Des foetus d’agneaux ont survécu dans des utérus artificiels

uterus-artificiel

1 mai 2017 à 19h08

Le rêve d’un utérus artificiel vient de faire un bond en avant avec l’annonce que des agneaux nés prématurément ont pu être maintenus en vie pendant quatre semaines.

Les foetus d’agneaux ont été placés dans cet environnement après 15 à 17 semaines d’une gestion censée en compter 21. Certains ont été ensuite euthanasiés afin d’observer si le développement de leurs organes, en particulier leurs poumons, était comparable à celui de moutons nés dans des conditions normales.

D’autres agneaux sont «nés» — retirés de leur «sac» et nourries à la bouteille. La plus vieille a maintenant un an et ne présente aucune anomalie de développement, selon l’article.

Chances de survie

À l’heure actuelle, un bébé humain né après seulement 20 à 22 semaines de gestation, plutôt que 40, n’a que 10% de chances de survie. À 24 semaines, ses chances sont encore inférieures à 50%.

Et ceux qui survivent sont vulnérables aux infections, en plus d’être à risque de paralysie cérébrale ou de handicaps visuels ou auditifs. Leurs organes sont également qualifiés d’«immatures».

En théorie, avec quelques semaines de développement de plus dans un tel environnement artificiel, on pourrait, croit-on, améliorer leurs chances.

Bébés humains?

Et même si la possibilité d’adapter cela à des bébés humains réside encore dans un futur indéterminé, il n’empêche que c’est avec cet objectif en tête que les chercheurs se sont lancés dans cette voie.

«Nous avons développé un système qui reproduit, aussi fidèlement que possible, l’environnement de l’utérus et remplace les fonctions du placenta», résume Alan Flake, de l’Hôpital pour enfants de Philadelphie, auteur principal de l’étude parue mardi dans Nature Communications.

Le sac de plastique en apparence banal, scellé, vise à protéger le foetus des infections — au contraire de l’incubateur qui sert actuellement aux prématurés. Les chercheurs ont rempli ce sac d’un «fluide amniotique» composé en partie d’eau et de sel avec un tuyau qui fournit du fluide et un autre qui le vide.

Éthique

L’équipe dit travailler à présent avec l’organisme américain chargé d’approuver les médicaments et les nouveaux traitements, la Food and Drug Administration, afin de développer une version de l’équipement qui pourrait être testée sur des prématurés de 24 semaines, jusqu’à ce qu’ils atteignent leur 28e semaine, stade où le taux de survie est beaucoup plus élevé.

Qui plus est, ce n’est pas la première fois qu’on annonce l’imminence d’un «utérus artificiel»: une expérience avait été faite dès 1996 au Japon — et avait échouée.

Il est toutefois peu probable qu’une telle expérience ait lieu avant trois, voire cinq ans: il faudra beaucoup d’autres tests sur des agneaux avant d’en arriver là. Et il y aura tôt ou tard la question de savoir quel est le seuil au-delà duquel il n’est pas éthiquement souhaitable de placer un prématuré dans cet environnement.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La nouvelle école secondaire catholique de Scarborough: Père-Philippe-Lamarche

Le chantier de l'école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough, il y a quelques semaines.
Le père Philippe Lamarche est arrivé à Toronto il y a 130 ans, le 24 juin 1887.
En lire plus...

22 juin 2017 à 11h46

Mandat prolongé pour la commissaire aux langues officielles

Ghislaine Saikaley
Le mandat de Ghislaine Saikaley a été reconduit pour un nouvel intérim jusqu’au 17 octobre prochain ou jusqu’à ce qu’un nouveau commissaire soit nommé.
En lire plus...

21 juin 2017 à 15h37

Interpréter les rêves reste hasardeux

Les rêves fascinent les gens depuis longtemps. (Photo: AndrewCater – Flickr – CC)
Beaucoup de gens croient qu’il est possible de voir l’avenir dans nos rêves.
En lire plus...

Hymne national: des sénateurs veulent bloquer la modification des paroles pour le 150e

Le député Mauril Bélanger l'an dernier.
Les amendements en provenance des banquettes conservatrices s'accumulent au Sénat dans le débat sur le projet de loi de feu Mauril Bélanger.
En lire plus...

Token French à Queen’s Park

150-stories-recits
Seulement deux courts récits franco-ontariens dans le livre du 150e de la lieutenante-gouverneure... et pas un mot sur nos 400 ans.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h17

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger décrochent le Prix Trillium

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger.
Le romancier Jean Boisjoli et l’auteur jeunesse Pierre-Luc Bélanger ont remporté le Prix littéraire Trillium de l’Ontario 2017.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h04

La mère qui exige un médecin blanc: pas un cas isolé

medecin blanc
Le cas d’une mère qui insiste pour que son fils soit vu par un médecin blanc, dans une clinique de Mississauga, serait loin d’être...
En lire plus...

21 juin 2017 à 12h27

Cuisson au barbecue et cancer: évitez de carboniser

Il faut surtout éviter de carboniser la viande. (Photo: Max Pixel)
La cuisson des viandes longtemps à très haute température est associée à l’augmentation de certains cancers.
En lire plus...

21 juin 2017 à 10h16

Ressusciter le cerveau?

Un cerveau «réinitialisé» comprendra-t-il la mémoire du défunt?
 (Photo: Lara — Flickr — Creative commons — http://bit.ly/2t2zrxa)
Inspiré de Frankenstein: injecter des cellules souches et des protéines, puis stimuler au laser et aux chocs électriques...
En lire plus...

Changements mineurs à la Loi antiterrorisme

L’édifice de l’administration du SCRS à Ottawa. (Photo: Normand Lester via Wikimedia Commons)
Un nouvel organisme de surveillance superviserait toutes les agences qui recueillent du renseignement de sécurité au pays.
En lire plus...

20 juin 2017 à 16h39

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur