Des jeunes Franco-Ontariens veulent profiter de l’engouement pour l’humour

Rendez-Vous de la Francophonie à Toronto

Neev, JC Surette, Chloé Thériault, Mickaël Girouard, Ilann Morissette, Brooke Jenicek et Jérémie Larouche.

Neev, JC Surette, Chloé Thériault, Mickaël Girouard, Ilann Morissette, Brooke Jenicek et Jérémie Larouche.


21 mars 2017 à 0h34

L’industrie de l’humour est en pleine expansion au pays, et des jeunes francos sont bien placés pour en profiter. «Il a un boum dans l’humour, c’est une bonne période», confirme l’humoriste acadien J-C Surette, qui clôturait samedi soir le Gala des Rendez-vous de la Francophonie animé par un autre humoriste, Neev, à l’auditorium de l’école secondaire Saint-Frère-André à Toronto.

L’événement était placé sous le signe de l’humour parce qu’il incluait une prestation du concours LOL Mort de rire! créé par le mouvement associatif franco-ontarien et l’organisation québécoise Juste pour rire pour développer la relève (14-18 ans) en humour.

Les spectateurs ont notamment eu le plaisir de découvrir les talents de Mickaël Girouard et Ilann Morissette, de l’école secondaire catholique Jean-Vanier de Welland et Brooke Jenicek de l’école secondaire catholique Renaissance d’Aurora.

JC Surette
JC Surette

J-C Surette a fait son premier stand-up au Yuk Yuk’s de Moncton en 2007. Cette manière de jouer, dit-il, «c’est ce que je suis, je parle de plusieurs sujets comme dans une conversation». L’artiste du Nouveau-Brunswick pratique dans les deux langues; on l’entend même commencer une phrase en français et la finir en anglais. Pour lui, «le bilinguisme est un luxe».

Cet ancien timide adore voyager pour son métier. Il revient du Nicaragua et est passé par la France avant cela. Il vit maintenant à Montréal.

Neev, lui, est né à Montréal. Il est musicien à la base et s’est lancé au hasard dans l’humour il y a 7 ans.  Il fait ses premiers pas en première partie du spectacle de Gad Elmaleh dans le cadre du Festival sépharade de Montréal en 2009. Pour cet artiste, «l’humour, c’est comme l’artisanat, plus tu pratiques plus tu es bon.» Habitué à la scène, c’est dans les petits bar et petite scène, que l’humoriste se sent «proche des gens».

Cette proximité se retrouve au sein même de la troupe de Juste pour rire. «C’est une grande famille. Dans l’humour, tout le monde se respecte, on est tous soumis aux mêmes règles», dit-il à L’Express.

Neev s’est attaqué au thème de l’immigration en interpellant directement le public. Il montre à travers son sketch les différences linguistiques qui existent entre francophones, surfant sur la vague des clichés, le tout dans un humour mesuré. Par exemple: «les Français ne parlent pas bien français, ils ont juste un bon accent!»

La soirée a commencé par le passage de trois jeunes adolescents du Conseil scolaire du district catholique Centre-Sud, suivi de la prestation de Jérémie Larouche, diplômé de l’École nationale de l’humour en 2010.

Chloé Thériault, Acadienne de naissance, se dit «tellement heureuse d’être ici ce soir, entourée des humoristes comme Neev, J-C Surette et Jérémie Larouche. C’est un rêve que je vis. Je suis toute nouvelle et c’est surréel de partager la scène avec eux.»

La jeune artiste n’a encore que deux spectacles à son palmarès et 3 ans de scène, mais déjà un grand talent. Ce qu’elle aime et ce qu’elle fait c’est parler des Franco-Ontariens et, à travers cela, promouvoir la francophonie. Elle se considère comme une artiste hybride, mêlant le chant, le théâtre et la danse. Son parcours n’est pas terminé: «j’en apprends encore tous les jours et j’aimerais intégrer l’école Nationale de l’humour à Montréal».

Le deuxième gala du concours LOL Mort de rire! sera celui de la finale régionale le 28 avril au Lester Pearson Theatre de Brampton, avec en vedette Stef Paquette: chanteur, musicien et maintenant humoriste. À cette occasion, les lauréats seront choisis pour représenter la région Centre-Sud à la finale provinciale, le 26 mai au Musée des beaux-arts du Canada à Ottawa.

Chloé Thériault
Chloé Thériault

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

TOYOTA YARIS, MODÈLE 2005

3
Modèle 2005. Excellent état intérieur et extérieur. Faible impôt et assurance. Mécaniquement bon et doux pour conduire. Garantie de trois mois disponible. Moteur en forme.
En lire plus...

Un sondage sur la modernisation de la Loi sur les services en français

Levée du drapeau franco-ontarien à Queen's Park l'an dernier.
L’AFO et l’AJEFO travaillent sur les priorités de la réforme de la LSF à proposer au gouvernement.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Marie-Andrée Vermette, nouvelle représentante de Toronto à l’AJEFO

Me Marie-Andrée Vermette
Elle s'est intéressée aux développements récents concernant le secret professionnel de l’avocat.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h19

Opioïdes aux États-Unis: huit fois plus d’accrocs que de patients traités

opioides
Des coupes au programme Medicaid pénaliseraient les 2,5 millions d’Américains aux prises avec cette dépendance.
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h18

Quiz : Les Jeux du Canada

jeux-du-canada-28-juillet-13-aout
Vous connaissez les Jeux olympiques, les Jeux panaméricains et les Jeux du Commonwealth. Qu’en est-il des Jeux du Canada?
En lire plus...

24 juillet 2017 à 10h17

De Gaulle au Québec en juillet 1967

André Duchesne, La Traversée du Colbert – De Gaulle au Québec en juillet 1967, essai, Montréal, Éditions Boréal, 2017, 320 pages, 29,95 $.
50e anniversaire du «Vive le Québec libre!» aujourd'hui
En lire plus...

24 juillet 2017 à 9h49

Le Centre francophone embauche deux médecins

Le 555 Richmond ouest (près de Bathurst au sud de Queen). Le Centre francophone occupe tout le 3e étage.
Ses infirmières praticiennes peuvent diagnostiquer des problèmes de santé et poser des actes médicaux.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h43

L’école franco de Cambridge 2e à la course internationale de robots

Joel Zhang, Andrew Mourcos et Guillaume Fernandes.
Contre des équipes universitaires
En lire plus...

21 juillet 2017 à 16h36

Treize jeunes scientifiques à deux km sous terre

Les 13 élèves de l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée, quelques parents bénévoles, les chercheurs James Pinfold et Ryan Bayes de SNOLAB, ont rencontré le ministre de la recherche, innovation et science de l’Ontario, Reza Moridi (au centre sur la photo), dans les installations souterraines de SNOLAB.
En septembre, ils se rendront en Suisse pour tester leur expérience dans les installations du CERN.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 15h35

Le niveau du lac continue de baisser

Le barrage du Long-Sault, à l'Ouest de Cornwall, est l'un des régulateurs du niveau du fleuve St-Laurent.
Ce vendredi 21 juillet, le niveau du lac était de 20 cm de moins que le maximum du 29 mai.
En lire plus...

21 juillet 2017 à 13h46

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur