Passer l’art en revue

L’Objet d’Art, hors-série no 94, Dansez, embrassez qui vous voudrez, décembre 2015, 28x21 cm, 60 illustrations, 50 p.

Passer l’art en revue, c’est possible, au sens propre comme au sens figuré de cette expression. Et c’est ce que font les éditions Faton avec l’éventail de leurs publications.

L’Express a récemment présenté le Dossier consacré à l’ébéniste André-Charles Boulle, le 23 juin 2015. Voici quelques autres numéros qui traitent de sujets tout aussi intéressants.

Picasso.mania, Dossier de l’Art no 233, aborde Picasso et «sa descendance» d’une façon très originale, sans que les auteurs des textes se perdent et perdent leur lecteur dans des considérations trop complexes pour le non-spécialiste de cet artiste.

On pourrait diviser ce Dossier en deux parties: une première partie (pages 4-46) est plus directement centrée sur Picasso et son œuvre, sans oublier son influence, et la deuxième, «Face à face», confronte Picasso et des artistes contemporains imbus de son style.

Dans son long article qui sert en quelque sorte d’introduction à ce numéro de 82 pages, Didier Ottinger pose d’abord deux questions: Qu’est-ce que créer après Picasso? une question incontournable depuis des décennies. Qu’en est-il de l’héritage de Picasso, ce génie absolu de la peinture moderne?

Le Dossier s’efforce de répondre à ces questions par plusieurs articles très illustrés. «Créer après Guernica, Créer après Les demoiselles d’Avignon, La voie ouverte du cubisme, Le dernier Picasso, un phare…» Puis viennent Lichtenstein, Kippenberger, Johns, Hockney, Koons tous en face à face avec Picasso en juxtaposant des reproductions significatives.

Un Dossier passionnant pour qui s’intéresse à l’art moderne ou veut en découvrir facilement des aspects étourdissants.

Osiris

L’Express a présenté le 22 septembre 2015 un numéro hors-série de la revue Archéologia consacré aux «Mystères engloutis d’Égypte». L’avantage incontestable de cette revue, c’est d’offrir en 64 pages un aperçu complet de cette question, avec des textes abondamment illustrés par des photographies et des reproductions d’objets trouvés lors des fouilles.

Les mystères d’Osiris, une ode à la vie et à l’éternité se déroulent presque sous les yeux du lecteur de ce numéro exceptionnel, une véritable richesse pour les amateurs d’égyptologie, qui complète magnifiquement notre article.

Fêtes galantes

L’Objet d’Art consacre 48 pages superbement illustrées aux «Fêtes et plaisirs d’amour au siècle de madame de Pompadour», une favorite de Louis XV, c’est-à-dires au XVIIIe siècle.

Publié à l’occasion d’une exposition au musée du Louvre, la revue s’ouvre par des propos de Xavier Salon, conservateur de ce musée, dans Arts et plairais d’amour: «Le siècle de Madame de Pompadour a vu triompher la galanterie dans la littérature comme dans les beaux-arts.

À la suite d’Antoine Watteau, quantité de petits maîtres et d’artistes talentueux, tels Jean-Baptiste Pater, François Boucher et Jean-Honoré Fragonard, s’adonnent à la fête galante et à la pastorale. Tableaux, dessins, céramiques, costumes ou tapisseries: les 207 œuvres réunies à l’exposition du Louvre-Lens rendent compte de l’exceptionnelle fortune de cette thématique jusqu’à l’orée du XIXe siècle.»

Le lecteur découvre ensuite des articles fort intéressants consacrés à ces grands artistes, avec des reproductions de leurs œuvres significatives. «Watteau et la fête galante» ouvre le bal. Watteau, «dessinateur virtuose» connaît un grand succès auprès des princes d’Europe et des collectionneurs privés.

Car «exploitant avec élégance et poésie l’universalité du sentiment amoureux, Antoine Watteau (1684-1722) contribua à révolutionner la peinture française». Inspiré par la commedia dell’arte, il aime à représenter le théâtre dans ses tableaux. L’article La séduction s’invite sur scène donne le contexte de cet attrait influencé par son maître Claude Gillot, peintre, graveur, illustrateur, décorateur de théâtre.

L’Amour au théâtre français (vers 1712) et L’Amour au théâtre italien (1718) illustrent cet intérêt de Watteau, à côté de son œuvre magistrale, Le Pèlerinage à l’île de Cythère (1717), présentée par le peintre comme morceau de réception à l’Académie royale de peinture1. Il est reçu à l’Académie, qui crée spécialement pour lui le genre de la fête galante.

Vient ensuite La pastorale de Boucher à Oudry. «Au creux de sombres bosquets, sous le regard malicieux de putti de marbre, tout un peuple de pasteurs et de bergères s’adonnant à des jeux plus ou moins innocents prend vie sous le pinceau de François Boucher.» Le Pasteur complaisant (1738) et Le Pasteur galant (1738) l’accompagnent.

Jean-Baptiste Oudry (1686-1765), présente La France ou L’Agriculture, dit aussi La Ferme. Des articles de caractère général terminent cette fascinante revue.

Les Heures de Pavie

Art de l’enluminure 55 ne peut que séduire celles et ceux qui désirent mieux connaître ce genre d’art (en plus de L’Express du 24/11/2015, Les Belles Heures). Il présente deux manuscrits de Michelino da Besozzo (vers 1370-1455), peintre, enlumineur, dessinateur de patrons pour vitraux. Ce sont deux chefs-d’œuvre qu’il a enluminés à Pavie.

Les 62 pages de cette revue sont exceptionnelles par l’importance des magnifiques reproductions en pleine page ou en détails, comme les initiales champies, les marges, accompagnées de très courts textes explicatifs.

N’hésitions pas à le dire, ce numéro est d’une beauté éblouissante.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

À Toronto, on se rafraîchit la tête tranquille

Lorsque j’ai entrepris il y a plus de vingt ans d’explorer les plages de Toronto avec mon bambin, j’ai rapidement remarqué que les nouveaux arrivants (dont je faisais en quelque sorte partie en tant que Québécoise) étaient ceux qui profitaient le plus du lac Ontario. Pourtant, on trouvait déjà sur les plages de Toronto des […]


19 juillet 2016 à 9h31

Un double diplôme Toronto-Lyon en commerce

Un nouveau partenariat entre le campus bilingue Glendon de l’Université York et l’école de commerce EMLYON Business School en France donnera aux étudiants l’opportunité de combiner une formation en arts libéraux avec des études de commerce, d’obtenir deux diplômes universitaires et de bénéficier de stages en France, au Canada ou dans d’autres pays dont le […]


15 juillet 2016 à 10h56

Les Français découvrent Étienne Brûlé

Les dignitaires français de passage en Ontario lors des célébrations du 400e anniversaire de la visite de Samuel de Champlain chez les Hurons de la Baie Georgienne en 1615 l’ont tous fait remarquer: le fondateur de la Nouvelle-France est pratiquement inconnu en France, tout comme son guide et interprète, le coureur des bois Étienne Brûlé. […]


12 juillet 2016 à 3h15

L’Ontario dans l’Organisation internationale de la francophonie?

Radio-Canada
22 juillet 2016 à 4h57

Une bibliothèque de glace

La France veut lancer le premier projet de sauvegarde du patrimoine glaciaire mondial, selon une annonce faite par le Centre national de la recherche scientifique, l’Institut de recherche pour le développement et l’université Grenoble Alpes le 20 juillet. «Dans les prochains siècles, ce patrimoine aura une valeur inestimable», affirme Jean Jouzel, climatologue et vice-président du […]

Bonne soirée pour les femmes et les LGBT à la convention républicaine

Après une semaine de cafouillages, la dernière soirée de la convention républicaine, à Cleveland, jeudi, a remonté le moral des femmes, des gais et… des policiers. Le cofondateur de PayPal, Peter Thiel, a été applaudi quand il s’est dit «fier d’être gai» et qu’il fallait laisser de côté les «fausses guerres culturelles» pour s’occuper de […]


22 juillet 2016 à 11h46

Daniel Giroux président du Collège Boréal

C’est Daniel Giroux qui succédera le 1er octobre à Pierre Riopel à la présidence du Collège Boréal. Le conseil d’administration de l’institution en a fait l’annonce vendredi. Daniel Giroux, qui est vice-président des Entreprises Boréal et qui a été vice-président à l’Enseignement et doyen de l’École des métiers et des technologies, deviendra ainsi le 5e […]


22 juillet 2016 à 10h45

Des ratés dans le système des trains GO

Radio-Canada
22 juillet 2016 à 9h29

2e édition de l’Astrolabe déchaîné: à vos projets!

L’Assemblée de la francophonie de l’Ontario lance la deuxième édition de l’Astrolabe déchaîné, son concours visant à favoriser le développement d’initiatives locales et communautaires en Ontario français. L’Astrolabe déchaîné s’adresse aux associations, entreprises et individus membres de l’AFO qui recherchent un appui financier pour un projet de développement économique communautaire. Le gagnant recevra un prix […]


21 juillet 2016 à 3h53

Quatre propositions pour la place du musée de la céramique

Le musée de céramique Gardiner a dévoilé cette semaine les quatre finalistes de son concours du 150e anniversaire du Canada. L’été prochain, l’une des quatre sculptures ornera la place du musée, avenue University au sud de Bloor. C’est toutefois déjà en septembre qu’on saura laquelle. Les oeuvres de Shary Boyle, Christopher Reid Flock et Sin-Ying […]


21 juillet 2016 à 3h21

Le soya contre les intoxications alimentaires

Le soya permettrait de combattre les intoxications alimentaires, selon une recherche récente. En effet, des chercheurs de l’Université de Guelph utilisent des extraits de soya – les isoflavones et les peptides – afin de prévenir la croissance de pathogènes microbiens responsables de maladies d’origine alimentaire. Extraire les agents naturels du soya pourrait profiter à l’industrie […]


21 juillet 2016 à 12h56

Stef Paquette au Jardin botanique de Toronto

Le jeudi 11 août à 19h, la tournée estivale du chansonnier franco-ontarien Stef Paquette le mènera au Jardin botanique de Toronto dans le parc Edwards Gardens. Pendant dix jeudis, cet été, le Jardin propose des concerts gratuits, à l’extérieur près de la grange historique, quand il fait beau, ou à l’intérieur en cas de pluie. […]


21 juillet 2016 à 12h20

Les Américains sont mûrs pour le multipartisme

La popularité inattendue du socialiste Bernie Sanders, qui a bien failli devancer Hillary Clinton dans la course à l’investiture présidentielle du Parti démocrate, et celle de l’iconoclaste Donald Trump, qui a réussi à battre les Bush, Kasich, Cruz et autres Fiorina du Parti républicain, marquent peut-être la fin du bipartisme aux États-Unis. Les Républicains, d’abord, […]


20 juillet 2016 à 5h21
See all articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur