Connaissez-vous la twittérature?

Chantale Gingras, La vie est brève, historiettes, Québec, Éditions L’instant même, coll. Twittérature, 2016, 96 pages, 14,95 $.

Chantale Gingras, La vie est brève, historiettes, Québec, Éditions L’instant même, coll. Twittérature, 2016, 96 pages, 14,95 $.


13 février 2017 à 20h04

Avec les réseaux sociaux, notamment Twitter, la communication est instantanée et brève. Dans le cas de Twitter, le message doit comporter un maximum de 140 caractères, espaces comprises. Ces courts textes, nouvelles et pensées peuvent donner lieu à ce qu’il est convenu d’appeler la twittérature. Chantale Gingras a publié 265 tweets ou historiettes dans La vie est brève.

Les petites perles que nous offre l’auteure sont en effet très courtes, mais surtout riches de vie et de sens. Les cinq sections qui constituent ce savoureux recueil (Amours, Portraits, Ricochets, La Vie, la vie et Fatalité) lui permettent de saisir l’essentiel en un tour de plume. Les thèmes touchent au quotidien: le désir, la trahison, la désillusion, la vieillesse, la maladie, la mort.

Rien comme donner quelques exemples pour illustrer cette nouvelle forme littéraire. Sous la rubrique Amours, on peut lire: «Chaque matin, après le départ de Louis, Sara humait longuement son oreiller pour y respirer un peu ses rêves. Ils étaient 100% coton.»

Ou encore  «C’est son meilleur ami, son confident. Son complice depuis quatre ans. Elle se voit déjà mariée. Il l’aime bien, mais préfère les hommes.»

La section Portraits offre un vaste éventail d’instantanés, dont voici un exemple bien tourné: «Il est bardé de diplômes. Il cite les grands auteurs dans le texte, connaît les vins, sait tout sur la Corée du Nord mais rien sur sa femme.»

L’écriture d’une pensée percutante se fait souvent plus aisément en ayant recours à plusieurs phrases. L’espace réduit qui caractérise les gazouillis exige une rare concision dont Chantale Gingras sait faire preuve. Toujours dans la section Portraits, on peut lire  «Il n’était bon dans aucun sport. Sa virilité pâlissait sur le terrain. Il ne savait que lire, penser, réfléchir. Et aimer. Comme un homme.»

La vie nous réserve parfois (souvent) de mauvaises surprises. Nous avons beau nous préparer, prendre des précautions, faire un détour, le destin sait se moquer de nous. À preuve: «Il partit 30 minutes plus tôt pour éviter les embouteillages. Il arriva juste à temps sous le viaduc pour accueillir le bloc de béton.» Ce gazouillis figure sous la rubrique Ricochets.

Voici un exemple de ce qu’on peut lire au sujet de La vie, la vie: «Son humeur maussade le quitte soudain. Son travail, les factures à payer, sa femme hystérique n’existent plus. Le Canadien a gagné la coupe.»

Même les réseaux sociaux sont le sujet d’un tweet: «Mathieu quitte Facebook et monte souper avec sa mère. Ailleurs, une fille de quatorze ans fixe son écran et pleure sa réputation perdue.»

Le dernier thème du recueil porte sur la Fatalité. Ici, la twittérature se fait plus triste: «Berthe pleure. Sa perruche s’est enfuie. Couché sur les genoux de sa maîtresse inconsolable, le chat adoré se lèche lentement les babines.»

Ou encore: «Elle cuisine. Sa fille de six ans joue sur le perron devant la maison. Quand le souper est prêt, la petite n’est plus là. Envolée. Enlevée.»

Les 265 historiettes ou gazouillis de Chantale Gingras peuvent se lire indépendamment les uns des autres, mais le recueil se loge nettement à l’enseigne de la cohérence, voire de l’harmonie.

Une nouvelle forme littéraire est née. Vive la twittérature!

 

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les îles de Toronto toujours inondées

Les pluies des derniers jours n’ont pas aidé la situation des îles de Toronto où on lutte contre la montée des eaux.
En lire plus...

26 mai 2017 à 19h01

Le conflit entre Metrolinx et Bombardier s’envenime

Train Eglinton Crosstown
L’agence de transport ontarienne Metrolinx a fait appel de la décision d’un juge l’empêchant d’annuler un contrat de 770 millions $ accordé à Bombardier...
En lire plus...

25 mai 2017 à 12h35

Greffes, botox et piña colada

Injection de botox. (Photo: James Mutter - Flickr - Creative commons (http://ow.ly/zwY930bYc28 )
Cuba, Mexique et Costa-Rica. Ces destinations offrent bien plus aux touristes que leur cuisine ou leurs plages exotiques. Du traitement de canal à la...
En lire plus...

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

La viande artisanale fait sensation

viande
Il y a cinq ans, Mike Mckenzie, un passionné de salami et les viandes fumées, décidait de se lancer dans la production de ses propres...
En lire plus...

150 édifices de Toronto en accès libre

On pourra visiter le Centre des enfants et familles autochtones, rue College, le weekend des 27 et 28 mai.
Pas moins de 150 lieux et édifices historiques ou insolites, habituellement réservés à leurs seuls utilisateurs, seront ouverts au public à l’occasion de la 18e édition annuelle...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h30

Le printemps en musique dans la région du Niagara

Justin Kauflin.
Synergie musique et vin, combinée à la beauté et aux richesses historiques de Niagara-on-the-Lake, la 4e édition du festival Spring Into Music, de l’organisme Bravo...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Une autre grosse FrancoFEST à Hamilton les 23 et 24 juin

Le concert du duo Whitehorse clôturera la FrancoFEST de Hamilton le soir du 24 juin.
La FrancoFEST de Hamilton continue l’exploit d’offrir le plus grand festival d’arts et de culture francophone de la péninsule du Niagara, tout en préservant...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur