Les îles toujours inondées

Le lac a englouti une petite plage non loin de la marina. (Photo: Nathalie Prézeau)

Le lac a englouti une petite plage non loin de la marina. (Photo: Nathalie Prézeau)


7 juillet 2017 à 19h18

Même s’il a baissé de quelques pouces ces dernières semaines, le niveau du lac Ontario reste élevé et les îles de Toronto restent fermées au grand public jusqu’à la fin du mois.

Ces derniers jours, L’Express a visité le village de l’île Ward et la marina de Toronto Island, pour constater que le nettoyage prendra du temps quand le niveau du lac sera revenu à la normale à la fin de l’été.

Une commission intergouvernementale gère le niveau des grands-lacs et du fleuve St-Laurent grâce à un système d’écluses. On nous dit qu’abaisser le niveau du lac Ontario d’un pouce fait monter celui du fleuve de huit pouces à Montréal. La prudence est donc de mise.

Le traversier de l’île Ward, où se trouve un village de quelques centaines d’âmes, fonctionne pour les résidents, les travailleurs et les gens qui ont des réservations auprès des rares commerces ouverts, comme le Rectory Café.

Les bateaux-taxis de Harbourfront offrent des escapades autour des îles mais n’y accostent pas. Le parc d’amusement Centreville est fermé, de même que les kiosques de nourritures, vêtements et location de vélos au sud de l’île.

Le traversier de la marina de Toronto Island, vers l’Ouest, continue de desservir les propriétaires de bateaux qui y sont amarrés mais qui ne peuvent être approvisionnés en gaz, le système étant submergé. Les petits jardins avec parasols, tables à pique-nique et BBQ aménagés par les plaisanciers de l’autre côté du quai où est accosté leur bateau sont inondés et offrent des scènes désolantes.

Qu’à cela ne tienne, plusieurs proprios de bateaux y viennent régulièrement et reçoivent des invités sur le pont de leur bateaux plutôt que dans leur jardin ou dans le parc. Le bar de la marina reste occupé, avec de la musique sur scène plusieurs soirs par semaine.


À sa réunion du 30 juin, le Conseil international du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent a accepté de maintenir le débit du lac Ontario à 10 400 m³/s (367 300 pi³/s), «lorsque les conditions le permettent, dans le but de diminuer le niveau du lac Ontario et de fournir tout le soulagement possible aux riverains, tout en considérant les répercussions sur le système du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent».

Il s’agit d’un débit constant sans précédent pour le lac Ontario.

Le niveau d’eau demeure élevé en raison des précipitations des derniers jours, indique le Conseil, «ce qui a de graves conséquences pour les propriétaires riverains du lac Ontario et du fleuve Saint-Laurent, les plaisanciers, les entreprises et le tourisme».

«Le niveau du lac Érié demeure bien au-dessus de la moyenne, et compte tenu des précipitations importantes du dernier mois, le débit total entrant dans le lac Ontario en juin était le deuxième en importance depuis 1900.»

Le Conseil fait remarquer que «le temps chaud et sec caractérisant l’été devrait revenir, ce qui permettra au niveau d’eau de reprendre leur diminution sur l’ensemble du système».

Les changements de débit, les photographies et les graphiques de débit sont affichés sur la page Facebook du Conseil.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

À la défense du «Right fiers!» des Jeux de Moncton-Dieppe

La musique était l'une des 13 disciplines culturelles, sportives et de leadership des JeuxFC 2017 pour les 13 à 18 ans à Moncton-Dieppe.
«Nos jeunes ont joué et échangé en français... Leur français.»
En lire plus...

20 juillet 2017 à 16h38

Colis haineux à la mosquée de Québec: «répugnant»

Philippe Couillard et Kathleen Wynne à la réunion d'Edmonton cette semaine.
La tuerie de janvier avait été précédée de gestes semblables.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 13h22

Le fameux missile de la Corée du Nord: pas encore «nucléaire»?

bombe
Le dernier engin testé serait en mesure de toucher l'Alaska, l'Australie, l'Inde ou la Russie.
En lire plus...

19 juillet 2017 à 12h26

Rencontres francos sur Bell Fibe TV

Mylène Thériault dans Rencontres.
La série met à l’honneur la diversité de la culture francophone à Toronto.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h08

Il y a traductions et traductions

traduction
Dès que la phrase est plus métaphorique, les choses se compliquent.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h05

Brampton l’été: à découvrir

Le Wet’N’Wild Toronto a rouvert ses portes en juin avec de nouveaux jeux d’eau pour petits et grands. (Photos: Sandra Dorélas)
La 4e plus grande ville de l’Ontario!
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h04

Aylmer: l’Outaouais aux tendances historiques

Le fameux hôtel British sur la patrimoniale rue Principale du Vieux-Aylmer. (Photo: Maude Poulin)
On entend rarement parler d'Aylmer. C’est pourtant le secteur le plus beau et le plus historique de Gatineau.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h03

Planification des ressources: le logiciel qui pense à tout

erp
Sept raisons d’adopter un ERP pour votre organisation.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h02

Bonnes notes pour les robots à l’école

Nao le robot (Photo: Johannes Wienke — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2sS9ZtF)
Les élèves ont pris plaisir à faire chanter et danser un petit robot.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h01

Calder, forgeron d’art

CALDER, forgeron de géantes libellules, Gallimard/Musée Soulages, 2017, relié, 28x22 cm, 125 illustrations, 208 p.
À l’honneur au musée de Pierre Soulages près de Toulouse.
En lire plus...

17 juillet 2017 à 14h00

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur