Persécutés parce qu’ils défendent les droits de ceux qui en ont le plus besoin

Waleed Abu al-Khair

Waleed Abu al-Khair


30 janvier 2017 à 18h14

Soulignée le 24 janvier de chaque année, la Journée de l’avocat en danger est un moment de réflexion sur la souffrance de nombreux avocats dans le monde qui risquent d’être harcelés, persécutés, blessés et tués parce qu’ils défendent les droits de ceux qui en ont le plus besoin.

Cette Journée est une initiative internationale mise en place depuis plus de 7 ans par plusieurs organisations d’avocats qui permet de mobiliser l’opinion publique autour de la situation de confrères menacés dans un pays particulier.

Après la situation des avocats en Iran, en Turquie, aux Philippines, au Pays Basque et au Honduras, l’édition 2017 a été dédiée à la situation des avocats en Chine, victimes depuis des années de nombreuses mesures de représailles et de harcèlement de la part des autorités chinoises en raison de leur engagement pour la défense des libertés civiles, politiques, sociales et économiques de leurs concitoyens.

L’Observatoire international des avocats en danger (OIAD) est une initiative du Conseil national des barreaux (France), du Barreau de Paris (France), du Consejo General de la Abogicia Espanola (Espagne) et du Consiglio Nazionale Forense (Italie).

Lancé en 2015, l’OIAD a pour objet de défendre les avocats menacés dans le cadre de l’exercice de leur profession et de dénoncer les situations attentatoires aux droits de la défense. Structure inclusive, l’adhésion à l’OIAD est ouverte à tous les barreaux et à toutes les associations investis ou qui souhaitent s’investir en faveur de la défense des avocats menacés.

Déterminé à maintenir et à favoriser l’accès à la justice et la primauté du droit, le Barreau du Haut-Canada a profité du 24 janvier pour reconnaître les efforts sans relâche et le courage des avocats des droits de la personne en Chine. Au cours des dernières années, par le biais de son Groupe de surveillance des droits de la personne, le Barreau est intervenu de nombreuses fois dans des causes concernant des avocats en danger dans différents pays.

Prix des droits de la personne

Le 22 février prochain, le Barreau va honorer l’avocat Waleed Abu al-Khair, un des défenseurs des droits de la personne et de la démocratie les plus réputés en Arabie Saoudite.

Au risque de sa propre liberté, Waleed Abu al-Khair a continué à se servir de sa formation  juridique et de ses compétences d’avocat pour réclamer haut et fort un parlement élu, une magistrature indépendante, une monarchie constitutionnelle et la reconnaissance des droits de la personne protégés sur le plan international. Il a recommandé le recours à la règle de droit et à des procédures juridiques en règle pour apporter des réformes, et n’a jamais prôné ou utilisé la violence.

L’Arabie Saoudite a d’abord répondu en lui offrant de l’argent afin qu’il cesse de diffuser de l’information sur les droits de la personne. Lorsqu’il a refusé, le gouvernement d’Arabie Saoudite a entamé des procédures qui ont entraîné son arrestation, sa condamnation (pour six accusations illégitimes), une peine de 15 ans de prison, une interdiction de voyager pendant 15 ans et une amende de 200 000 SAR.

Le groupe de travail de l’ONU sur la détention arbitraire a recommandé en octobre 2015 sa libération immédiate après avoir qualifié son procès d’inique et sa détention d’arbitraire, et en contravention des lois et normes applicables. Waleed Abu al-Khair a 37 ans et est emprisonné arbitrairement depuis le 15 avril 2014.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

TOYOTA YARIS, MODÈLE 2005

3
Modèle 2005. Excellent état intérieur et extérieur. Faible impôt et assurance. Mécaniquement bon et doux pour conduire. Garantie de trois mois disponible. Moteur en forme.
En lire plus...

Un sondage sur la modernisation de la Loi sur les services en français

Levée du drapeau franco-ontarien à Queen's Park l'an dernier.
L’AFO et l’AJEFO travaillent sur les priorités de la réforme de la LSF à proposer au gouvernement.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Marie-Andrée Vermette, nouvelle représentante de Toronto à l’AJEFO

Me Marie-Andrée Vermette
Elle s'est intéressée aux développements récents concernant le secret professionnel de l’avocat.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Opioïdes aux États-Unis: huit fois plus d’accrocs que de patients traités

opioides
Des coupes au programme Medicaid pénaliseraient les 2,5 millions d’Américains aux prises avec cette dépendance.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h18

Quiz : Les Jeux du Canada

jeux-du-canada-28-juillet-13-aout
Vous connaissez les Jeux olympiques, les Jeux panaméricains et les Jeux du Commonwealth. Qu’en est-il des Jeux du Canada?
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h17

De Gaulle au Québec en juillet 1967

André Duchesne, La Traversée du Colbert – De Gaulle au Québec en juillet 1967, essai, Montréal, Éditions Boréal, 2017, 320 pages, 29,95 $.
50e anniversaire du «Vive le Québec libre!» aujourd'hui
En lire plus...

24 juillet 2017 à 9h49

Le Centre francophone embauche deux médecins

Le 555 Richmond ouest (près de Bathurst au sud de Queen). Le Centre francophone occupe tout le 3e étage.
Ses infirmières praticiennes peuvent diagnostiquer des problèmes de santé et poser des actes médicaux.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h43

L’école franco de Cambridge 2e à la course internationale de robots

Joel Zhang, Andrew Mourcos et Guillaume Fernandes.
Contre des équipes universitaires
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h36

Treize jeunes scientifiques à deux km sous terre

Les 13 élèves de l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée, quelques parents bénévoles, les chercheurs James Pinfold et Ryan Bayes de SNOLAB, ont rencontré le ministre de la recherche, innovation et science de l’Ontario, Reza Moridi (au centre sur la photo), dans les installations souterraines de SNOLAB.
En septembre, ils se rendront en Suisse pour tester leur expérience dans les installations du CERN.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 15h35

Le niveau du lac continue de baisser

Le barrage du Long-Sault, à l'Ouest de Cornwall, est l'un des régulateurs du niveau du fleuve St-Laurent.
Ce vendredi 21 juillet, le niveau du lac était de 20 cm de moins que le maximum du 29 mai.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 13h46

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur