Une nouvelle librairie francophone pour enfants dans l’Est

Lynda Grimard-Watt, propriétaire du Children's French Book Corner

Lynda Grimard-Watt, propriétaire du Children's French Book Corner


28 mars 2017 à 1h49

Ouverte depuis septembre à l’angle de Gerrard et Main, dans l’Est de Toronto, le Children’s French Book Corner s’adresse aux parents qui désirent introduire leurs bambins à notre langue.

C’est le beau projet de Lynda Grimard-Watt, qui, en ouvrant cette librairie, réalise son rêve de reconversion professionnel tout en alliant ses passions: les livres et les enfants.

Dans sa boutique, Linda Grimard-Watt ne propose que des livres pour jeunes enfants ou pré-adolescents. «Je souhaite garder engagés les enfants dans l’étude de notre langue, avant qu’ils ne se tournent vers l’anglais à l’adolescence» explique la libraire. «J’ai 2 enfants, je leur ai inculqué le français à la maison et je dois avouer que ce n’était pas tous les jours facile de trouver des livres en français à Toronto.»

Surtout que le marché du livre pour enfant est en pleine expansion. «Les jeunes couples bilingues veulent que leurs bambins soient initiés dès le plus jeune âge au français», pense la libraire. Si bien qu’une petite liste de best-sellers se dessine et que les étagères du Children’s French Book Corner se vident à vue d’œil.

«La bande dessinée québécoise L’Agent Jean est très populaire chez les garçons. Sinon, la saga Harry Potter fait toujours son petit effet, tout comme les Martine que tout le monde connaît.»

Pendant la semaine de relâche de mars, Linda Grimard-Watt a proposé des ateliers mêlant lecture, peinture et activité en français: une expérience qu’elle souhaite reconduire pendant le mois d’août. «Je veux offrir un programme pour que les élèves puissent s’acclimater au français avant de retourner à l’école en septembre. Ces ateliers sont surtout là pour aider les enfants avec les problèmes de prononciation propre à l’apprentissage du français. Évidemment, je ne suis pas professeur ou tuteur, mais j’aime être présente et les aider.»

Ouvrir une librairie à l’heure d’Amazon et des livres numériques peut sembler être un pari fou, mais c’est aussi ce qui plaît à la propriétaire. «Je veux une librairie où les parents viennent avec leurs enfants afin que ces derniers puissent toucher et choisir le livre qu’ils auront choisi.»

À long terme, Linda Grimard-Watt aimerait pouvoir travailler conjointement avec les écoles du Sud-Est de Toronto afin d’aider les bibliothèques à acquérir des titres bilingues.

Dans la grande région métropolitaine, le Children’s French Book Corner s’ajoute donc aux librairies Il était une fois (boulevard Lakeshore à Oakville) et Mosaïque (au centre-ville, dans l’Alliance française), qui offrent elles aussi des livres pour enfants, en plus de leurs livres pour grand public.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le spectacle des jeunes Français sur Étienne Brûlé, c’est samedi soir!

Samuel de Champlain dans la production des élèves de Champigny-sur-Marne.
La trentaine de collégiens français de la banlieue est de Paris, qui ont monté un spectacle musical sur notre coureur des bois Étienne-Brûlé, sont...
En lire plus...

26 avril 2017 à 9h19

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur