The Story of Us: des excuses ne suffisent pas

Le fondateur de la Nouvelle-France, Samuel de Champlain, n'est jamais aussi propre que les commandants britanniques dans la série de CBC.

Le fondateur de la Nouvelle-France, Samuel de Champlain, n'est jamais aussi propre que les commandants britanniques dans la série de CBC.


12 avril 2017 à 15h21

Considérant les erreurs historiques et omissions dans la série Canada: The Story of Us, la CBC doit faire plus que s’excuser. Cette production ne devrait même pas être mise à la disposition des écoles.

C’est ce qu’estime la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, qui «prend acte» des excuses présentées cette semaine par le président de CBC/Radio-Canada, Hubert Lacroix, mais qui réclame davantage pour «corriger le tir».

«Si on se fie aux deux premiers épisodes, les jeunes apprendront que les premiers Français à s’établir au pays étaient malpropres, y compris Samuel de Champlain; qu’aucun explorateur ne s’est rendu au-delà des Grands Lacs avant l’arrivée des Britanniques; et ils ignoreront que l’Acadie a joué un rôle dans la fondation du Canada. C’est grave, quand on y pense!», déclare la présidente du lobby politique francophone hors Québec, Sylviane Lanthier.

Les premiers ministres du Québec et de la Nouvelle-Écosse ont formellement protesté auprès du diffuseur public. Entre autres omissions, The Story of Us passe sous silence l’établissement de Port Royal, première colonie française en Acadie en 1605 (détruite par les Britanniques en 1613), et, plus grave encore, la meurtrière Déportation des Acadiens en 1755.

«CBC dit vouloir ‘ouvrir la conversation’ avec un ‘débat web’. Or cette conversation, c’est à l’intérieur même de la série qu’on aurait dû la retrouver», dénonce Mme Lanthier.

La compagnie de production a confirmé que la série avait été produite uniquement à l’intention d’un public anglophone, dit-elle. «Or, comment peut-on créer un dialogue porteur d’unité en présentant une seule perspective sur plusieurs des faits marquants de l’histoire du pays? CBC nous dit-elle qu’elle a une perspective historique ‘anglophone pour les anglophones’ et ‘francophone pour les francophones’?»

La FCFA s’inquiète que le «débat web» proposé par la société d’État ne permettra pas de corriger le tir là où il devrait l’être: «dans le contenu même de la série, qu’on dit destinée aux cours d’histoire dans les écoles du pays».

La FCFA encourage la CBC de faire en sorte que ceux et celles qui ont été oubliés ou mal représentés dans la série Canada: The Story of Us «puissent faire entendre leur voix à une heure de grande écoute», par exemple au moyen d’entrevues avec des leaders et historiens acadiens, francophones et autochtones ayant un autre point de vue des moments spécifiques de l’histoire du Canada. «Ces entrevues pourraient être diffusées après chaque épisode et affichées sur la page Web de la série sur le site de CBC».

Si la série finit par être distribuée aux écoles, ces ajouts pourraient aussi être incorporés au matériel, suggère Mme Lanthier.

Le site national de Port-Royal, en Nouvelle-Écosse, comprend une réplique du fort français érigé en 1605.
Le site national de Port-Royal, en Nouvelle-Écosse, comprend une réplique du fort français érigé en 1605.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Quelles mesures, au juste, pour la petite enfance en français?

enfants garderie
Quand un parent ne peut plus attendre pour une place en français pour son enfant, il passe à l'anglais... et continue en anglais.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h17

Bravo aux finissants 2017!

finissants
Nos ados entrent dans une autre étape de la vie.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h16

Des jeunes énergiques à Niagara Falls

Des participants de l'école Saint-Antoine de Niagara Falls au Grand Défi Pierre Lavoie.
Des élèves de l’école Saint-Antoine ont campé au Stade olympique de Montréal.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h14

Le lien le plus fort entre le Canada et la France

Au vernissage de l'exposition Vimy à l'AFT: Jeremy Diamond, directeur de la Fondation Vimy, la députée provinciale de Thornhill, Gila Martow, le chef de police Mark Saunders, la photographe Racheal McCaig, le directeur de l'AFT Thierry Lasserre et le consul de France Marc Trouyet.
Le centenaire de Vimy à la galerie de l'Alliance française de Toronto.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur