Des gratte-ciel de Toronto au sous-sol du Congo

Les minières canadiennes impliquées dans les conflits au Congo

Blaise Ndala

Blaise Ndala


8 février 2017 à 11h00
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.
Cet article a été réalisé dans le cadre d’un partenariat entre La Cité et L’Express.

 Thomson Birara est étudiant en journalisme à Toronto au collège d’arts appliqués La Cité.


Le Canada serait un «petit paradis législatif» pour ses compagnies minières cherchant un refuge loin du regard des organismes de protection des droits humains. C’est le constat que fait le juriste de formation et écrivain franco-ontarien Blaise Ndala, qui établit un lien entre les conflits armés en République démocratique du Congo et les immenses richesses de son sous-sol.

L’auteur du roman J’irai danser sur la tombe de Senghor (2014) est venu conscientiser la cinquantaine de personnes présentes, jeudi dernier, au théâtre de l’Alliance française, sur le rôle de compagnies minières enregistrées au Canada dans les massacres et les viols qui ont lieu dans son Congo natal.

Selon le rapport Mapping de l’ONU (2010), plus de 6 millions de Congolais ont péri en raison des guerres pour le contrôle et l’exploitation des minerais au cours des 15 dernières années.

L’organisme Global Witness et l’ONU ont démontré que plusieurs multinationales minières établies à Toronto contribueraient au conflit congolais en employant des groupes armés et en maintenant des conditions de travail déplorables dans leurs mines.

«La place de Toronto est reconnue comme étant le symbole du paradis législatif canadien», affirme M. Ndala. Les compagnies profiteraient d’un système «permissif» bafouant la responsabilité sociale sur la scène internationale.

Au Canada, les entreprises n’ont pas à être conformes aux critères de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) pour avoir droit à une subvention du gouvernement. De plus, aucune enquête n’a été menée sur les entreprises fautives à la suite des rapports de l’ONU et de Global Witness. «Au Canada, les compagnies s’en tirent à peu de frais», a déploré Blaise Ndala.

En avril 2016, le député libéral John McKay a été le premier à proposer la nomination d’un ombudsman qui pourrait enquêter sur les violations des droits humains à l’étranger par les minières canadiennes. Une «lueur d’espoir», selon M. Ndala, même s’il attend d’en savoir davantage sur le mandat qu’aura cet ombudsman.

Un autre développement positif, selon lui, est le jugement d’une cour de Colombie-Britannique permettant à des plaignants originaires d’Érythrée de poursuivre des compagnies canadiennes sous la loi canadienne. Le tribunal a jugé que les lois érythréennes ne permettaient pas aux plaignants d’obtenir justice. La cause est rendue en Cour suprême du Canada.

Des enfants travaillant des une mine en RDC: une image du film «Du sang dans nos portables», un documentaire de Frank Poulsen projeté à l'AFT après la conférence de Blaise Ndala.
Des enfants travaillant des une mine en RDC: une image du film «Du sang dans nos portables», un documentaire de Frank Poulsen projeté à l’AFT après la conférence de Blaise Ndala.

 

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

La marijuana n’aurait jamais dû être illégale

marijuana-prison
Dans ses récentes communications, le gouvernement libéral de Justin Trudeau a confirmé vouloir «légaliser, réglementer et restreindre» l’accès à la marijuana d’ici l’été 2018....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h30

Le «porte-parole de la Terre» à la TSF

Yann Arthus-Bertrand a visité le ravin de la TSF, un projet du club de l'environnement animé par Josette Bouchard.
Cette année, la célébration de la Semaine de la Terre a revêtu un éclat particulier et demeurera un événement dans la mémoire collective de...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h28

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur