Charles Hedrich parti compléter ses derniers 1000 km à la rame

Passage du Nord-Ouest à la rame

Lancé à l’assaut du Passage du Nord-Ouest en solitaire à la rame à l’été 2013, du Pacifique vers l’Atlantique, l’aventurier français Charles Hedrich vient de repartir pour les 1000 derniers kilomètres d’un défi interrompu par deux fois par le retour des glaces dans l’Arctique.

«Charles est reparti jeudi 13 août vers midi, de Taloyoak (au cœur du Nunavut), et cela fait deux jours qu’il rame maintenant», a expliqué dimanche matin à l’AFP sa femme Patricia: «Il est contre le vent, et la progression est difficile.»

Face à son étrave, il reste quelque 1000 km à parcourir entre les îles du Grand Nord canadien pour Charles Hedrich, ex-homme d’affaires reconverti depuis une dizaine d’années en aventurier multicartes.

Son pari de 6000 km entamé le 2 juillet 2013 depuis le minuscule village tchouktche de Wales, en Alaska, a pour objectif de relier la mer de Béring (Pacifique) à la Baie de Baffin (Atlantique), via le mythique Passage du Nord-Ouest bloqué la majeure partie de l’année par le froid et les glaces.

C’est un exploit jamais réalisé en solitaire à la rame.

D’autres tentatives

Son canot très spécial de 160 kilos en kevlar-carbone et au fond plat, il l’a acheté d’un autre aventurier qui avait tenté l’Arctique en 2011. «Je peux le tirer seul sur la glace», avait-il expliqué en entrevue à L’Express l’été dernier, «et il est fait pour naviguer dans des zones où il y a très peu d’eau.

La navigatrice bretonne Anne Quéméré a, par deux fois, tenté ce même passage en solitaire, en 2014 et 2015, en kayak. Tout comme l’aventurier suisse Raphaël Domjan cet été. Mais tous deux ont échoué, terrassés par une météo défavorable et le refroidissement de l’Arctique observé ces dernières années.

Lors de sa première étape, à l’été 2013, Charles Hedrich avait parcouru près de 3000 km avant de devoir laisser son «rameur des glaces» à l’hivernage, en septembre 2013, à Tuktoyaktuk, dans le Grand Nord canadien, aux confins du fleuve McKenzie et de la mer de Beaufort.

Rebelote à l’été 2014: il parcourt quelque 2000 km cette fois, mais c’est à Taloyoak, dans la baie de Rasmussen, qu’il doit une nouvelle fois laisser son bateau à l’abri.

«Amundsen a pris trois ans lui aussi pour compléter ce périple» en 1906, se console-t-il.

Succès à tout prix

«Maintenant, soit je réussis, soit je réussis!», avait expliqué avec humour ce Lyonnais de 57 ans à l’AFP, à Paris, le 3 août, avant de repartir pour le Canada retrouver son embarcation: «J’en ai tellement bavé, je ferai tout pour boucler le truc cette année.»

Rameur aguerri, auteur en 2012 du premier aller-retour en solo sur l’Atlantique, en 141 jours, il veut terminer son aventure d’ici un mois au maximum. Après 130 jours d’expédition en 2013 et en 2014, soit environ 45 km par jour en moyenne, il devrait rallier Pond Inlet, dans la baie de Baffin, d’ici la mi-septembre.

D’ici là, il lui faudra cependant choisir son itinéraire. «J’ai deux options», expliquait-il avant le départ: «Passer par le Peel Sound, et contourner complètement la péninsule de Boothia et l’Ile Somerset par l’Ouest, le parcours le plus normal, un peu plus long, mais plus naturel; ou prendre le détroit de Bellot, entre la péninsule et l’île, pour rejoindre directement le Golfe de Boothia, puis le Lancaster Sound. C’est un raccourci, mais les courants peuvent être extrêmement forts et violents.»

Commanditaires et conférences

Admirateur de l’aventurier américain Steve Fossett, il a expliqué à L’Express avoir financé lui-même ses expéditions les sept premières années.

Aujourd’hui, à travers son organisation Respectons la Terre, qui fait la promotion du sport-aventure en même temps que de la protection de l’environnement, il est appuyé par plusieurs gros commanditaires, dont la pétrolière française Avia, il participe à des émissions de télévision, diffuse des films et a écrit deux livres abondamment illustrés racontant ses voyages et ses exploits.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Deux écoles élémentaires catholiques ajoutent le secondaire et des programmes spécialisés

Croquis représentant la nouvelle école élémentaire-secondaire catholique de Peterborough.

Deux écoles élémentaires du Conseil de district catholique Centre-Sud (CSDCCS), Monseigneur-Jamot à Peterborough et Pape-François à Stouffville, accueilleront dès septembre des cohortes d’élèves de la 7e, 8e et 9e année, et ajouteront progressivement des niveaux jusqu’en 12e, pour devenir des écoles élémentaires-secondaires. C’est actuellement le cas de seulement 2 des 58 écoles du CSDCCS (16 […]


24 mars 2017 à 15h04

Le «Quebec bashing» de Maclean’s: plus grave qu’un pet de cerveau

macleans

Andrew Potter, l’auteur d’un article dans le magazine Maclean’s dénigrant la moralité des Québécois, qui a provoqué un tollé de protestations sur la place publique, jusqu’au bureau du premier ministre Philippe Couillard, s’est rapidement excusé sur Facebook, puis a démissionné cette semaine de sa chaire d’études canadiennes de l’Université McGill… maintenant accusée dans certains milieux […]


24 mars 2017 à 12h56

Décès du journaliste Adrien Cantin

Adrien Cantin

Journaliste, éditorialiste, animateur, grand communicateur, Adrien Cantin s’est éteint le 22 mars à l’âge de 68 ans. Il aura marqué la scène médiatique franco-ontarienne par son approche toujours franche et directe, notamment au journal Le Droit et à l’antenne de TFO. «Souffrant d’un double cancer des poumons et de la gorge, M. Cantin était hospitalisé […]


24 mars 2017 à 10h06

Le 2e budget Morneau: grand parleur…

Le ministre Bill Morneau place le budget fédéral sous le signe de la formation et de l'innovation.

D’abord les chiffres. De nos jours, ils sont presque superflus, voire encombrants, dans les discours annuels du budget comme celui que vient de livrer le ministre fédéral Bill Morneau, «la prochaine étape du plan à long terme du gouvernement pour créer des emplois et renforcer la classe moyenne»… En 2017-18, le gouvernement canadien se propose […]


23 mars 2017 à 18h01

Yann Perreau et Mehdi Cayenne en concert samedi soir

Yann Perreau et Mehdi Hamdad.

Drôles et décalés, les chanteurs et musiciens Yann Perreau (Québécois) et Mehdi Cayenne (d’Ottawa), bêtes de scène notoires, clôturent la Semaine de la francophonie torontoise ce samedi 25 mars à 20h à la salle Brigantine de Harbourfront. Yann Perreau propose des textes «surprenants, planants et créatifs», disent les critiques. Entre une atmosphère pop et électro, […]


22 mars 2017 à 14h19

Une tempête de neige qui a exposé un déficit de solidarité chez les Québécois?

Andrew Potter

L’ex-rédacteur en chef du Ottawa Citizen, aujourd’hui à l’Université McGill, s’excuse d’avoir insulté les Québécois dans son analyse de la tempête de neige sur l’autoroute 13. Mais le magazine Maclean’s persiste et signe.

Le Journal de Montréal
22 mars 2017 à 11h27

Notre cerveau préfère les fausses nouvelles

Contrairement à une nouvelle qui a circulé dans les médias sociaux l'an dernier, le pape n'a pas appuyé officiellement la candidature de Donald Trump.

La politique à l’ère des médias sociaux offre l’opportunité d’un cours accéléré en psychologie de la désinformation. Entre les biais de confirmation et les Facebookiens qui partagent un texte sans l’avoir lu, journalistes et communicateurs tentent de s’ajuster. Jusqu’à six personnes sur 10 ne liront que le titre d’un article, rappelle le psychologue Gleb Tsipursky dans […]

Présidence française: débat à cinq

debat France

Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélanchon, les cinq principaux candidats au premier tour de l’élection présidentielle française, le 23 avril, ont débattu à la télévision pendant plus de trois heures le 20 mars.

TF1
21 mars 2017 à 9h05

Des jeunes Franco-Ontariens veulent profiter de l’engouement pour l’humour

Neev, JC Surette, Chloé Thériault, Mickaël Girouard, Ilann Morissette, Brooke Jenicek et Jérémie Larouche.

L’industrie de l’humour est en pleine expansion au pays, et des jeunes francos sont bien placés pour en profiter. «Il a un boum dans l’humour, c’est une bonne période», confirme l’humoriste acadien J-C Surette, qui clôturait samedi soir le Gala des Rendez-vous de la Francophonie animé par un autre humoriste, Neev, à l’auditorium de l’école secondaire Saint-Frère-André […]


21 mars 2017 à 0h34

Des cohortes de Restavèks maltraités en Haïti

Gabriel Osson

«J’ai vécu à Haïti quand j’étais jeune. Un enfant, proche de ma famille, était resté chez nous. C’était un Restavèk», se souvient l’écrivain Gabriel Osson. L’écrivain aux multiples talents vient de publier son nouveau livre, Hubert, le Restavèk, une histoire fictive, mais portant si représentative de la réalité pour des milliers d’enfants de l’île. Il s’agit du […]


21 mars 2017 à 0h32
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur