L’électro-franco de DJ Unpier

Menthe, Citron, miel ou cannelle

Dj Unpier

Dj Unpier


18 avril 2017 à 0h01

DJ Unpier joue sur la scène ontarienne depuis quelques années et puise son influence à Toronto. Son but: faire danser le monde, en français s’il vous plaît !

Pier-Bernard Tremblay, né à Québec, a fait ses études à l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée à Cambridge et au Collège Glendon de l’Université York à Toronto. Il se reconnaît dans le film culte Elvis Gratton, se disant «Canadien français, québécois français, francophone québécois canadien, québécois d’expression canadienne-française, Canadien américain francophone d’Amérique du Nord».

Dj Unpier se produit en Ontario – Franco-Fête, festival Monde le son, lancement de la Semaine de la francophonie, etc. – et il a «encore beaucoup de chemin à faire ici», dit-il à L’Express, mais il aimerait «jouer en dehors des frontières de l’Ontario et développer un marché à l’extérieur».

L’artiste est présent sur les plateformes en ligne comme Mixcloud et Soundcloud, sur lesquelles nous pouvons écouter ses mixtures. En ce qui concerne la sortie d’E.P. ou de simples, DJ Unpier nous avoue ne pas y être encore, «je prends les choses au jour le jour, progressivement, mais pourquoi pas un jour.»

Même si le DJ se limite au français, il est «capable de tout», Pier-Bernard Tremblay s’investit dans tous les genres. «Je passe de la soirée dansante à des musiques plus adaptées pour les clubs. Ça me prend du temps pour la recherche musicale: il m’arrive de passer des heures pour trouver la perle qui va me permettre de créer un bon mix.»

Dj Unpier est attiré par la musique depuis son jeune âge. Quand se lancer et quand commencer, ça ne se décide pas, ça s’apprend. À 25 ans, lorsqu’il était animateur culturel à Cambridge, il a commencé à apprendre tout seul. «J’ai toujours été attiré par la musique. J’en écoute 24 h sur 24 h, j’ai toujours eu l’oreille, mais quand j’ai commencé à toucher à cette technologie, la pratique est devenue un jeu et une passion.»

Il transmet déjà sa passion aux jeunes des écoles secondaires, où il donne des cours et des ateliers.

Un mélange musical libre

Dj Unpier à son propre processus de réalisation. Il réarrange des musiques de concert et réalise des mixtures comme Confitures à l’orange, dans laquelle il reprend des mélodies existantes et les paroles du film Jeux d’enfants avec la voix de Marion Cotillard.

«Je prends souvent des paroles de film, comme dans le morceau Parfait au citron, où je reprends le passage dans l’avion sur le Québécois francophone.» Pier-Bernard s’inspire de voix pour certaines de ses mélodies: «je vais bientôt sortir un nouveau morceau avec la voix de Gandhi dans un discours sur la liberté».

Son influence musicale ne vient pas de la musique américaine, mais surtout de l’électronique britannique. Mais, «c’est ici à Toronto que finalement j’ai été le plus influencé, c’est une ville tellement importante dans le milieu de la musique électronique.» Dj Unpier veut jouer des musiques du monde, il ne veut pas jouer un seul style et souhaite que le plus de personnes possibles se reconnaissent dans ce qu’il fait.

«En tant que francophone, c’est important de mixer en français, c’est ma niche, ma signature, et cette niche est grande. Il y a de la place pour tous ceux qui veulent y prendre part.»

Pour cet artiste, nous vivons dans plusieurs langues au quotidien et continuer dans cette musique, c’est aussi ne pas oublier d’où l’on vient, ne pas oublier que nous sommes francophones. «C’est aussi pour cette raison que j’aime apprendre aux jeunes du secondaire comment mixer, comment participer à ce projet.»

Dj Unpier se produira notamment lors de la Canadian Music Week au Cameron House (408 rue Queen), le 19 avril à Toronto.

Dj Unpier lors du JUNOFEST.
Dj Unpier lors du JUNOFEST.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Le spectacle des jeunes Français sur Étienne Brûlé, c’est samedi soir!

Samuel de Champlain dans la production des élèves de Champigny-sur-Marne.
La trentaine de collégiens français de la banlieue est de Paris, qui ont monté un spectacle musical sur notre coureur des bois Étienne-Brûlé, sont...
En lire plus...

26 avril 2017 à 9h19

L’humanité dans l’oeil de Yann Arthus-Bertrand

Le réalisateur et le directeur de la cinématographie de Human: Yann Arthus-Bertrand et Bruno Cusa, à l'Alliance française de Toronto le mardi 18 avril.
Yann Arthus-Bertrand, c’est le grand-père qu’on rêverait tous et toutes d’avoir. On s’imagine que le soir, au coin du feu, il nous raconterait les...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h52

Dianne Bos éclaire une guerre centenaire

Dianne Bos: Tranchées, Parc commémoratif canadien de Vimy, France (2014) 72x72cm.
Depuis le 3 avril et jusqu’au 8 septembre prochain, le Centre culturel canadien à Paris accueille l’exposition de l’artiste ontarienne Dianne Bos, intitulée The...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h50

Parlons chanson… avec Luc De Larochellière

Luc De Larochellière (Photo: Panneton-Valcourt)
Au fil des ans et des albums, Luc De Larochellière s’inscrit dans la durée en signant une œuvre qui se démarque tant par ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h48

Quand les Autochtones passent derrière la caméra

Kathleen Ivaluarjuk Merritt et Susan Aglukark pratiquent le chant de gorge dans les espaces du Grand Nord.
Quoi de mieux pour comprendre l’histoire, la culture et la créativité des Premières Nations qu’en les faisant passer derrière la caméra? C’est à travers une...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h44

Y a de la joie, y a de la création

Toronto, par Bruno Roux.
Quatre artistes et amis français de Toronto exposent leurs œuvres –des peintures et des sculptures qui éveillent la joie – depuis le 19 avril et jusqu’au...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h42

Le Cuba hors plages vous attend

L'hôtel Los Jazmines.
Selon le bureau du tourisme cubain, 98% des Canadiens qui voyagent à Cuba vont essentiellement dans des centres de vacances tout inclus. «Je rencontre...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h40

Winnipeg, la porte de l’Ouest

Le site historique La Fourche. (Photo: Sandra Dorélas)
On connaît Winnipeg, capitale du Manitoba, pour son équipe de hockey, les Jets, et pour son fameux personnage Winnie l’ourson. Mais Winnipeg, c’est évidemment...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h38

Molière reste d’actualité

Monsieur Jourdain interprété par François-Michel Pellequer.
La troupe des Anciens de l’Université de Toronto s’est attaquée au Bourgeois gentilhomme, les 21 et 22 avril au théâtre George Ignatieff. Mise en...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h36

Pas d’erreur pour les élèves du Collège français

La troupe de «Erreur des pompes funèbres en votre faveur», à l'issu de leur première.
Peut-être que les pompes funèbres se sont trompées sur le nom du défunt, mais le Collège français a eu raison de faire confiance à ses...
En lire plus...

24 avril 2017 à 20h34

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur