Les jeunes ont ridiculisé le racisme

L’histoire de Marie Josephe Angélique, une esclave noire de Montréal faussement accusée d’avoir allumé un incendie en 1734.

5 mars 2013 à 10h59

Le spectacle Rire contre le racisme, présenté samedi soir par La Passerelle dans la salle de répétition du Théâtre français de Toronto, rue College, a été un grand succès auprès d’un public de tout âge.

Une série d’auditions de type Canadian Idol, d’ailleurs rebaptisé «Passerelle-Idol», a permis à une cinquantaine de comédiens de faire valoir leurs talents de chanteur, comédien ou danseur au cours des trois derniers mois.

Les 15 meilleurs, qui formaient un groupe explosif, ont monté ce spectacle contre le racisme, devant un public de tout âge qui a rempli la salle.

Les textes étaient signés Adelin Brunal, la mise en scène, Thomas Gallezot, du TfT, et les chorégraphies Fumu Jahmez.

Quatre thèmes différents étaient illustrés par des saynètes traitant d’arrestations policières arbitraires, de la complexité des couples mixtes, de l’islamophobie et, pour finir, de la tragique histoire de Marie-Josèphe Angélique, esclave canadienne noire condamnée à mort en 1734 alors qu’elle était innocente.

Les jeunes artistes ont bien fait rire le public avec leurs sketches tragi-comiques de 10 minutes, qui contenaient tous une morale contre le racisme. Le spectacle, qui soulignait le Mois de l’histoire des Noirs, était ponctué de performances musicales et de danse.

Le spectacle était animé par Uncle Fofi, Farès Mekideche de son vrai nom, humoriste montréalais du Couscous Comedy Show, qui s’est dit «réellement honoré de pouvoir travailler aux côtés de La Passerelle-I.D.É. et de soutenir une telle cause».

Fondée par Léonie Tchatat en 1993, la Passerelle travaille à l’intégration et au développement économique des jeunes francophones de toute origine du Grand Toronto.

Cette initiative ne se veut pas seulement un événement ponctuel, a-t-elle expliqué, mais «une occasion de donner la place aux jeunes talents de nos communautés diverses, afin que ces derniers puissent acquérir non seulement des compétences de vie, renforcer l’estime de soi, créer un sentiment d’appartenance, et bien entendu une opportunité de se produire sur scène et de se faire connaître du grand public».

«Je suis tellement contente d’avoir participé à ce spectacle. J’ai tellement appris durant ces derniers mois. Jamais j’aurai cru que j’aurai pu monter sur scène et faire rire les gens», a déclaré Andréanne Dibo-Amany, jeune comédienne de l’école secondaire Monseigneur-de-Charbonnel.

«Je suis tellement fier de ma fille: la voir sur scène, c’était merveilleux ! Je ne savais pas que ma fille avait tant de talent, merci pour ce moment», a chaleureusement exprimé le papa de Lauren Kabongo, danseuse.

L’un des partenaire de l’événement, le Conseil scolaire de district catholique Centre-Sud, s’est dit «ravi de s’être associé à cette initiative d’éducation et sensibilisation de la communauté», selon d’Adolphine Mukamanzi, agente de liaison communautaire.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Les îles de Toronto toujours inondées

Les pluies des derniers jours n’ont pas aidé la situation des îles de Toronto où on lutte contre la montée des eaux.
En lire plus...

26 mai 2017 à 19h01

Le conflit entre Metrolinx et Bombardier s’envenime

Train Eglinton Crosstown
L’agence de transport ontarienne Metrolinx a fait appel de la décision d’un juge l’empêchant d’annuler un contrat de 770 millions $ accordé à Bombardier...
En lire plus...

25 mai 2017 à 12h35

Greffes, botox et piña colada

Injection de botox. (Photo: James Mutter - Flickr - Creative commons (http://ow.ly/zwY930bYc28 )
Cuba, Mexique et Costa-Rica. Ces destinations offrent bien plus aux touristes que leur cuisine ou leurs plages exotiques. Du traitement de canal à la...
En lire plus...

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

La viande artisanale fait sensation

viande
Il y a cinq ans, Mike Mckenzie, un passionné de salami et les viandes fumées, décidait de se lancer dans la production de ses propres...
En lire plus...

150 édifices de Toronto en accès libre

On pourra visiter le Centre des enfants et familles autochtones, rue College, le weekend des 27 et 28 mai.
Pas moins de 150 lieux et édifices historiques ou insolites, habituellement réservés à leurs seuls utilisateurs, seront ouverts au public à l’occasion de la 18e édition annuelle...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h30

Le printemps en musique dans la région du Niagara

Justin Kauflin.
Synergie musique et vin, combinée à la beauté et aux richesses historiques de Niagara-on-the-Lake, la 4e édition du festival Spring Into Music, de l’organisme Bravo...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Une autre grosse FrancoFEST à Hamilton les 23 et 24 juin

Le concert du duo Whitehorse clôturera la FrancoFEST de Hamilton le soir du 24 juin.
La FrancoFEST de Hamilton continue l’exploit d’offrir le plus grand festival d’arts et de culture francophone de la péninsule du Niagara, tout en préservant...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h28

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur