Dédramatiser le cancer grâce à la bande dessinée


7 octobre 2014 à 11h46

La guerre des tétons, c’est la première bande dessinée de Lili Sohn, une Française de 29 ans expatriée à Montréal. Le livre est issu de son blogue Tchao Günther, créé en février dernier lorsqu’elle a été diagnostiquée d’un cancer du sein.

Originaire de Strasbourg, Lili Sohn est arrivée à Montréal il y a 6 ans. En février dernier, la nouvelle tombe: elle est atteinte d’un cancer du sein. Ni une, ni deux, elle décide de créer un blogue, intitulé Tchao Günther (Günther, c’est le prénom qu’elle donne à son cancer).

«C’était instinctif. C’était une façon pour moi d’informer mes proches, car ils étaient de l’autre côté de l’Atlantique, une façon de l’annoncer avec des images et des couleurs», explique la jeune femme.

«Transformer le caca en paillettes», comme indiqué sur son blogue, c’est le pouvoir de cette graphiste et c’est le moyen qu’elle a trouvé pour «extérioriser ses émotions» et dédramatiser la situation.

«Je ne voulais pas de pitié et de misérabilisme», insiste la jeune femme.

La question était ensuite de savoir si elle allait partager son intimité avec les gens qui ne la connaissent pas. «Le cancer du sein on en parle souvent, mais rentrer dans le détail comme ça, c’est assez rare», reconnaît Lili Sohn.

De l’internet au livre

Elle s’est finalement lancée dans l’aventure. Comment elle a découvert Günther, l’attente, sa première chimiothérapie, ses inquiétudes, la perte de ses cheveux, elle raconte avec dérision son combat contre le cancer.

Depuis, elle ne cesse de recevoir des commentaires positifs, «des messages de soutien de gens qui m’écrivent leur histoire, de professionnels qui me félicitent, de professeurs de français qui me corrigent (rires), de gens qui tout simplement aiment mon histoire!», note la jeune femme.

Au mois d’avril, elle est contactée par les éditions québécoises Parfum d’encre. «Je me suis roulée par terre», lance Lili Sohn. Pour elle c’était certain qu’un objet serait créé à partir de son expérience, mais elle ne s’attendait pas à ce que cela se fasse aussi vite.

Dans la bande dessinée La guerre des tétons, «le rythme a été revu, on a travaillé cet objet différemment. Il y a aussi pas mal d’inédits et surtout il n’y a pas de fautes d’orthographe!», s’amuse la Strasbourgeoise.

Avoir peur du cancer

Si ses aventures sont destinées à informer avec humour, Lili Sohn croit qu’il faut continuer à avoir peur de la maladie: «Si on n’a plus peur du cancer, on ne va plus se faire dépister», estime l’auteure de la BD.

Son aventure en a fait réfléchir plus d’une. «Moi, du coup, j’ai plein de copines qui sont allées se faire dépister et je trouve ça très bien! Tant mieux!», lance Lili Sohn.

Selon la Société canadienne du cancer, le cancer du sein reste la forme de cancer la plus répondue chez les femmes au Canada. Elle estime que cette année, 24 000 femmes recevront un diagnostic de cancer du sein; cela représente plus d’un quart de tous les nouveaux cas de cancer diagnostiqués chez la femme.

Son blogue: www.tchaogunther.com

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Une nouvelle appli de Parcs Canada pour découvrir le pays

application parcs canada
À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, Parcs Canada lance une toute nouvelle application mobile pour permettre aux voyageurs de préparer leur voyage...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur