Les mots sont vivants et se transforment

Hubert Mansion, Les trésors cachés du français d’Amérique, essai, Montréal, Éditions de l’Homme, 2017, 176 pages, 22,95 $.

Hubert Mansion, Les trésors cachés du français d’Amérique, essai, Montréal, Éditions de l’Homme, 2017, 176 pages, 22,95 $.


24 avril 2017 à 20h14

Saviez-vous que le verbe «barguigner» n’est pas un anglicisme issu de «to bargain», mais plutôt un mot français du XIIe siècle? Que «caucus» n’est pas latin mais algonquin? Que les mots «canceller» et «mappe» ne sont pas des anglicismes, mais parfaitement français? Voilà ce que nous apprend Hubert Mansion dans Les trésors cachés du français d’Amérique.

Les articles et les livres fustigeant la langue parlée d’ici et dénonçant les «québécismes familiers» ou les violations du «français international» sont monnaie courante. Or les mots bannis sont souvent «porteurs d’une histoire particulière et différente», selon Mansion.

J’ai souvent corrigé des gens qui disaient «canceller» au lieu d’«annuler». Or, ce verbe français remonte à la Renaissance et le Littré le définit comme un vieux terme de jurisprudence signifiant «annuler une écriture». Et le mot «bacon» a désigné le lard en France dès le XIe siècle.

Faux anglicismes

Hubert Mansion note qu’«une énumération complète des faux anglicismes que dénoncent, pour le bien de la langue, ceux qui n’en aiment que les règles, prendrait des heures, puisque les deux tiers du vocabulaire anglais proviennent du français».

Hubert Mansion
Hubert Mansion

Le verbe «chicaner» est attesté dès 1461 chez François Villon. Il signifie alors, dans le langage des bandes de malfaiteurs, «poursuivre en justice». Le mot évolue par la suite vers le sens de «chercher querelle pour des vétilles». Au XVIIe siècle, il passe en anglais (to chicane, chicanery), en allemand (schikane) et en suédois (chikan).

Vous avez peut-être déjà entendu dire «va donc cri ton manteau». Venant du verbe quérir, ce «cri» est très français car jusqu’au XVIIe siècle, on recommandait de ne pas prononcer le «e» et le «r» final, donc qu’ri. Il n’y a qu’un pas ou un silence vers «aller cri».

Au XVe siècle, «s’enfarger» signifiait «se charger d’entraves». Montaigne a écrit «estre desenfargée». Les cultivateurs canadiens-français utilisait le mot «enferges» pour désigner les chaînes posées aux pieds antérieurs des chevaux, du latin ferrea, les fers. Ce n’est qu’en 2006 que le Larousse a accueilli l’expression «s’enfarger dans les fleurs du tapis» (se heurter à des faux obstacles).

Contrairement à ce qu’on peut facilement croire, «tabagie» n’est pas un dérivé de tabac; il provient du mot algonquin tabaji, signifiant «festin». Tabac vient de du mot haïtien tabaco; «on amalgame tabaco et tabaji pour former «tabagie» en 1657: lieu public où l’on se réunit pour fumer». Le sens dérive par la suite vers magasin de cigarettes.

Le lac à l’Épaule

Vous avez peut-être déjà entendu dire qu’un parti politique a tenu «un lac-à-l’épaule», soit une réunion stratégique dans un endroit retiré.

Or, «en 1943, Roosevelt et Churchill, venus à Québec pour préparer le Débarquement de Normandie, vont se reposer dans cet endroit de villégiature» dans le Parc de la Jacques-Cartier, au nord de Québec. En 1962, Jean Lesage y organise une réunion secrète en vue de nationaliser l’électricité.

Hubert Mansion a consulté au moins 170 ouvrages pour rédiger son livre d’à peine 175 pages. On y trouve de petites perles glissées parfois dans un texte plus général. Ainsi, on apprend qu’à force d’évoluer, certains mots ont fini par désigner exactement l’inverse.

Exemples: «mièvre» avait au départ le sens de «vif» ou «espiègle» et s’appliquait surtout aux enfants; il a dérivé vers «puéril», puis a désigné «fade». Originalement, «truculent» voulait dire «brutal» ou «féroce»; aujourd’hui, ce mot désigne «ce qui se caractérise par une mine florissante et joviale».

L’auteur conclut en notant que les mots sont vivants et peuvent donc se transformer. «Laissons vivre notre langue pour qu’elle recueille les sédiments de nos vies et laisse un peu de notre histoire dans le futur.»

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Une nouvelle appli de Parcs Canada pour découvrir le pays

application parcs canada
À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, Parcs Canada lance une toute nouvelle application mobile pour permettre aux voyageurs de préparer leur voyage...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur