Deux écoles élémentaires catholiques ajoutent le secondaire et des programmes spécialisés

À Peterborough et Stouffville

Croquis représentant la nouvelle école élémentaire-secondaire catholique de Peterborough.

Croquis représentant la nouvelle école élémentaire-secondaire catholique de Peterborough.


24 mars 2017 à 15h04

Deux écoles élémentaires du Conseil de district catholique Centre-Sud (CSDCCS), Monseigneur-Jamot à Peterborough et Pape-François à Stouffville, accueilleront dès septembre des cohortes d’élèves de la 7e, 8e et 9e année, et ajouteront progressivement des niveaux jusqu’en 12e, pour devenir des écoles élémentaires-secondaires.

C’est actuellement le cas de seulement 2 des 58 écoles du CSDCCS (16 500 élèves), qui couvre un territoire s’étendant de la péninsule du Niagara à Peterborough, en passant par Toronto.

Art-Études et Entrepreneuriat

En même temps, l’école Monseigneur-Jamot déménagera dans un tout nouveau bâtiment au 2350 boulevard Woodglade à Peterborough. De plus, ses élèves de la 9e année pourront s’inscrire dans un des deux nouveaux programmes d’Art-Études et d’Entrepreneuriat (affaires et commerce).

«Dès la première année, les élèves du palier secondaire pourront prendre part à d’excellents programmes et s’impliquer dans différentes activités culturelles, et cela en français», indique fièrement la directrice de l’école, Mélanie Bergeron-Langlois.

Le jeudi 6 avril, le CSDCCS organise une soirée d’information, de 18h30 à 19h30, dans les locaux actuels de l’école au 186 rue Romaine (inscription: 705-742-7571 ou [email protected]), à l’intention des familles de la région qui souhaiteraient en apprendre davantage sur la nouvelle école.

Celle-ci pourra accueillir jusqu’à 432 élèves de la maternelle à la 12e année et offrira 39 places de garderie (24 préscolaires et 15 bambins).

Les travaux de construction devraient être complétés au début de l’été pour permettre l’installation des mobiliers et des salles de classe à temps pour la rentrée de septembre.

«Le projet de construction de l’école s’est très bien déroulé et nous sommes très fiers d’offrir ces superbes installations scolaires aux familles catholiques francophones de Peterborough et des régions avoisinantes», a dit le directeur de l’éducation du CSDCCS, André Blais.

Sports, arts et technologie

L’école Pape-François de Stouffville offrira trois nouveaux programmes spécialisés: sports, arts ou technologie.

Une soirée d’information est organisée ce même jeudi 6 avril, de 19h à 20h30, à l’école au 276 boulevard Sunset, pour les parents d’élèves qui sont présentement en 6e, 7e et 8e année: 905-642-3440 ou [email protected].

Après seulement deux années d’existence, l’école s’est classée au premier rang de l’Institut Fraser parmi toutes les écoles élémentaires de sa région.

«L’école est reconnue pour la qualité de son système d’éducation, mais également pour ses superbes installations scolaires et sportives qui sont régulièrement utilisées pour des tournois ou des compétitions externes», déclare sa directrice Marie-France Crête.

«Nos trois nouveaux programmes viendront bonifier l’expérience de nos élèves et leur permettre d’acquérir des compétences qui leur seront très utiles sur le marché du travail.»

«Il s’agit d’une chance inégalable de pouvoir acquérir les deux langues officielles tout en poursuivant ses études dans une belle école toute neuve», de dire la présidente du CSDCCS, Melinda Chartrand.

ecole-catholique-pape-francois

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

TOYOTA YARIS, MODÈLE 2005

3
Modèle 2005. Excellent état intérieur et extérieur. Faible impôt et assurance. Mécaniquement bon et doux pour conduire. Garantie de trois mois disponible. Moteur en forme.
En lire plus...

Un sondage sur la modernisation de la Loi sur les services en français

Levée du drapeau franco-ontarien à Queen's Park l'an dernier.
L’AFO et l’AJEFO travaillent sur les priorités de la réforme de la LSF à proposer au gouvernement.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Marie-Andrée Vermette, nouvelle représentante de Toronto à l’AJEFO

Me Marie-Andrée Vermette
Elle s'est intéressée aux développements récents concernant le secret professionnel de l’avocat.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Opioïdes aux États-Unis: huit fois plus d’accrocs que de patients traités

opioides
Des coupes au programme Medicaid pénaliseraient les 2,5 millions d’Américains aux prises avec cette dépendance.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h18

Quiz : Les Jeux du Canada

jeux-du-canada-28-juillet-13-aout
Vous connaissez les Jeux olympiques, les Jeux panaméricains et les Jeux du Commonwealth. Qu’en est-il des Jeux du Canada?
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h17

De Gaulle au Québec en juillet 1967

André Duchesne, La Traversée du Colbert – De Gaulle au Québec en juillet 1967, essai, Montréal, Éditions Boréal, 2017, 320 pages, 29,95 $.
50e anniversaire du «Vive le Québec libre!» aujourd'hui
En lire plus...

24 juillet 2017 à 9h49

Le Centre francophone embauche deux médecins

Le 555 Richmond ouest (près de Bathurst au sud de Queen). Le Centre francophone occupe tout le 3e étage.
Ses infirmières praticiennes peuvent diagnostiquer des problèmes de santé et poser des actes médicaux.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h43

L’école franco de Cambridge 2e à la course internationale de robots

Joel Zhang, Andrew Mourcos et Guillaume Fernandes.
Contre des équipes universitaires
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h36

Treize jeunes scientifiques à deux km sous terre

Les 13 élèves de l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée, quelques parents bénévoles, les chercheurs James Pinfold et Ryan Bayes de SNOLAB, ont rencontré le ministre de la recherche, innovation et science de l’Ontario, Reza Moridi (au centre sur la photo), dans les installations souterraines de SNOLAB.
En septembre, ils se rendront en Suisse pour tester leur expérience dans les installations du CERN.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 15h35

Le niveau du lac continue de baisser

Le barrage du Long-Sault, à l'Ouest de Cornwall, est l'un des régulateurs du niveau du fleuve St-Laurent.
Ce vendredi 21 juillet, le niveau du lac était de 20 cm de moins que le maximum du 29 mai.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 13h46

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur