La magie du jade

Jade, Des empereurs à l'art déco, relié cartonné, 30x23x2 cm, Somogy éditions d'Art - Musée Guimet, Paris, 2016, 280 illustrations, 288 p.

Jade, Des empereurs à l'art déco, relié cartonné, 30x23x2 cm, Somogy éditions d'Art - Musée Guimet, Paris, 2016, 280 illustrations, 288 p.

Si le diamant est une pierre précieuse bien connue et de grande valeur, un certain flou entoure le jade, classé en France parmi les pierres fines, dans l’Encyclopédie canadienne (EC) parmi les pierres précieuses, et dans l’article Internet Jade parmi les pierres gemmes.

Or l’article Gemme dit que c’est «une pierre fine, précieuse ou ornementale ou n’importe quelle matière très dure ou colorée ayant l’aspect de ces pierreries et utilisée comme ornement». Avec ces généralités, chacun peut y retrouver son compte… sinon sa richesse.

Deux minéraux

Comme l’explique l’Association géologique du Canada (AGC), «le jade est une gemme qui n’est pas un seul minéral, mais deux, soit la néphrite et la jadéite, qui ont un aspect et une dureté similaires».

«Leur nature distincte n’a toutefois été identifiée qu’en 1863 par un chimiste français. Il était alors trop tard pour démêler cet enchevêtrement minéralogique, si bien que les scientifiques de l’époque ont convenu de désigner ces deux minéraux par le terme jade.»

Cette distinction est cependant utile. La néphrite est extrêmement dure et très difficile à casser ou à tailler. C’est le principal matériau que l’on trouve au Canada, principalement en Colombie-Britannique. Bien qu’il y soit généralement vert, il peut aller d’une couleur blanche à presque noire.

«En Colombie-Britannique, environ 20% seulement de la néphrite sont de qualité gemme, le reste se prêtant davantage à la production de pierres à sculpter. Les réserves prouvées de néphrite du Canada, les plus importantes au monde, pourraient satisfaire à la demande mondiale pendant 300 ans… Le Canada est le premier producteur mondial de jade néphritique.» (EC)

Têtes de hache

Le jade a une longue histoire. Les Autochtones du Canada ont utilisé la néphrite pendant des millénaires pour en faire des têtes de hache, des couteaux et d’autres outils.

On a découvert des objets en néphrite vieux de 4000 dans des sites culturels de Colombie-Britannique, un peu partout le long de la côte et dans les îles de l’Arctique, dont une herminette munie d’une lame en néphrite et d’une poignée en os, dans l’île Victoria.

Mais c’est en Chine que l’on trouve l’histoire la plus ancienne et la plus somptueuse du jade. Elle remonte à 7 000 ans au moins. Outre le fait qu’il était le symbole du pouvoir, du fait de l’apanage des empereurs, on lui prêtait des propriétés magiques… qui persistent peut-être?

Légendes

«Peu de pierres précieuses sont aussi riches en légendes, en traditions magiques et dégagent un tel sentiment de mystère éternel.» Le jade serait une pierre de bon augure, créée avec la propriété magique d’écarter le mal. Le jade est utilisé comme pierre attirant l’amour depuis des siècles.

La couleur vert-pâle du jade en fait aussi une pierre de guérison. Le jade peut être utilisé pour prévenir les maladies et les problèmes de santé. Les Anciens Mayas portaient des amulettes de jade pour se protéger des maladies rénales et urinaires.

Les Chinois prêtaient au jade le pouvoir de prolonger la vie. Il était gravé sous forme de chauve-souris, d’ours et de cigognes et porté dans ce but. Le jade est aussi porté pour recevoir la sagesse.

Le jade est aussi censé développer les facultés extra-sensorielles. Cette pierre est aussi protectrice, elle protège des accidents et des incidents qu’une attention appropriée éviterait. (D’après Jade, Utilisations magiques)

Une exposition à Paris

Depuis les empereurs de Chine – grands intercesseurs entre le Ciel et la Terre -, qui le considéraient comme parure naturelle, jusqu’aux plus grands joailliers modernes, le jade demeure une pierre mythique et toujours fascinante. On peut en admirer les réalisations artistiques au Musée Guimet, à Paris, jusqu’au 16 janvier 2017.

Sous le titre Jade, des empereurs à l’Art déco, cette exposition présente 330 œuvres d’art exceptionnelles.

«Qu’il se contemple sous la forme de simples tablettes polies, offertes comme cadeaux princiers, de motifs animaliers émanant d’un bestiaire impérial, de coupes, pots à pinceaux sur le thème des lettrés ou de façon plus guerrière de lames au tranchant redoutable, le jade n’est pas seulement prisé des empereurs de Chine, des sultans de Samarkand, des souverains moghols et des shahs safavides d’Iran. Il est aux yeux des Chinois plus précieux que l’or et jouit d’une attractivité sans pareil en Europe, lorsque les jades orientaux font leur entrée dès le 17e siècle dans les collections royales françaises, comme en témoigne l’exceptionnelle coupe du cardinal Mazarin.» (Musée Guimet)

Ouvrage exceptionnel

Cette exposition donne lieu à l’édition d’une livre d’art tout aussi exceptionnel que l’exposition et qui peut constituer un merveilleux cadeau de fin d’année pour tout amateur d’art et de culture.

Une quinzaine de très courts articles présentent 280 représentations d’objets exposés, en couleur et presque toujours en pleine page: Le travail du jade, Les formes animalières, Jade, rituel et pouvoir, Les empereurs collectionneurs, etc. C’est une visite à domicile de l’exposition parisienne.

C’est l’occasion unique de découvrir l’habileté des artistes qui ont réalisé ces œuvres d’art… et de profiter de la magie du jade?

Éléphant de jade

 

Javascript est requis pour voir les commentaires alimentés par Disqus.

+Récents

Deux écoles élémentaires catholiques ajoutent le secondaire et des programmes spécialisés

Croquis représentant la nouvelle école élémentaire-secondaire catholique de Peterborough.

Deux écoles élémentaires du Conseil de district catholique Centre-Sud (CSDCCS), Monseigneur-Jamot à Peterborough et Pape-François à Stouffville, accueilleront dès septembre des cohortes d’élèves de la 7e, 8e et 9e année, et ajouteront progressivement des niveaux jusqu’en 12e, pour devenir des écoles élémentaires-secondaires. C’est actuellement le cas de seulement 2 des 58 écoles du CSDCCS (16 […]


24 mars 2017 à 15h04

Le «Quebec bashing» de Maclean’s: plus grave qu’un pet de cerveau

macleans

Andrew Potter, l’auteur d’un article dans le magazine Maclean’s dénigrant la moralité des Québécois, qui a provoqué un tollé de protestations sur la place publique, jusqu’au bureau du premier ministre Philippe Couillard, s’est rapidement excusé sur Facebook, puis a démissionné cette semaine de sa chaire d’études canadiennes de l’Université McGill… maintenant accusée dans certains milieux […]


24 mars 2017 à 12h56

Décès du journaliste Adrien Cantin

Adrien Cantin

Journaliste, éditorialiste, animateur, grand communicateur, Adrien Cantin s’est éteint le 22 mars à l’âge de 68 ans. Il aura marqué la scène médiatique franco-ontarienne par son approche toujours franche et directe, notamment au journal Le Droit et à l’antenne de TFO. «Souffrant d’un double cancer des poumons et de la gorge, M. Cantin était hospitalisé […]


24 mars 2017 à 10h06

Le 2e budget Morneau: grand parleur…

Le ministre Bill Morneau place le budget fédéral sous le signe de la formation et de l'innovation.

D’abord les chiffres. De nos jours, ils sont presque superflus, voire encombrants, dans les discours annuels du budget comme celui que vient de livrer le ministre fédéral Bill Morneau, «la prochaine étape du plan à long terme du gouvernement pour créer des emplois et renforcer la classe moyenne»… En 2017-18, le gouvernement canadien se propose […]


23 mars 2017 à 18h01

Yann Perreau et Mehdi Cayenne en concert samedi soir

Yann Perreau et Mehdi Hamdad.

Drôles et décalés, les chanteurs et musiciens Yann Perreau (Québécois) et Mehdi Cayenne (d’Ottawa), bêtes de scène notoires, clôturent la Semaine de la francophonie torontoise ce samedi 25 mars à 20h à la salle Brigantine de Harbourfront. Yann Perreau propose des textes «surprenants, planants et créatifs», disent les critiques. Entre une atmosphère pop et électro, […]


22 mars 2017 à 14h19

Une tempête de neige qui a exposé un déficit de solidarité chez les Québécois?

Andrew Potter

L’ex-rédacteur en chef du Ottawa Citizen, aujourd’hui à l’Université McGill, s’excuse d’avoir insulté les Québécois dans son analyse de la tempête de neige sur l’autoroute 13. Mais le magazine Maclean’s persiste et signe.

Le Journal de Montréal
22 mars 2017 à 11h27

Notre cerveau préfère les fausses nouvelles

Contrairement à une nouvelle qui a circulé dans les médias sociaux l'an dernier, le pape n'a pas appuyé officiellement la candidature de Donald Trump.

La politique à l’ère des médias sociaux offre l’opportunité d’un cours accéléré en psychologie de la désinformation. Entre les biais de confirmation et les Facebookiens qui partagent un texte sans l’avoir lu, journalistes et communicateurs tentent de s’ajuster. Jusqu’à six personnes sur 10 ne liront que le titre d’un article, rappelle le psychologue Gleb Tsipursky dans […]

Présidence française: débat à cinq

debat France

Marine Le Pen, François Fillon, Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélanchon, les cinq principaux candidats au premier tour de l’élection présidentielle française, le 23 avril, ont débattu à la télévision pendant plus de trois heures le 20 mars.

TF1
21 mars 2017 à 9h05

Des jeunes Franco-Ontariens veulent profiter de l’engouement pour l’humour

Neev, JC Surette, Chloé Thériault, Mickaël Girouard, Ilann Morissette, Brooke Jenicek et Jérémie Larouche.

L’industrie de l’humour est en pleine expansion au pays, et des jeunes francos sont bien placés pour en profiter. «Il a un boum dans l’humour, c’est une bonne période», confirme l’humoriste acadien J-C Surette, qui clôturait samedi soir le Gala des Rendez-vous de la Francophonie animé par un autre humoriste, Neev, à l’auditorium de l’école secondaire Saint-Frère-André […]


21 mars 2017 à 0h34

Des cohortes de Restavèks maltraités en Haïti

Gabriel Osson

«J’ai vécu à Haïti quand j’étais jeune. Un enfant, proche de ma famille, était resté chez nous. C’était un Restavèk», se souvient l’écrivain Gabriel Osson. L’écrivain aux multiples talents vient de publier son nouveau livre, Hubert, le Restavèk, une histoire fictive, mais portant si représentative de la réalité pour des milliers d’enfants de l’île. Il s’agit du […]


21 mars 2017 à 0h32
Voir tous les articles

Pour la meilleur expérience sur ce site, veuillez activer Javascript dans votre navigateur