Non, l’OMS n’a pas déclaré d’épidémie d’Ebola au Congo

Le virus Ebola: les filaments bleus attaquant une cellule. (Photo: NIAID / Flickr  / Creative Commons)

Le virus Ebola: les filaments bleus attaquant une cellule. (Photo: NIAID / Flickr / Creative Commons)


17 mai 2017 à 11h19

Le 12 mai, un communiqué de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) annonce qu’un cas d’Ebola a été confirmé au Congo. Vendredi après-midi, la plupart des médias font état d’une «épidémie» d’Ebola: une confusion dans les termes, doublée d’une mauvaise traduction.

L’OMS fait état de l’existence, dans la province du Bas-Uélé, de quelques cas suspects de fièvre hémorragique, le symptôme typique du virus Ebola. On précise que cinq échantillons ont fait l’objet d’une analyse en laboratoire, dont un s’est avéré positif — c’est «le cas confirmé».

Or, ni dans ce tweet ni dans ce premier communiqué, l’OMS ne parle d’épidémie. Le mot employé en anglais, beaucoup moins alarmant, est «outbreak»: la version française du communiqué de l’OMS l’a traduit par «flambée».

Épidémie

C’est plutôt une dépêche de l’Agence France-Presse, dans la matinée de vendredi, qui mentionne pour la première fois le mot «épidémie» — et parce que ce média est une agence de presse, le mot s’est retrouvé du coup dans des centaines de médias, en anglais et en français.

 

Médicalement, un seul cas d’une maladie infectieuse peut justifier le terme «outbreak». Par contre, on ne parle d’une épidémie que lorsque la maladie «se répand rapidement et affecte beaucoup d’individus en même temps» ou lorsque «l’occurrence excède largement les attentes normales».

C’était le cas d’Ebola en Afrique de l’Ouest en 2014-2016 qui a fait 11 000 morts. C’était aussi le cas du Syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS), qui avait commencé comme un «outbreak» en Asie pour ensuite infecter 8000 personnes dans une vingtaine de pays en 2003, et en tuer 774.

Pandémie

On parle d’une pandémie lorsque l’épidémie se répand à l’échelle mondiale. Le sida a eu le statut de pandémie. La grippe espagnole, qui a tué 40 millions de personnes en 1918, en était aussi une.

Aux États-Unis, le Centre de contrôle des maladies (CDC) a un critère statistique pour distinguer une éclosion de grippe d’une épidémie de grippe: si le pourcentage de décès dépasse les 7,7 % des gens touchés.

Le CDC précise toutefois que ce critère peut être amené à changer si les circonstances le justifient.

Cas suspects

En date du 14 mai, il y avait 19 cas «suspects» d’Ebola au Congo — le plus ancien a été signalé le 22 avril — dont trois décès, deux étant officiellement attribués à Ebola: cela correspond à la définition d’une éclosion («outbreak»), pas d’une épidémie.

Le Congo a connu huit éclosions d’Ebola depuis 1976. La plus récente est survenue en 2014: au moment même où trois pays d’Afrique de l’Ouest se battaient, eux, contre une véritable épidémie d’Ebola, le Congo parvenait à contenir la propagation du virus. Entre août et novembre 2014, il y a eu sur son territoire un total de 66 cas et 49 décès.

L’OMS n’a jamais eu à décréter le statut d’épidémie au Congo.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

L’école Georges-Étienne-Cartier bouclée

eec-georges-etienne-cartier
L’école élémentaire catholique Georges-Étienne-Cartier a été bouclée vers 13 h 25 mardi, à cause de la présence d’un homme armé dans les environs.
En lire plus...

23 mai 2017 à 16h53

Un cabaret en plein air pour la 7e édition de Franco-Fierté

franco-fierte
FrancoQueer, l’organisme ontarien francophone «par et pour» les personnes LGBTQ, prépare la 7e édition de son festival Franco-Fierté, qui comprendra une demi-douzaine d’activités entre le...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h27

Ambiance jazz pour la chanson française

Suzie Bisaillon, Cyril Mignotet et Noémi Parenteau-Comfort.
Ce dimanche 14 mai, au Local Gest rue Parliament, se produisait le tout nouveau groupe Ambiance The Band, spécialisé dans la chanson française, réunissant Cyril...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h18

Une interprétation très libre du Petit Prince

Jonathan Séguin (le Petit Prince) et Sandra Uhlrich (le renard).
Une centaine d’élèves de l’école secondaire catholique Saint Frère-André, à Toronto, ont offert une adaptation libre et contemporaine des textes du roman Le Petit Prince...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h17

Une nouvelle appli de Parcs Canada pour découvrir le pays

application parcs canada
À l’occasion du 150e anniversaire de la Confédération, Parcs Canada lance une toute nouvelle application mobile pour permettre aux voyageurs de préparer leur voyage...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Un diplôme honorifique du Collège Boréal à Dada Gasirabo

Dada Gasirabo
Le Collège Boréal conférera un diplôme honorifique en Affaires et services communautaires à la directrice générale d’Oasis Centre des femmes à Toronto, Mme Dada...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h16

Remaniements aux directions des écoles de Viamonde

Des cadres du Conseil scolaire Viamonde avec (à l'avant au centre, costume bleu) Martin Bertrand, le directeur de l'Éducation.
Plusieurs directions et directions adjointes d’écoles du Conseil scolaire Viamonde relèveront de nouveaux défis lors de la prochaine l’année scolaire. L’ouverture des nouvelles écoles...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h15

Beau Dommage et Stéphane Venne au Panthéon

Beau Dommage
Le groupe Beau Dommage et l’auteur-compositeur Stéphane Venne font partie des artistes qui seront intronisés cette année au Panthéon des auteurs-compositeurs canadiens. Ils seront...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h14

Quand un mot innu devient une phrase en français

Anne-Marie Proulx
La jeune artiste Anne-Marie Proulx a parcouru une grande partie du Grand Nord québécois, dans le territoire du Nitassinan où vivent les Innus, intéressée d’abord...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h13

Visite de parlementaires marocains

La délégation de parlementaires marocains devant l'Assemblée législative de l'Ontario.
Une demi-douzaine de parlementaires marocains étaient de passage à Montréal et Toronto la semaine dernière, pour discuter d’échanges économiques et culturels avec nos gouvernements...
En lire plus...

22 mai 2017 à 12h12

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur