Monologue osé et roman pour ados

Sébastien Chartrand, L’année du sorcier ou comment j’ai survécu à ma 6e année, roman, Saint-Lambert, Soulières éditeur, coll. Graffiti no 107, 166 pages, 15,95 $.
Nicholas Giguère, Queues, monologue, Québec, Éditions du Septentrion, coll. Hamac, 2017, 112 pages, 14,95 $

Sébastien Chartrand, L’année du sorcier ou comment j’ai survécu à ma 6e année, roman, Saint-Lambert, Soulières éditeur, coll. Graffiti no 107, 166 pages, 15,95 $. Nicholas Giguère, Queues, monologue, Québec, Éditions du Septentrion, coll. Hamac, 2017, 112 pages, 14,95 $


1 mai 2017 à 19h04

Présenté comme roman, Queues de Nicholas Giguère est plutôt un long monologue sur les représentations stéréotypées et sclérosées de l’homosexualité. Le texte épouse la forme d’un poème écrit dans un style direct, souvent brut et toujours empreint d’oralité.

nicholas-giguere
Nicholas Giguère

Doctorant à l’Université de Sherbrooke, Giguère s’élève contre la norme hétérosexuelle, contre une société dans laquelle il ne se reconnaît pas. «La normalité / je l’ai un peu beaucoup de travers.»

On sent son mal de vivre, pour ne pas dire son désespoir; il veut «aller à l’essence des choses / toucher l’autre / le connaître dans toutes ses cellules / la sexualité est la plus grande des connaissances».

Je dois vous prévenir que ce long monologue est rédigé dans une langue crue où le verbe sucer revient constamment.

L’auteur veut «consacrer tous les mots au plaisir du cul». Il y va néanmoins de quelques envolées poétiques comme «le corps est une machine épouvantable / de toute beauté / épouvantable parce que désirable / de toute beauté parce que désirante».

L’année du sorcier

Dans un tout autre registre, je vous présente L’année du sorcier ou comment j’ai survécu à ma 6e année, de Sébastien Chartrand. Ce roman psychologique pour les 12 ans et plus porte sur le chantage, l’intimidation, le taxage et la sorcellerie. Tout comme l’auteur, le personnage principal se prénomme Sébastien; il s’apprête à vivre une année d’enfer.

sebastien-chartrand
Sébastien Chartrand

Un nouvel emploi force la mère de Sébastien à déménager dans un village où son fils entame sa 6e année dans une classe qui n’a jamais eu de nouveau venu.

Le garçon est très mal accueilli. L’auteur imagine tous les coups bas, les insultes, les attaques sournoises, les mensonges éhontés, les railleries moqueuses et j’en passe.

À mon avis, le romancier beurre ça un peu trop épais. On a compris la situation après deux chapitres, point nécessaire d’en remettre.

L’année du sorcier montre comment un jeune a su user de sa créativité, de ses lectures et de sa ruse pour transformer un harcèlement en un épanouissement.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Une nouvelle appli de Parcs Canada pour découvrir le pays

application parcs canada
À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, Parcs Canada lance une toute nouvelle application mobile pour permettre aux voyageurs de préparer leur voyage...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur