Soirée ciné-télé: le casse tête


4 octobre 2016 à 0h19

Fin de journée, envie de détente devant petit ou grand écran en famille. Un petit moment bien-être pour tous. Ah oui? En fait non?

La petite aimerait voir un dessin animé, le second souhaiterait voir ce film sur les ours et l’aîné râle parce qu’à son âge, ce serait plutôt film d’action. Le moment détente s’évapore peu à peu au profit d’un conflit familial sur le programme.

Faire des choix

Bien, il va falloir trancher. En rendre un, peut-être deux, satisfait/s et le reste sera frustré. Et puis, on promet, on alternera.

Sauf que voilà. La plus petite verra des films qui ne seront pas adaptés à son âge. Ou elle ira se coucher. Exclusion ou prise de risque. Pas terrible.

L’aîné risque de s’ennuyer les fois où le programme sera adapté aux plus jeunes.

Bien-sûr, personne n’est obligé de regarder la télévision, si le programme ne l’intéresse pas. Pas plus que le parent devrait payer le cinéma à ceux qui n’ont pas vraiment envie de voir le film.

Mais dans un foyer, le besoin et l’envie de faire les choses ensemble est là. Même sin on fait des exceptions ci et là on ne peut vivre à quatre ou cinq comme on vivrait à deux.

Tour de rôle donc en ce qui concerne le programme et choix des films pour qu’ils soient visibles de tous en tachant de respecter au maximum les envies de chacun.

Qui peut voir quoi ?

On l’aura bien compris, quand on regarde l’écran à plusieurs, on tachera d’éviter Petit ours brun et de prendre un dessin animé susceptible de capter l’intérêt des grands aussi. Mais qu’en est-il des films pour grands visibles par les cadets?

Comment trouver le compromis qui satisfera tout le monde. L’aîné a besoin aussi de s’inscrire dans son groupe d’âge, de partager (pour certains) les mêmes héros et référentiels. Ce n’est pas la même chose pour celui/celle qui a la moitié de son âge.

Éviter les films violents, privilégier alors les films d’action (si possible avec un peu d’humour pour dédramatiser et alléger), les contes fantastiques, les héros de bandes-dessinées que tous auront déjà vues ou lues à l’école… Pas toujours simple d’évaluer la sensibilité des uns et des autres toujours différente de la sienne.

Tester, recommencer, réitérer les recettes gagnantes et tâcher de ne pas tomber dans la facilité de prendre un programme convenant confortablement au plus grand, moyennement au cadet et pas du tout à la benjamine à qui on couvrirait les yeux de temps en temps.

Dans tous les cas, et tant pis si cela relève de la souffrance et de l’endurance plus que du plaisir partagé, être là, participer, expliquer s’il le faut, le film, rassurer et se laisser gagner par les émotions des enfants.

Et si on lisait?

Peut-être serait-il plus simple d’ignorer l’écran et de passer à la lecture. A haute voix ou silencieusement. Assis, blottis les uns contre les autres. Davantage de tranquillité sans doute.

Alors, que choisira t-on: Un album jeunesse? Un bande dessinée ou un livre d’épouvante?

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

La francophonie canadienne a souvent fait bon usage du Sénat

rep-francophoniecanadienne
«Les sénateurs des communautés francophones et acadienne du Canada (CFC) ont souvent mobilisé l’opinion publique sur les questions linguistiques, une tradition qui se poursuit....
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h32

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur