L’électro-franco de DJ Unpier

Menthe, Citron, miel ou cannelle

Dj Unpier

Dj Unpier


18 avril 2017 à 0h01

DJ Unpier joue sur la scène ontarienne depuis quelques années et puise son influence à Toronto. Son but: faire danser le monde, en français s’il vous plaît !

Pier-Bernard Tremblay, né à Québec, a fait ses études à l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée à Cambridge et au Collège Glendon de l’Université York à Toronto. Il se reconnaît dans le film culte Elvis Gratton, se disant «Canadien français, québécois français, francophone québécois canadien, québécois d’expression canadienne-française, Canadien américain francophone d’Amérique du Nord».

Dj Unpier se produit en Ontario – Franco-Fête, festival Monde le son, lancement de la Semaine de la francophonie, etc. – et il a «encore beaucoup de chemin à faire ici», dit-il à L’Express, mais il aimerait «jouer en dehors des frontières de l’Ontario et développer un marché à l’extérieur».

L’artiste est présent sur les plateformes en ligne comme Mixcloud et Soundcloud, sur lesquelles nous pouvons écouter ses mixtures. En ce qui concerne la sortie d’E.P. ou de simples, DJ Unpier nous avoue ne pas y être encore, «je prends les choses au jour le jour, progressivement, mais pourquoi pas un jour.»

Même si le DJ se limite au français, il est «capable de tout», Pier-Bernard Tremblay s’investit dans tous les genres. «Je passe de la soirée dansante à des musiques plus adaptées pour les clubs. Ça me prend du temps pour la recherche musicale: il m’arrive de passer des heures pour trouver la perle qui va me permettre de créer un bon mix.»

Dj Unpier est attiré par la musique depuis son jeune âge. Quand se lancer et quand commencer, ça ne se décide pas, ça s’apprend. À 25 ans, lorsqu’il était animateur culturel à Cambridge, il a commencé à apprendre tout seul. «J’ai toujours été attiré par la musique. J’en écoute 24 h sur 24 h, j’ai toujours eu l’oreille, mais quand j’ai commencé à toucher à cette technologie, la pratique est devenue un jeu et une passion.»

Il transmet déjà sa passion aux jeunes des écoles secondaires, où il donne des cours et des ateliers.

Un mélange musical libre

Dj Unpier à son propre processus de réalisation. Il réarrange des musiques de concert et réalise des mixtures comme Confitures à l’orange, dans laquelle il reprend des mélodies existantes et les paroles du film Jeux d’enfants avec la voix de Marion Cotillard.

«Je prends souvent des paroles de film, comme dans le morceau Parfait au citron, où je reprends le passage dans l’avion sur le Québécois francophone.» Pier-Bernard s’inspire de voix pour certaines de ses mélodies: «je vais bientôt sortir un nouveau morceau avec la voix de Gandhi dans un discours sur la liberté».

Son influence musicale ne vient pas de la musique américaine, mais surtout de l’électronique britannique. Mais, «c’est ici à Toronto que finalement j’ai été le plus influencé, c’est une ville tellement importante dans le milieu de la musique électronique.» Dj Unpier veut jouer des musiques du monde, il ne veut pas jouer un seul style et souhaite que le plus de personnes possibles se reconnaissent dans ce qu’il fait.

«En tant que francophone, c’est important de mixer en français, c’est ma niche, ma signature, et cette niche est grande. Il y a de la place pour tous ceux qui veulent y prendre part.»

Pour cet artiste, nous vivons dans plusieurs langues au quotidien et continuer dans cette musique, c’est aussi ne pas oublier d’où l’on vient, ne pas oublier que nous sommes francophones. «C’est aussi pour cette raison que j’aime apprendre aux jeunes du secondaire comment mixer, comment participer à ce projet.»

Dj Unpier se produira notamment lors de la Canadian Music Week au Cameron House (408 rue Queen), le 19 avril à Toronto.

Dj Unpier lors du JUNOFEST.
Dj Unpier lors du JUNOFEST.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

La réalité augmentée au service du marketing

Une sculpture virtuelle, The Merging, qui a été présentée à la Nuit blanche de Toronto en 2016.
SEED offrre aux consommateurs des expériences numériques sensorielles pour les fidéliser à certaines marques.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

Écotourisme de montagne en harmonie avec la vie paysanne

Haïti, terre paysanne.
Vallue, en Haïti, est reconnue pour sa réputation hospitalière et son tourisme de montagne.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h23

L’Écosse, terre de héros et de légendes

Doune Castle.
Entrer dans les Highlands écossais, c’est pénétrer dans un univers minéral mystérieux.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h21

Destinations préférées cet été

Avec ses racines grecques et latines, la Provence attire les Québécois.
Le palmarès est basé sur les ventes de guides Ulysse.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h20

L’eau de Flint, Michigan: des accusations d’homicide

Des hauts fonctionnaires savaient depuis des mois que l'eau du robinet était contaminée. (Photo: philografy - Flickr - Creative commons - http://bit.ly/2sHuFIP)
Le directeur de la santé publique du Michigan et quatre de ses officiers viennent d’être accusés.
En lire plus...

Nos foyers et nos droits

ajefo
C’est sous le thème Canada 150 : Nos foyers et nos droits que s’est déroulé, les 23 et 24 juin, le 38e congrès de...
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h18

Quelles mesures, au juste, pour la petite enfance en français?

enfants garderie
Quand un parent ne peut plus attendre pour une place en français pour son enfant, il passe à l'anglais... et continue en anglais.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h17

Bravo aux finissants 2017!

finissants
Nos ados entrent dans une autre étape de la vie.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h16

Des jeunes énergiques à Niagara Falls

Des participants de l'école Saint-Antoine de Niagara Falls au Grand Défi Pierre Lavoie.
Des élèves de l’école Saint-Antoine ont campé au Stade olympique de Montréal.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h14

Le lien le plus fort entre le Canada et la France

Au vernissage de l'exposition Vimy à l'AFT: Jeremy Diamond, directeur de la Fondation Vimy, la députée provinciale de Thornhill, Gila Martow, le chef de police Mark Saunders, la photographe Racheal McCaig, le directeur de l'AFT Thierry Lasserre et le consul de France Marc Trouyet.
Le centenaire de Vimy à la galerie de l'Alliance française de Toronto.
En lire plus...

26 juin 2017 à 16h13

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur