Canaliser le capital humain franco à Toronto

Un premier Forum de décideurs organisé par La Passerelle

La sous-ministre Marie Lison Fougère; Safhiq Qaadri, assistant parlementaire à la ministre des Affaires civiques et de l’Immigration; Catherine Chandler-Crichlow, du CTBF; la ministre Marie-France Lalonde; Léonie Tchatat, du CTBF et de La Passerelle.

La sous-ministre Marie Lison Fougère; Safhiq Qaadri, assistant parlementaire à la ministre des Affaires civiques et de l’Immigration; Catherine Chandler-Crichlow, du CTBF; la ministre Marie-France Lalonde; Léonie Tchatat, du CTBF et de La Passerelle.


28 février 2017 à 10h16

7% des annonces d’emplois à Toronto exigent des compétences en langue française (6% pour des emplois ailleurs en province). Environ 60% de ces annonces requièrent aussi un diplôme post-secondaire de premier cycle, surtout dans la région de Toronto.

C’est ce qu’a trouvé la firme Mercer, travaillant ici pour le compte de La Passerelle-I.D.É., qui en a tiré un rapport intitulé Regard vers l’avenir: les opportunités d’emploi pour les talents francophones bilingues de l’Ontario, diffusé la semaine dernière.

La recherche de Mercer signale aussi que les annonces d’emplois requérant des compétences en français comportent une prime de salaire d’environ 20%. La main d’oeuvre francophone est surtout recherchée en finances et assurances, soins de santé et les services sociaux, services professionnels, scientifiques et techniques, commerce de détail et en gros, et dans le domaine de l’information.

Par contre, on note que «plusieurs des professions ayant le plus d’annonces d’emplois en Ontario pour les talents francophones bilingues sont à risque de diminuer suite à l’avancement de l’automatisation et des technologies».

rapport Mercer La PasserelleLes recommandations de Mercer «pour l’intégration réussie des francophones dans l’économie de l’Ontario» sont regroupées sous trois catégories: le rehaussement et l’adaptation des compétences pour l’emploi (notamment les compétences non-techniques), les mesures pro¬actives visant à connecter les personnes avec des opportunités, et la promotion de l’entrepreneuriat.

Le rapport a été présenté au premier Forum sur le capital humain francophone réalisé au Canada – organisé par La Passerelle et le Conseil de développement des talents bilingues francophones (CTBF), financé par le ministère des Affaires civiques et de l’Immigration de l’Ontario, et commandité par la Banque Royale du Canada et par le Groupe Banque TD – qui a rassemblé à Toronto des cadres de nos gouvernements provincial et municipal, des agences publiques et des entreprises privées de divers secteurs d’activité économique, des institutions d’éducation postsecondaire et du secteur à but non lucratif.

«Ce rapport s’aligne sur les principes énoncés par le Comité d’experts de la première ministre pour le développement d’une main-d’oeuvre hautement qualifiée, adoptant une approche holistique pour assurer une canalisation robuste de talents bilingues», a commenté la sous-ministre aux Affaires francophones Marie-Lison Fougère.

La PDG de La Passerelle, Léonie Tchatat, a souligné «le soutien proactif du gouvernement de l’Ontario» à ce premier Forum, ainsi qu’au Conseil de développement des talents bilingues francophones. Elle y voit «un signe encourageant quant à la volonté de maximiser l’intégration au marché du travail pour les talents francophones et leur contribution à l’économie de notre province».

«Tout le monde autour de la table comprend la valeur ajoutée et le potentiel en termes de résultats économiques d’un développement des talents francophones», a dit Catherine Chandler-Crichlow, PDG de 3C Workforce Solutions et co-présidente du CTBF avec Léonie Tchatat. «Nous continuerons à identifier des manières de puiser collectivement à la richesse de talents bilingues francophones disponibles dans la région.»

On ambitionne de faire du Forum sur le capital humain francophone un événement annuel.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Une série télé peut inciter des jeunes à se suicider?

thirteen_reasons_why
Depuis quelques jours, les médias multiplient les articles sur la série télévisée américaine 13 Reasons Why qui, diffusée sur Netflix, aborde la thématique du suicide...
En lire plus...

28 avril 2017 à 9h01

Une lumière céleste appelée Steve

Capture d'écran de la vidéo de Science and More: "Meet Steve: Scientists, Aurora enthusiasts find a new mysterious light in the night sky" - http://bit.ly/2oQ5QFp
Est-ce une aurore boréale? Non, c’est Steve. C’est le nom très peu poétique qui a été donné à un mystérieux «ruban» de lumière qui...
En lire plus...

28 avril 2017 à 8h36

Élaine Legault et Katherine Levac en lice pour un Saphir

saphir
Élaine Legault, la directrice générale du Conseil des organismes francophones de la région de Durham, ainsi que l’humoriste de l’Est ontarien Katherine Levac, figurent...
En lire plus...

26 avril 2017 à 13h14

Alain Dupuis passe du RÉFO à la FCFA

Alain Dupuis, désormais à la FCFA, et Steven Ogden, nouveau DG du RÉFO.
La Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada a un nouveau directeur général, Alain Dupuis, bien connu notamment pour son engagement au...
En lire plus...

26 avril 2017 à 13h05

Décès de l’écrivain Michel Dallaire

Michel Dallaire
Le poète et romancier franco-ontarien Michel Dallaire s’est éteint à l’âge de 60 ans ce mardi 25 avril. Auteur de plusieurs œuvres – poèmes,...
En lire plus...

26 avril 2017 à 11h30

Le spectacle des jeunes Français sur Étienne Brûlé, c’est samedi soir!

Samuel de Champlain dans la production des élèves de Champigny-sur-Marne.
La trentaine de collégiens français de la banlieue est de Paris, qui ont monté un spectacle musical sur notre coureur des bois Étienne-Brûlé, sont...
En lire plus...

26 avril 2017 à 9h19

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur