De la littérature des Témoins de Jéhovah sous le sapin

24e Salon du livre de Toronto

L'emballage-cadeau, un service apprécié des jeunes au récent Salon du livre.

L'emballage-cadeau, un service apprécié des jeunes au récent Salon du livre.


13 décembre 2016 à 0h18

La présence d’un kiosque des Témoins de Jéhovah au récent Salon du livre de Toronto, dont une composante importante est la visite de milliers d’élèves de nos écoles, a valu aux organisateurs quelques questions pointues et des reportages à Radio-Canada le 1er décembre et à CBC le 3.

C’est la troisième année consécutive que le groupe religieux, bien connu pour son interprétation littérale de la Bible et son porte-à-porte, était présent au 24e Salon du livre de Toronto, qui se déroulait du 30 novembre au 3 décembre à la Bibliothèque de références.

Personne ne s’en est plaint formellement, mais le conseil d’administration rediscutera de son arrangement avec cet exposant lors de sa réunion de janvier, a indiqué à L’Express le président Valéry Vlad.

Valéry Vlad
Valéry Vlad

«Déjà, nous nous étions entendus avec les Témoins de Jéhovah afin qu’ils ne fassent pas de sollicitation directe, surtout auprès des nombreux enfants», dit-il. «Mais, bien sûr, ils ont le droit de répondre aux questions qu’on leur pose et de diffuser leur littérature.»

Or, les pamphlets des Témoins de Jéhovah sont généralement gratuits, et les jeunes aiment bien ramasser tout ce qui est gratuit aux divers kiosques du Salon du livre, en plus d’acheter un livre ou deux avec le budget que leur ont consenti leurs parents.

Plusieurs d’entre eux ont donc pu rapporter à la maison un de ces pamphlets plus religieux que littéraires. Valéry Vlad lui-même a vu des jeunes profiter du service gratuit d’emballage-cadeau pour faire emballer une plaquette du «Royaume», que des membres de leur famille recevront peut-être à Noël!

C’est une situation que la plupart des gens contactés par L’Express trouvent plus cocasse que scandaleuse.

Claire Francoeur et Mikale-Andrée Joly, respectivement chefs des communications des conseils scolaires Viamonde et Catholique Centre-Sud, confirment n’avoir reçu aucune plainte d’enseignants ou de parents.

«Le CSDCCS respecte la libre expression de toutes les religions», indique Mme Joly, qui se demande: si le kiosque avait été occupé par une autre religion, est-ce qu’on aurait posé de telles questions?

Le ton était plus effarouché à Radio-Canada: «Une équipe de Radio-Canada a aperçu des représentants du groupe religieux qui remettaient des imprimés à des jeunes qui n’étaient pas accompagnés d’un adulte. Certains portaient sur l’origine de la vie ou la sexualité.»

Selon Mme Francoeur, on aurait pu croiser aussi au Salon du livre des kiosques sur le judaïsme ou l’islam ou même sur des religions ou philosophies ésotériques. C’est d’ailleurs déjà arrivé dans le passé, et certains ouvrages en vente chez des éditeurs exposants portent sur ces sujets. «L’important pour nous est de pouvoir encadrer nos élèves et être en mesure de leur expliquer le contexte associé aux diverses croyances», ce qui est plus difficile au Salon du livre qu’en salle de classe, reconnaît-elle.

«Le Salon du livre est un évènement important pour la communauté francophone de Toronto et des environs», ajoute Mme Joly. «Les élèves, membres du personnel et parents ont la rare opportunité de pouvoir bouquiner en français.»

D’autres exposants, comme le Centre francophone de Toronto, Oasis Centre des femmes, la Société d’Histoire, Amnistie internationale, des collèges et des agences gouvernementales, louent des kiosques au Salon du livre pour y rencontrer la francophonie torontoise, même s’ils ne sont pas éditeurs de livres.

Le stand des Témoins de Jéhovah au Salon du livre l'an dernier, au même endroit que cette année à l'une des extrémités de la salle.
Le stand des Témoins de Jéhovah au Salon du livre l’an dernier, au même endroit que cette année à l’une des extrémités de la salle.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

La marijuana n’aurait jamais dû être illégale

marijuana-prison
Dans ses récentes communications, le gouvernement libéral de Justin Trudeau a confirmé vouloir «légaliser, réglementer et restreindre» l’accès à la marijuana d’ici l’été 2018....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h30

Le «porte-parole de la Terre» à la TSF

Yann Arthus-Bertrand a visité le ravin de la TSF, un projet du club de l'environnement animé par Josette Bouchard.
Cette année, la célébration de la Semaine de la Terre a revêtu un éclat particulier et demeurera un événement dans la mémoire collective de...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h28

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur