Passer l’art en revue

L’Objet d’Art, hors-série no 94, Dansez, embrassez qui vous voudrez, décembre 2015, 28x21 cm, 60 illustrations, 50 p.

Passer l’art en revue, c’est possible, au sens propre comme au sens figuré de cette expression. Et c’est ce que font les éditions Faton avec l’éventail de leurs publications.

L’Express a récemment présenté le Dossier consacré à l’ébéniste André-Charles Boulle, le 23 juin 2015. Voici quelques autres numéros qui traitent de sujets tout aussi intéressants.

Picasso.mania, Dossier de l’Art no 233, aborde Picasso et «sa descendance» d’une façon très originale, sans que les auteurs des textes se perdent et perdent leur lecteur dans des considérations trop complexes pour le non-spécialiste de cet artiste.

On pourrait diviser ce Dossier en deux parties: une première partie (pages 4-46) est plus directement centrée sur Picasso et son œuvre, sans oublier son influence, et la deuxième, «Face à face», confronte Picasso et des artistes contemporains imbus de son style.

Dans son long article qui sert en quelque sorte d’introduction à ce numéro de 82 pages, Didier Ottinger pose d’abord deux questions: Qu’est-ce que créer après Picasso? une question incontournable depuis des décennies. Qu’en est-il de l’héritage de Picasso, ce génie absolu de la peinture moderne?

Le Dossier s’efforce de répondre à ces questions par plusieurs articles très illustrés. «Créer après Guernica, Créer après Les demoiselles d’Avignon, La voie ouverte du cubisme, Le dernier Picasso, un phare…» Puis viennent Lichtenstein, Kippenberger, Johns, Hockney, Koons tous en face à face avec Picasso en juxtaposant des reproductions significatives.

Un Dossier passionnant pour qui s’intéresse à l’art moderne ou veut en découvrir facilement des aspects étourdissants.

Osiris

L’Express a présenté le 22 septembre 2015 un numéro hors-série de la revue Archéologia consacré aux «Mystères engloutis d’Égypte». L’avantage incontestable de cette revue, c’est d’offrir en 64 pages un aperçu complet de cette question, avec des textes abondamment illustrés par des photographies et des reproductions d’objets trouvés lors des fouilles.

Les mystères d’Osiris, une ode à la vie et à l’éternité se déroulent presque sous les yeux du lecteur de ce numéro exceptionnel, une véritable richesse pour les amateurs d’égyptologie, qui complète magnifiquement notre article.

Fêtes galantes

L’Objet d’Art consacre 48 pages superbement illustrées aux «Fêtes et plaisirs d’amour au siècle de madame de Pompadour», une favorite de Louis XV, c’est-à-dires au XVIIIe siècle.

Publié à l’occasion d’une exposition au musée du Louvre, la revue s’ouvre par des propos de Xavier Salon, conservateur de ce musée, dans Arts et plairais d’amour: «Le siècle de Madame de Pompadour a vu triompher la galanterie dans la littérature comme dans les beaux-arts.

À la suite d’Antoine Watteau, quantité de petits maîtres et d’artistes talentueux, tels Jean-Baptiste Pater, François Boucher et Jean-Honoré Fragonard, s’adonnent à la fête galante et à la pastorale. Tableaux, dessins, céramiques, costumes ou tapisseries: les 207 œuvres réunies à l’exposition du Louvre-Lens rendent compte de l’exceptionnelle fortune de cette thématique jusqu’à l’orée du XIXe siècle.»

Le lecteur découvre ensuite des articles fort intéressants consacrés à ces grands artistes, avec des reproductions de leurs œuvres significatives. «Watteau et la fête galante» ouvre le bal. Watteau, «dessinateur virtuose» connaît un grand succès auprès des princes d’Europe et des collectionneurs privés.

Car «exploitant avec élégance et poésie l’universalité du sentiment amoureux, Antoine Watteau (1684-1722) contribua à révolutionner la peinture française». Inspiré par la commedia dell’arte, il aime à représenter le théâtre dans ses tableaux. L’article La séduction s’invite sur scène donne le contexte de cet attrait influencé par son maître Claude Gillot, peintre, graveur, illustrateur, décorateur de théâtre.

L’Amour au théâtre français (vers 1712) et L’Amour au théâtre italien (1718) illustrent cet intérêt de Watteau, à côté de son œuvre magistrale, Le Pèlerinage à l’île de Cythère (1717), présentée par le peintre comme morceau de réception à l’Académie royale de peinture1. Il est reçu à l’Académie, qui crée spécialement pour lui le genre de la fête galante.

Vient ensuite La pastorale de Boucher à Oudry. «Au creux de sombres bosquets, sous le regard malicieux de putti de marbre, tout un peuple de pasteurs et de bergères s’adonnant à des jeux plus ou moins innocents prend vie sous le pinceau de François Boucher.» Le Pasteur complaisant (1738) et Le Pasteur galant (1738) l’accompagnent.

Jean-Baptiste Oudry (1686-1765), présente La France ou L’Agriculture, dit aussi La Ferme. Des articles de caractère général terminent cette fascinante revue.

Les Heures de Pavie

Art de l’enluminure 55 ne peut que séduire celles et ceux qui désirent mieux connaître ce genre d’art (en plus de L’Express du 24/11/2015, Les Belles Heures). Il présente deux manuscrits de Michelino da Besozzo (vers 1370-1455), peintre, enlumineur, dessinateur de patrons pour vitraux. Ce sont deux chefs-d’œuvre qu’il a enluminés à Pavie.

Les 62 pages de cette revue sont exceptionnelles par l’importance des magnifiques reproductions en pleine page ou en détails, comme les initiales champies, les marges, accompagnées de très courts textes explicatifs.

N’hésitions pas à le dire, ce numéro est d’une beauté éblouissante.

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

A Taste of France récolte 60 000 $ pour la santé des Premières Nations

James Orbinski, Adrienne Clarkson, Corinne Cayez, Marc Trouyet, Pascal Geffroy, Josette Villavarayan, John Ralston Saul. (Photo: Philippe Davisseau)

Le gala gastronomique A Taste of France, sous l’égide du Consulat de France, jeudi soir à la Toronto French School, a permis de récolter 60 000 $ pour le programme de santé des Premières Nations de l’organisme Dignitas International. Un peu plus de 150 personnes ont déboursé 250$ pour un repas préparé par trois des […]


30 septembre 2016 à 15h37

Stef Paquette à la recherche du nouveau son franco

afficheBRBR

L’événement musical de la rentrée, dans les communautés francophones hors Québec, est le concours national Planète BRBR, de TFO, dirigé par le chanteur, musicien et «showman» sudburois Stef Paquette. BRBR (prononcé BARBAR) visitera 10 villes canadiennes cet automne pour ce premier concours destiné aux auteurs-compositeurs-interprètes canadien(ne)s francophones en milieu minoritaire. L’an dernier, une tournée BRBR […]


29 septembre 2016 à 12h47

Combo «Agri-Culture» autour de St. Catharines

Ruelle de grafittis et murales devant le FirstOntario Performing Arts Centre à St. Catharines. (Photo: Nathalie Prézeau)

Le seul spectacle en français que l’imitateur André-Philippe Gagnon fera cet automne lors de sa tournée ontarienne sera celui de St. Catharines le 20 octobre. On pourrait s’étonner qu’une ville de 130 000 habitants, dont environ 4 000 francophones, ait pris une telle initiative, mais le magnifique centre des arts FirstOntario Performing Arts Centre, géré […]


26 septembre 2016 à 23h32

Un premier forum des élèves du BI

110 élèves de Viamonde inscrits au BI ont participé au Forum à l'école Jeunes sans frontières.

Les élèves inscrits au programme du Baccalauréat international des écoles secondaires du conseil Viamonde ont participé cette semaine à Brampton au tout premier «Forum ViaBI» ayant comme objectif de solidifier les liens entre les élèves. 110 élèves de la 10e à la 12e année ont participé à des ateliers à l’image de la mission du […]


30 septembre 2016 à 16h14

Une ancienne élève de NDJ à Niagara Falls vise le podium olympique

L'athlète Mariah Kelly (blouse noire) avec des élèves de son ancienne école.

L’école élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse à Niagara Falls parraine une de ses anciennes élèves, Mariah Kelly, coureuse de moyenne et longue distance (800 m et 1500 m), qui s’entraîne pour les Olympiques à Tokyo en 2020. «Mariah passera plusieurs heures avec nos élèves de 5e, 6e, 7e et 8e année à parler de nutrition, biologie du sport», […]


30 septembre 2016 à 10h41

Un avocat francophone accusé d’agressions sexuelles à Toronto

francoislesieur

Un avocat torontois de 32 ans, François Lesieur, fait face à quatre chefs d’accusation d’agression sexuelle contre des adolescentes.

Radio-Canada
29 septembre 2016 à 16h30

Renaissance de la culture des poires en Ontario

Pear-on-the-tree-web-1-07071ed1689ed37472bc5b4b514f01ec5c2ed350

Une nouvelle variété a redonné vie à la culture de poires, qui était en voie d’extinction, en Ontario. L’automne dernier, la poire Cold Snap a été lancée — une nouvelle variété résistante aux maladies qui demeure croquante et juteuse, même lorsque le fruit passe du vert au jaune, contrairement aux poires conventionnelles qui deviennent molles […]


29 septembre 2016 à 15h21

La lune aux geysers: pas d’eau, pas de vie

geyser_sur_europe-6d6ab25a0f3383c4f019fd1d87ec627a85ac1dc6

L’observation d’un geyser à la surface d’une lune de Jupiter, annoncée le 26 septembre, est encourageante pour les chasseurs de vie extraterrestre, mais loin de la preuve définitive qu’ils attendent: personne n’est capable d’affirmer hors de tout doute qu’il y a vraiment un océan là-dessous. Et s’il y en a un, s’il est durable. Europe, […]


29 septembre 2016 à 14h43

Mars: le rêve d’Elon Musk impossible sans fonds publics

astronaute_sur_mars-fbe9de7bcc273154ceaac84d51a954955224f248

Le gros bémol derrière le projet de colonisation de Mars présenté cette semaine par le milliardaire Elon Musk n’est pas la technologie: celle nécessaire à l’envoi de colons et à la construction d’une base sur Mars existe. Le problème est le financement. Le discours Faire de l’humain une espèce multiplanétaire, prononcé le 27 septembre, a […]


29 septembre 2016 à 14h16

Le dernier fleuve sauvage d’Europe

fleuve_vjosa-aoos_grece-282b8679e45b18df020c0f255d47bc70a62f6504

Connaissez-vous la Vjosa? C’est le dernier fleuve d’Europe qui coule sans intervention humaine. Mais peut-être plus pour longtemps. Plus de 200 scientifiques de 33 pays ont écrit la semaine dernière au gouvernement Albanais, lui demandant de protéger le «dernier fleuve sauvage d’Europe» d’un projet totalisant huit barrages hydro-électriques. La construction du premier de ces barrages, […]


29 septembre 2016 à 14h14

Deux ans après l’Ebola: la lutte locale

9781783608584-c62b2ebf76db436f174ae5aba87b20a2eea2f827

Deux ans plus tard, quelles leçons retenir de la dernière crise d’Ebola? Réponse: à quel point l’importance des actions locales a été sous-estimée. C’est la thèse défendue par l’anthropologue Paul Richards dans son livre Ebola: How a People’s Science Helped End an Epidemic. Là où les reportages et les analyses des dernières années ont surtout […]


28 septembre 2016 à 17h03
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur