L’électro-franco de DJ Unpier

Menthe, Citron, miel ou cannelle

Dj Unpier

Dj Unpier


18 avril 2017 à 0h01

DJ Unpier joue sur la scène ontarienne depuis quelques années et puise son influence à Toronto. Son but: faire danser le monde, en français s’il vous plaît !

Pier-Bernard Tremblay, né à Québec, a fait ses études à l’école secondaire catholique Père-René-de-Galinée à Cambridge et au Collège Glendon de l’Université York à Toronto. Il se reconnaît dans le film culte Elvis Gratton, se disant «Canadien français, québécois français, francophone québécois canadien, québécois d’expression canadienne-française, Canadien américain francophone d’Amérique du Nord».

Dj Unpier se produit en Ontario – Franco-Fête, festival Monde le son, lancement de la Semaine de la francophonie, etc. – et il a «encore beaucoup de chemin à faire ici», dit-il à L’Express, mais il aimerait «jouer en dehors des frontières de l’Ontario et développer un marché à l’extérieur».

L’artiste est présent sur les plateformes en ligne comme Mixcloud et Soundcloud, sur lesquelles nous pouvons écouter ses mixtures. En ce qui concerne la sortie d’E.P. ou de simples, DJ Unpier nous avoue ne pas y être encore, «je prends les choses au jour le jour, progressivement, mais pourquoi pas un jour.»

Même si le DJ se limite au français, il est «capable de tout», Pier-Bernard Tremblay s’investit dans tous les genres. «Je passe de la soirée dansante à des musiques plus adaptées pour les clubs. Ça me prend du temps pour la recherche musicale: il m’arrive de passer des heures pour trouver la perle qui va me permettre de créer un bon mix.»

Dj Unpier est attiré par la musique depuis son jeune âge. Quand se lancer et quand commencer, ça ne se décide pas, ça s’apprend. À 25 ans, lorsqu’il était animateur culturel à Cambridge, il a commencé à apprendre tout seul. «J’ai toujours été attiré par la musique. J’en écoute 24 h sur 24 h, j’ai toujours eu l’oreille, mais quand j’ai commencé à toucher à cette technologie, la pratique est devenue un jeu et une passion.»

Il transmet déjà sa passion aux jeunes des écoles secondaires, où il donne des cours et des ateliers.

Un mélange musical libre

Dj Unpier à son propre processus de réalisation. Il réarrange des musiques de concert et réalise des mixtures comme Confitures à l’orange, dans laquelle il reprend des mélodies existantes et les paroles du film Jeux d’enfants avec la voix de Marion Cotillard.

«Je prends souvent des paroles de film, comme dans le morceau Parfait au citron, où je reprends le passage dans l’avion sur le Québécois francophone.» Pier-Bernard s’inspire de voix pour certaines de ses mélodies: «je vais bientôt sortir un nouveau morceau avec la voix de Gandhi dans un discours sur la liberté».

Son influence musicale ne vient pas de la musique américaine, mais surtout de l’électronique britannique. Mais, «c’est ici à Toronto que finalement j’ai été le plus influencé, c’est une ville tellement importante dans le milieu de la musique électronique.» Dj Unpier veut jouer des musiques du monde, il ne veut pas jouer un seul style et souhaite que le plus de personnes possibles se reconnaissent dans ce qu’il fait.

«En tant que francophone, c’est important de mixer en français, c’est ma niche, ma signature, et cette niche est grande. Il y a de la place pour tous ceux qui veulent y prendre part.»

Pour cet artiste, nous vivons dans plusieurs langues au quotidien et continuer dans cette musique, c’est aussi ne pas oublier d’où l’on vient, ne pas oublier que nous sommes francophones. «C’est aussi pour cette raison que j’aime apprendre aux jeunes du secondaire comment mixer, comment participer à ce projet.»

Dj Unpier se produira notamment lors de la Canadian Music Week au Cameron House (408 rue Queen), le 19 avril à Toronto.

Dj Unpier lors du JUNOFEST.
Dj Unpier lors du JUNOFEST.

Inscrivez-vous à nos infolettres gratuitement:

Récemment

Restez à jour dans votre propre fil d'actualité

Mi’kmaq et Acadiens: des amis de longue date

Grand-Pré est le lieu où se sont installés les premiers colons français et où s’est développée une union entre les Acadiens et les Mi’kmaq. Aujourd’hui, le site du festival annuel (en Nouvelle-Écosse sur la baie de Fundy) est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO.
15 août: Fête nationale des Acadiens
En lire plus...

15 août 2017 à 15h48

Recensement: des erreurs à rectifier

ffdrapeaux
Le français en perte de vitesse au Canada: fausse nouvelle! Statistique Canada a promis de rectifier des erreurs dans son recensement 2016.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h30

Un deuxième album très attendu pour Patricia Cano

La chanteuse et comédienne Patricia Cano, née à Sudbury de parents péruviens.
Madre Amiga Hermana: ode à la féminité
En lire plus...

14 août 2017 à 14h29

Regent Park et Moss Park: ça va la santé?

Sondage sur les services de santé en français dans l'Est du centre-ville.
Sondage sur les besoins
En lire plus...

14 août 2017 à 14h29

Marchand Dessalines, haut lieu de l’indépendance d’Haïti

Rudolf Dérose devant le fort Décidé.
Une cité fortifiée derrière la vallée de l’Artibonite.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h28

Petite faute deviendra grande

Agatha Christie est l'auteure la plus populaire après la Bible et Shakespeare, avec deux milliards de livres vendus.
Les traductions de Google donnent souvent du charabia.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h27

Les conseils scolaires tâcheront de mieux gérer leurs autobus

autobus-scolaire
La rentrée scolaire avait été chaotique au TDSB et au TCDSB en septembre 2016.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h26

Ralentir le Parkinson en luttant contre le diabète

L’exénatide agit sur le foie... et le cerveau. (Photo: Kitsuney — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2hOGecQ)
Le Parkinson diminue la dopamine, ce qui fragilise les cellules nerveuses.
En lire plus...

14 août 2017 à 14h25

L’ivoire de mammouth aussi peu recommandable que l’ivoire d’éléphant

Sculpture en ivoire exposée aux Nation-Unies. (Photo: Anthony Keys — Flickr — Creative Commons — http://bit.ly/2vYbUlP)
Ls squelettes de mammouths se trouvent en majorité dans le permafrost de la Sibérie.
En lire plus...

Protéger Mars… de la Terre

Tersicoccus phoenicis, la bactérie découverte dans une salle blanche d'assemblage de la NASA en Floride et à Kourou en Amérique du Sud. (Photo: NASA)
Invasion terrestre plus probable qu'extra-terrestre
En lire plus...

14 août 2017 à 14h22

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur