Méfiez-vous des cellules souches

blue-eye-Pablo Fernandez - Flickr - http://bit.ly/2mX72Z4

21 mars 2017 à 0h02

La science des cellules souches progresse à petits pas depuis 25 ans. À un point tel que les premières expériences médicales ne concernent qu’une poignée de maladies et que peu de résultats en ont été tirés. Ce qui n’a pas empêché des cliniques privées de prendre les devants… et d’avoir vécu leur premier accident.

Trois femmes ont subi des dommages irréparables aux yeux après l’injection de cellules souches dans le cadre d’un traitement à l’efficacité douteuse, selon ce qu’ont rapporté le 15 mars des médecins dans le New England Journal of Medicine.

L’une des femmes, âgée de 72 ans, était complètement aveugle avant l’injection; les deux autres, de 78 et 88 ans, avaient déjà une perte de vision, mais pouvaient encore conduire leur voiture. Les événements ont eu lieu en 2015 et donné lieu à une poursuite contre la clinique, dont le règlement ne peut être rendu public.

Selon l’article, les trois femmes pensaient participer à un essai clinique approuvé par les autorités, puisque des expériences pour traiter la perte de vision avec des cellules souches sont bel et bien en cours depuis une décennie. Mais les résultats se font attendre — on espérait déjà une percée en 2010 ! — et la clinique de Floride ne faisait pas partie des cliniques autorisées.

Le traitement n’était pas pour autant illégal: selon les explications fournies par l’organisme américain chargé d’approuver les médicaments (la FDA), cette clinique n’avait pas besoin de son approbation, parce qu’elle traitait les patientes avec leurs propres cellules, qui ne sont pas considérées comme un médicament.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

À la défense du «Right fiers!» des Jeux de Moncton-Dieppe

La musique était l'une des 13 disciplines culturelles, sportives et de leadership des JeuxFC 2017 pour les 13 à 18 ans à Moncton-Dieppe.
«Nos jeunes ont joué et échangé en français... Leur français.»
En lire plus...

20 juillet 2017 à 16h38

Colis haineux à la mosquée de Québec: «répugnant»

Philippe Couillard et Kathleen Wynne à la réunion d'Edmonton cette semaine.
La tuerie de janvier avait été précédée de gestes semblables.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 13h22

Le fameux missile de la Corée du Nord: pas encore «nucléaire»?

bombe
Le dernier engin testé serait en mesure de toucher l'Alaska, l'Australie, l'Inde ou la Russie.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 12h26

Rencontres francos sur Bell Fibe TV

Mylène Thériault dans Rencontres.
La série met à l’honneur la diversité de la culture francophone à Toronto.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h08

Il y a traductions et traductions

traduction
Dès que la phrase est plus métaphorique, les choses se compliquent.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h05

Brampton l’été: à découvrir

Le Wet’N’Wild Toronto a rouvert ses portes en juin avec de nouveaux jeux d’eau pour petits et grands. (Photos: Sandra Dorélas)
La 4e plus grande ville de l’Ontario!
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h04

Aylmer: l’Outaouais aux tendances historiques

Le fameux hôtel British sur la patrimoniale rue Principale du Vieux-Aylmer. (Photo: Maude Poulin)
On entend rarement parler d'Aylmer. C’est pourtant le secteur le plus beau et le plus historique de Gatineau.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h03

Planification des ressources: le logiciel qui pense à tout

erp
Sept raisons d’adopter un ERP pour votre organisation.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h02

Bonnes notes pour les robots à l’école

Nao le robot (Photo: Johannes Wienke — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2sS9ZtF)
Les élèves ont pris plaisir à faire chanter et danser un petit robot.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h01

Calder, forgeron d’art

CALDER, forgeron de géantes libellules, Gallimard/Musée Soulages, 2017, relié, 28x22 cm, 125 illustrations, 208 p.
À l’honneur au musée de Pierre Soulages près de Toulouse.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur