De la littérature des Témoins de Jéhovah sous le sapin

24e Salon du livre de Toronto

L'emballage-cadeau, un service apprécié des jeunes au récent Salon du livre.

L'emballage-cadeau, un service apprécié des jeunes au récent Salon du livre.


13 décembre 2016 à 0h18

La présence d’un kiosque des Témoins de Jéhovah au récent Salon du livre de Toronto, dont une composante importante est la visite de milliers d’élèves de nos écoles, a valu aux organisateurs quelques questions pointues et des reportages à Radio-Canada le 1er décembre et à CBC le 3.

C’est la troisième année consécutive que le groupe religieux, bien connu pour son interprétation littérale de la Bible et son porte-à-porte, était présent au 24e Salon du livre de Toronto, qui se déroulait du 30 novembre au 3 décembre à la Bibliothèque de références.

Personne ne s’en est plaint formellement, mais le conseil d’administration rediscutera de son arrangement avec cet exposant lors de sa réunion de janvier, a indiqué à L’Express le président Valéry Vlad.

Valéry Vlad
Valéry Vlad

«Déjà, nous nous étions entendus avec les Témoins de Jéhovah afin qu’ils ne fassent pas de sollicitation directe, surtout auprès des nombreux enfants», dit-il. «Mais, bien sûr, ils ont le droit de répondre aux questions qu’on leur pose et de diffuser leur littérature.»

Or, les pamphlets des Témoins de Jéhovah sont généralement gratuits, et les jeunes aiment bien ramasser tout ce qui est gratuit aux divers kiosques du Salon du livre, en plus d’acheter un livre ou deux avec le budget que leur ont consenti leurs parents.

Plusieurs d’entre eux ont donc pu rapporter à la maison un de ces pamphlets plus religieux que littéraires. Valéry Vlad lui-même a vu des jeunes profiter du service gratuit d’emballage-cadeau pour faire emballer une plaquette du «Royaume», que des membres de leur famille recevront peut-être à Noël!

C’est une situation que la plupart des gens contactés par L’Express trouvent plus cocasse que scandaleuse.

Claire Francoeur et Mikale-Andrée Joly, respectivement chefs des communications des conseils scolaires Viamonde et Catholique Centre-Sud, confirment n’avoir reçu aucune plainte d’enseignants ou de parents.

«Le CSDCCS respecte la libre expression de toutes les religions», indique Mme Joly, qui se demande: si le kiosque avait été occupé par une autre religion, est-ce qu’on aurait posé de telles questions?

Le ton était plus effarouché à Radio-Canada: «Une équipe de Radio-Canada a aperçu des représentants du groupe religieux qui remettaient des imprimés à des jeunes qui n’étaient pas accompagnés d’un adulte. Certains portaient sur l’origine de la vie ou la sexualité.»

Selon Mme Francoeur, on aurait pu croiser aussi au Salon du livre des kiosques sur le judaïsme ou l’islam ou même sur des religions ou philosophies ésotériques. C’est d’ailleurs déjà arrivé dans le passé, et certains ouvrages en vente chez des éditeurs exposants portent sur ces sujets. «L’important pour nous est de pouvoir encadrer nos élèves et être en mesure de leur expliquer le contexte associé aux diverses croyances», ce qui est plus difficile au Salon du livre qu’en salle de classe, reconnaît-elle.

«Le Salon du livre est un évènement important pour la communauté francophone de Toronto et des environs», ajoute Mme Joly. «Les élèves, membres du personnel et parents ont la rare opportunité de pouvoir bouquiner en français.»

D’autres exposants, comme le Centre francophone de Toronto, Oasis Centre des femmes, la Société d’Histoire, Amnistie internationale, des collèges et des agences gouvernementales, louent des kiosques au Salon du livre pour y rencontrer la francophonie torontoise, même s’ils ne sont pas éditeurs de livres.

Le stand des Témoins de Jéhovah au Salon du livre l'an dernier, au même endroit que cette année à l'une des extrémités de la salle.
Le stand des Témoins de Jéhovah au Salon du livre l’an dernier, au même endroit que cette année à l’une des extrémités de la salle.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’homme derrière Snopes: bientôt 25 ans de vérification des faits

Légendes urbaines, secrets, canulars, mensonges ou vérité vraie? (Illustration: Aeaechan | Dreamstime.com)
Snopes, l’ancêtre de tous les sites de vérification des faits, n'imaginait pas que ça pouvait devenir payant.
En lire plus...

Trois siècles de naufrages dans le lac Champlain

Le cannonier USS Spitfire a coulé dans le lac Champlain en 1776 après seulement deux mois de service contre les Britanniques. (Photo: Youtube - http://bit.ly/2rvxvvK)
On compte plus de 300 épaves au fond du lac Champlain, à cheval entre le Québec et les États de New York et du...
En lire plus...

22 juin 2017 à 14h36

La nouvelle école secondaire catholique de Scarborough: Père-Philippe-Lamarche

Le chantier de l'école secondaire catholique Père-Philippe-Lamarche à Scarborough, il y a quelques semaines.
Le père Philippe Lamarche est arrivé à Toronto il y a 130 ans, le 24 juin 1887.
En lire plus...

22 juin 2017 à 11h46

Mandat prolongé pour la commissaire aux langues officielles

Ghislaine Saikaley
Le mandat de Ghislaine Saikaley a été reconduit pour un nouvel intérim jusqu’au 17 octobre prochain ou jusqu’à ce qu’un nouveau commissaire soit nommé.
En lire plus...

21 juin 2017 à 15h37

Interpréter les rêves reste hasardeux

Les rêves fascinent les gens depuis longtemps. (Photo: AndrewCater – Flickr – CC)
Beaucoup de gens croient qu’il est possible de voir l’avenir dans nos rêves.
En lire plus...

Hymne national: des sénateurs veulent bloquer la modification des paroles pour le 150e

Le député Mauril Bélanger l'an dernier.
Les amendements en provenance des banquettes conservatrices s'accumulent au Sénat dans le débat sur le projet de loi de feu Mauril Bélanger.
En lire plus...

Token French à Queen’s Park

150-stories-recits
Seulement deux courts récits franco-ontariens dans le livre du 150e de la lieutenante-gouverneure... et pas un mot sur nos 400 ans.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h17

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger décrochent le Prix Trillium

Jean Boisjoli et Pierre-Luc Bélanger.
Le romancier Jean Boisjoli et l’auteur jeunesse Pierre-Luc Bélanger ont remporté le Prix littéraire Trillium de l’Ontario 2017.
En lire plus...

21 juin 2017 à 13h04

La mère qui exige un médecin blanc: pas un cas isolé

medecin blanc
Le cas d’une mère qui insiste pour que son fils soit vu par un médecin blanc, dans une clinique de Mississauga, serait loin d’être...
En lire plus...

21 juin 2017 à 12h27

Cuisson au barbecue et cancer: évitez de carboniser

Il faut surtout éviter de carboniser la viande. (Photo: Max Pixel)
La cuisson des viandes longtemps à très haute température est associée à l’augmentation de certains cancers.
En lire plus...

21 juin 2017 à 10h16

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur