à Toronto il y a 130 ans, le 24 juin 1887, et il a célébré deux jours plus tard les premiers offices religieux en français.

C’est sous sa gouverne que les premières école et église du Sacré-Coeur ont ouvert leurs portes, à l’intersection des rues King et Sackville. Pendant près de 40 ans, il a été l’un des piliers autour desquels la vie spirituelle, sociale et culturelle des Canadiens-Français établis dans la Ville Reine s’est développée.

Le père Philippe Lamarche.
Le père Philippe Lamarche.

Le Conseil scolaire fait valoir qu’il était «apprécié pour sa bonté et sa simplicité, autant par les protestants que par ses paroissiens, qu’il visitait à bicyclette».

«Le Père Lamarche était un pionnier, une personne déterminée qui s’est vouée corps et âme pour le bien-être de sa communauté», a déclaré la présidente Melinda Chartrand. «Ce nom est donc tout à fait approprié pour représenter cette nouvelle école qui vient répondre aux besoins des parents francophones de la région.»

Les membres du personnel et plusieurs parents se sont rencontrés à maintes reprises au cours des derniers mois pour discuter des nombreuses options de nom pour l’école. Les élèves inscrits pour septembre prochain ont également été consultés.

De la 7e à la 9e en septembre

Située au 2850, avenue Eglinton Est, l’école Père-Philippe-Lamarche accueillera en septembre ses premiers élèves de la 7e à la 9e année. L’école offrira notamment le programme «sport, leadership, santé et bien-être», visant à faire la promotion de saines habitudes de vie.

Progressivement, les cours seront offerts jusqu’en 12e année.

L’école a été conçue pour l’apprentissage à l’ère numérique et sera dotée, entre autres, d’un espace de création où les élèves auront la chance d’exprimer leur créativité à l’aide de certains outils technologiques. Des espaces de travail individuel et de groupe seront installés, de même qu’un coin de détente favorisant l’innovation et le partage des idées.

Jean Bouchard

«Félicitations à Jean Bouchard, directeur de l’école, et à son équipe qui se sont approprié sans tarder le projet d’ouverture de leur école en plus de proposer une vision et des programmes qui sauront plaire à leurs élèves», a affirmé André Blais, directeur de l’éducation.

Le Conseil scolaire catholique MonAvenir accueille cette année 16 500 élèves, au sein de ses 58 écoles: 47 écoles élémentaires, 10 écoles secondaires et une école élémentaire et secondaire établies sur un territoire de plus de 40 000 km2 qui s’étend de la péninsule du Niagara à Peterborough et de Toronto à la baie Georgienne.

Le chantier de l'école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough, il y a quelques semaines.
Le chantier de l’école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough, il y a quelques semaines.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

À la défense du «Right fiers!» des Jeux de Moncton-Dieppe

La musique était l'une des 13 disciplines culturelles, sportives et de leadership des JeuxFC 2017 pour les 13 à 18 ans à Moncton-Dieppe.
«Nos jeunes ont joué et échangé en français... Leur français.»
En lire plus...

20 juillet 2017 à 16h38

Colis haineux à la mosquée de Québec: «répugnant»

Philippe Couillard et Kathleen Wynne à la réunion d'Edmonton cette semaine.
La tuerie de janvier avait été précédée de gestes semblables.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 13h22

Le fameux missile de la Corée du Nord: pas encore «nucléaire»?

bombe
Le dernier engin testé serait en mesure de toucher l'Alaska, l'Australie, l'Inde ou la Russie.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 12h26

Rencontres francos sur Bell Fibe TV

Mylène Thériault dans Rencontres.
La série met à l’honneur la diversité de la culture francophone à Toronto.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h08

Il y a traductions et traductions

traduction
Dès que la phrase est plus métaphorique, les choses se compliquent.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h05

Brampton l’été: à découvrir

Le Wet’N’Wild Toronto a rouvert ses portes en juin avec de nouveaux jeux d’eau pour petits et grands. (Photos: Sandra Dorélas)
La 4e plus grande ville de l’Ontario!
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h04

Aylmer: l’Outaouais aux tendances historiques

Le fameux hôtel British sur la patrimoniale rue Principale du Vieux-Aylmer. (Photo: Maude Poulin)
On entend rarement parler d'Aylmer. C’est pourtant le secteur le plus beau et le plus historique de Gatineau.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h03

Planification des ressources: le logiciel qui pense à tout

erp
Sept raisons d’adopter un ERP pour votre organisation.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h02

Bonnes notes pour les robots à l’école

Nao le robot (Photo: Johannes Wienke — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2sS9ZtF)
Les élèves ont pris plaisir à faire chanter et danser un petit robot.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h01

Calder, forgeron d’art

CALDER, forgeron de géantes libellules, Gallimard/Musée Soulages, 2017, relié, 28x22 cm, 125 illustrations, 208 p.
À l’honneur au musée de Pierre Soulages près de Toulouse.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur