Bruit et pollution: turbulences autour de l’aéroport Pearson

Préoccupations pour la santé des gens qui habitent autour de l'aéroport Pearson. (Photo: Calonius, Erik, Photographer (NARA record: 8464439) - U.S. National Archives and Records Administration, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=16117217)

Préoccupations pour la santé des gens qui habitent autour de l'aéroport Pearson. (Photo: Calonius, Erik, Photographer (NARA record: 8464439) - U.S. National Archives and Records Administration, Public Domain, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=16117217)


1 mai 2017 à 19h24

Le Comité consultatif communautaire sur l’environnement et le bruit (CENAC) fournit un forum où le public peut discuter ouvertement et poser des questions sur les problèmes relatifs au bruit causé par l’Aéroport international Pearson de Toronto. La réunion du 19 avril dernier a été mouvementée, puisque plus d’une centaine de résidents s’y sont présentés pour recevoir des renseignements sur les présents travaux de reconstruction de certaines pistes d’atterrissage et de décollage qui ont pour conséquence d’augmenter jusqu’au 16 mai prochain le bruit dans certains corridors aériens.

Trois élus fédéraux (Peter Fonseca, James Maloney, Borys Wrzesnewskyj), un élu provincial (Yvan Baker) et deux élus municipaux (Chris Fonseca, Stephen Holiday) ont profité de la rencontre pour dénoncer notamment le manque de communication en temps opportun de l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) qui exploite Pearson.

Par son trafic de 44.3 millions de passagers en 2016, Toronto Pearson est le plus grand aéroport au Canada, le deuxième aéroport en importance en Amérique du Nord au chapitre du nombre total de passagers internationaux chaque année. C’est donc une plaque tournante des déplacements de particuliers et du transport de biens vers des destinations partout au pays, sur le continent et dans le monde. Aéroport le plus achalandé au Canada, il a enregistré 456 000 vols en 2016.

Les aéroports canadiens sont exploités en conformité avec la réglementation fédérale qui, à l’heure actuelle, ne prévoit aucune limite maximale de bruit pour les aéronefs. Le temps est-il venu d’imposer une réglementation concernant le bruit des avions?

À Toronto Pearson, il existe un programme de gestion du bruit qui inclut des procédures d’atténuation du bruit. Ces procédures imposent des restrictions quant aux altitudes des aéronefs pendant les arrivées et les départs, ce qui facilite la gestion des niveaux de bruit dans la collectivité.

WebTrak, un outil en ligne qui fournit des données de vol en temps quasi réel et historiques.
WebTrak, un outil en ligne qui fournit des données de vol en temps quasi réel et historiques.

Un outil en ligne

Il existe aussi est un outil en ligne qui fournit des données de vol en temps réel afin que les membres de la communauté puissent étudier les opérations aériennes à partir de n’importe quel ordinateur avec un accès Internet. Cet outil permet à toute personne de voir facilement ce qu’il y a dans les airs et rend le processus de dépôt de plaintes reliées au bruit plus commode. Il est également accessible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Créée en 1996 grâce aux efforts des transporteurs aériens commerciaux, de l’aviation générale et du gouvernement du Canada, NAV CANADA est le premier système de navigation aérienne entièrement privatisé au monde.

NAV CANADA a lancé un examen de l’espace aérien entourant l’Aéroport international Pearson de Toronto. Cet examen effectué par un tiers vise à cerner des options pour remédier à l’exposition au bruit des aéronefs qui touche la communauté à proximité de l’aéroport.

L’équipe évalue présentement les pratiques de gestion de la circulation aérienne, de conception des trajectoires de vol et d’exploitation des aéronefs, et consulte diverses parties prenantes de la région du Grand Toronto, y compris les résidents. Un rapport final présentant les conclusions de l’examen et toute recommandation sera rendu public à la fin du processus, probablement en juillet prochain.

L’examen est commandé par NAV CANADA, mais est mené de façon indépendante. L’équipe d’examen est composée de la société britannique Helios ainsi que de deux consultants indépendants.

Dioxyde d’azote

Le 10 septembre 2004, le rapport final d’une évaluation des risques pour la santé humaine des émissions atmosphériques de l’aéroport, faite par Cantox Environmental Inc., a notamment signalé la nécessité de faire un examen plus détaillé du potentiel d’effets néfastes liés à l’exposition de futures émissions de dioxyde d’azote.

En 2015, une autre étude a été réalisée par la société Intrinsk. Cette situation est d’un intérêt particulier pour les gens qui résident près de l’aéroport ou qui fréquentent des institutions situées près de celle-ci, comme l’école élémentaire Félix-Leclerc et la garderie La Farandole.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Une nouvelle appli de Parcs Canada pour découvrir le pays

application parcs canada
À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, Parcs Canada lance une toute nouvelle application mobile pour permettre aux voyageurs de préparer leur voyage...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur