Le Canada a maintenant sa rose

Résiste au froid et nécessite peu d'entretien

Canadian-Shield-roses-with-foliage-web-668d975e9ae4847d0f3f572e8888cc0f843f0cda

21 février 2017 à 8h43

Une nouvelle rose cultivée en Ontario et soigneusement sélectionnée pour les consommateurs d’ici arrivera bientôt sur le marché.

La rose Bouclier canadien est la première variété mise en marché par le Centre de recherche et d’innovation de Vineland (près de St. Catharines) et qui, à la suite d’études approfondies sur les besoins et désirs des consommateurs, possède toutes les caractéristiques essentielles souhaitées. Voilà ce que nous explique Lana Culley, directrice du développement commercial au Centre de Vineland.

«La rose Bouclier canadien résiste à la maladie et au froid et nécessite peu d’entretien», ajoute-t-elle au sujet de cette variété sélectionnée à l’origine par les phytogénéticiens d’Agriculture et Agroalimentaire Canada.

«Ce rosier au port large et à la floraison abondante fleurit plusieurs fois de juillet à octobre.» Il donne une fleur pleine aux nombreux pétales rouge éclatant et son feuillage est vert foncé et lustré. Le nom Bouclier canadien a déjà été enregistré comme marque de commerce.

La Bouclier canadien peut survivre dans le climat subarctique du Canada ou à des températures tombant jusqu’à -42oC. De plus, elle résiste à la tache noire et à l’oïdium, deux maladies courantes du rosier qui provoquent la défoliation de la plante à la mi-saison.

Plante autonettoyante, ses pétales fanés tombent spontanément, ce qui élimine la nécessité d’élaguer le rosier.

Canadian-Shield-Single-Rose-web-1bf0e0d096e180cfbedeff6dd92e1fa46c635674Pour le 150e

Toutes ces caractéristiques en font une rose très facile d’entretien pour les jardiniers, un point extrêmement important selon ce que déduisent les chercheurs du Centre de Vineland de leurs études auprès des consommateurs.

La variété a d’abord été sélectionnée en 2014, sa mise en marché étant prévue pour coïncider avec le 150e anniversaire de la Confédération canadienne en 2017.

Les quelques dernières années ont servi à l’obtention de licences, à la mise en culture tissulaire et à la distribution de plantules aux 21 producteurs autorisés répartis de la Colombie-Britannique au Nouveau-Brunswick.

La plante sera offerte chez des jardineries indépendantes et par de grands détaillants partout au Canada, mais seulement en quantités limitées, étant donné qu’il s’agit d’une première année pour cette variété, souligne Mme Culley. Un site Web est en cours de développement.

«Plante de l’année»

L’arrivée de cette nouvelle rose est attendue avec enthousiasme. Canada Blooms, le plus grand festival de fleurs et de jardins au pays, a nommé cette rose la «Plante de l’année 2017»!.

«La désignation ‘Plante de l’année’ est une victoire pour nous», indique Mme Culley. «Canada Blooms nous a choisi car cette rose est authentiquement canadienne: la Bouclier canadien a été sélectionnée au Canada, commercialisée au Canada et cultivée par des producteurs canadiens d’un océan à l’autre.»

La Bouclier canadien est également la première rose présentée par la Collection 49e parallèle du Centre de Vineland, qui mettra en vedette de nouvelles variétés mises au point dans le cadre du programme de sélection de roses du Centre, dirigé par Mme Parminder Sandhu.

La première rose sélectionnée par le Centre de Vineland arrivera sur le marché en 2019, s’inscrivant également dans cette collection soigneusement composée qui comprendra entre cinq et sept variétés.

«Cette collection met à l’avant-plan les phénomènes naturels et la beauté naturelle du Canada. Nous avons testé plusieurs concepts auprès des Canadiens, et la beauté naturelle du Canada trouvait davantage écho que les liens historiques, particulièrement parmi les jeunes jardiniers», ajoute Mme Culley.

Les principaux partenaires sont l’Association canadienne des pépiniéristes et des paysagistes, Landscape Ontario, Landscape Alberta et Landscape Manitoba, ainsi que des pépiniéristes et producteurs de partout au pays qui participent aux essais sur les variétés.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

La marijuana n’aurait jamais dû être illégale

marijuana-prison
Dans ses récentes communications, le gouvernement libéral de Justin Trudeau a confirmé vouloir «légaliser, réglementer et restreindre» l’accès à la marijuana d’ici l’été 2018....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h30

Le «porte-parole de la Terre» à la TSF

Yann Arthus-Bertrand a visité le ravin de la TSF, un projet du club de l'environnement animé par Josette Bouchard.
Cette année, la célébration de la Semaine de la Terre a revêtu un éclat particulier et demeurera un événement dans la mémoire collective de...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h28

Niagara Falls: l’école NDJ célèbre son 25e

Marquis Charrette, directeur de l’école Notre-Dame-de-la-Jeunesse, Roxanne Rees, présidente du conseil d’école, Anik Gagnon, surintendante de l’éducation, Melinda Chartrand, présidente du Conseil, Jean Chartrand, directeur fondateur de l’école, Kim Craitor et Victor Pietrangelo, conseillers municipaux à  Niagara Falls, Père William Derousie, curé de la Paroisse Saint-Antoine.
Plusieurs membres de la communauté scolaire de l’école élémentaire catholique Notre-Dame-de-la-Jeunesse à Niagara Falls se sont rassemblés ce vendredi 21 avril pour célébrer son...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h27

PanTech 2017 : nos jeunes au camp techno de Microsoft

Des jeunes dans leur élément.
Une centaine d’élèves de 6e année provenant des écoles élémentaires des Quatre-Rivières (Orangeville), Horizon-Jeunesse (Mississauga), Carrefour des jeunes (Brampton) et Félix-Leclerc (Toronto) ont participé...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h27

Une guerre nucléaire toujours possible?

Explosion nucléaire (Photo: The Official CTBTO Photostream - Flickr)
En lice pour le titre le plus déprimant de l’année: des experts contemplent la possibilité d’une guerre nucléaire. En décembre dernier, lors d’un colloque à Santa...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h26

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur